Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 18:08
Tandis que les pronostics vont bon train sur les leaders présumés de l'UTMB (cf forum de kikourou), il est temps pour moi de faire un point sur cette aventure au long cours et à pied. Dans 8 jours, l'inconnu s'ouvre à moi. 8 jours d'attente interminables avant que les fauves ne soient lâchés pour la grande boucle de 166km et 9400m+.



Loin d'être un combat contre les autres, l'UTMB représente l'occasion de mener un extraordinaire combat contre moi-même, un terrain fertile pour explorer mes propres limites, celles de mon corps mais aussi celles de mon esprit. "Pourquoi tout ça?" me demandent certains... Je n'en sais rien, ou plutôt si ! pour plein de raisons ... conscientes ou non.

Alors à l'heure où j'écris, je ne connais pas l'issue de cette aventure. Mais quoiqu'il arrive, j'aurai sauté dans le bain, franchi une barrière. Après... ce sera la découverte !

Comme la 1ère fois où j'ai participé à une course longue (Le Grand Raid 73), je me dis que ça va être dur, très dur. Plus dur que jamais... Il y aura sans aucun doute des moments de fatalisme, ceux où on a envie de tout arrêter, de faire cesser les souffrances. Il y aura des périodes de doute et de douleur, de fatigue et de découragement. Je le sais et j'y suis préparée.

Mais je pense aussi à ces moments magiques, où l'Homme fait corps avec la nature pendant des heures. Courir ... simplement ... Il y a aussi, ces instants précieux où les amis sont là, au bord du chemin, pour redonner un peu de baume au coeur quand le moral est au plus bas. Ces rencontres extraordinaires avec d'autres fous venus eux aussi sonder les limites de leur être.

Et puis surtout, il y a ces images, gravées en moi depuis les 3 dernières éditions de l'UTMB.... Celles de gens exténués, aux visages tordus de douleurs mais heureux... Heureux d'avoir bouclé la course, de voir enfin l'arche d'arrivée et la foule dans les rues de Chamonix, de retrouver leur famille les larmes aux yeux après 30 ou 45 heures de lutte. Quel bonheur ce doit être....

Alors certes, je suis loin d'avoir suivi la préparation idéale à cause d'événements imprévus ces dernières semaines. Mais j'y serai à cette édition 2009... J'y serai et j'y mettrai toutes mes trippes !


Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Te voilà au pied du mur, tu en rêvais, tu en parlais et mainteant tu y es et puis tu l'auras vécu. Ne te poses plus de questions, il va falloir la vivre cette Aventure et l'écrire et nous la décrire. Je te souhaite beaucoup de courage et de bonheur pour ces moments là. ALLEZ CAROPatrice
Répondre
R
Bon courage.
Et dans l'esprit de ta petite phrase en titre de ton blog :
"vis tes rêves, plutôt que de rêver ta vie".
Je vois que tu ne t'en prives pas ;-)
Bonne continuation.
Et sois forte, dans le corps et dans l'esprit.

rémi
Répondre
L
merci d'écrire avec tant de passion, merci d'être passionée... plaisir de te lire !!plein de bonheur et de courage pour "la grande boucle"... donne ta vie, et surtout enjoy it !! les projets, les rêves, les envies, les aventures sont tellement bons lorsqu'on les vit, ils offrent de merveilleux souvenirs...
Répondre
M
belle parole caro...elles m'ont touché...tu a su trouver les mots qui viennent du coeur, des mots juste qui decrivent se que beaucoup de coureur ressentent...moi en tous cas!!je serais avec toi dans cette epreuve, si dur soit elle mais si magique....et comme on dit a coeur vaillant, rien d'impossible... et tu en as un enorme...alors Go CARO, GO!!!!!
Répondre