Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 12:36
Dans un dernier soubresaut, l'été nous gratifie de ses rayons à travers les feuillages polychromes de cette fin du mois d'octobre.



En montagne, le spectacle est permanent et je ne me lasse pas d'admirer les formes, les couleurs, d'écouter le silence et d'observer la nature encore bien vivante, qui se prépare à somnoler pendant les prochains mois.


Ici, épousant la falaise et bravant les lois de l'apesanteur, un groupe de bouquetins.


Improbable.... cet immense plateau haut perché à 2000m : la Gouille des Fours, drôle de nom pour une zone humide isolée au pied du Mont Charvet. Un peu de répis pour pouvoir courir après la courte mais intense ascension du col de Portette (2128m).

  
Reflet de la Pointe Percée dans un point d'eau (2027m)

 
Comme son nom l'indique : La Pierre Fendue (1396m), dans laquelle sont incrustés des coquillages fossilisés

Au final, 7h de balade, un retour à la voiture à la tombée du jour et un repos bien mérité!

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Whaou.... ça le fait!!


Répondre
V

Caro je suis touours accro à ton blog et je ne me lasse jamais de tes descriptions,pour moi,tu es la meilleure,la poetesse de la montagne.bises  lepapy


Répondre
C

Coucou M'sieur Valette, ces mots me touchent beaucoup.
Je suis contente de savoir que mon fidèle lecteur est toujours là!


J

Elles sont magnifiques tes photos. Et c'est si beau la montagne... 


Répondre