Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 22:00

Et pour rester dans l'action... une petite journée de répis le temps de faire une lessive, gérer les affaires courantes et me revoilà dans la montagne!

GOPR0526.JPG

Cette fois, c'est la reconnaissance UTMB intégrale en 4 jours que j'encadre aux côtés de mes précieux compagnons JC et Jonathan.

P1000049.JPG

4 jours, 4 étapes, 3 pays, 168km et 10000mD+ et toujours le même plaisir, la même passion, le même émerveillement.

GOPR0561.JPG

Quel bonheur de franchir le col du bonhomme sous l'oeil des bouquetins, d'admirer le Beaufortain, l'Italie, la Suisse depuis les cols de Seigne et de Ferret, de passer de bonnes soirées conviviales en refuges...

P1000098.JPG

Et de partager des moments forts avec les stagiaires pour boucler la boucle, ramener tout le monde a bon port malgré les aléas, la fatigue et les douleurs de chacun, rallier Chamonix et son église dans la joie et la bonne humeur!

P1000212.JPG

Encore mille mercis à tous pour votre compagnie et votre sourire à l'arrivée qui en dit long !!

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 20:44

Il y a des occasions dans une vie qu'il ne faut pas manquer...

Comme celle de courir autour du Mont Blanc en compagnie de 2 légendes du trail mondial, j'ai nommé Kilian Jornet et Sébastien Chaigneau.

GOPR0450.JPG

Après un coup de fil de Seb il y a quelques semaines, j'accepte, non sans une certaine appréhension, la proposition d'encadrer avec Kilian et lui, un stage trail de reconnaissance à l'UTMB durant 3 jours, entre Courmayeur et Chamonix.

 

 

Un honneur mais aussi un sacré défi ! Vais-je être capable de suivre le tempo de ces 2 chamois sur ces 100km et 5000m D+ ?  En effet, à l'issue d'un jeu concours, 3 traileurs (2 garçons et 1 fille), triés sur le volet, ont eu la chance de gagner un stage avec nos 2 champions. Me voilà donc guide officielle du petit groupe et ... il faut assurer !

581285_407303652645785_903279620_n2.jpg
Caro bien entourée par ses 2 compagnons de route Kilian et Seb!

Après une première soirée fort sympathique sur les hauteurs de Courmayeur, chez Giacomo (au Refuge de Maison Vieille), nous voilà partis pour une étape de 55km et 2800m D+.

Sans-titre-4-copie-3.jpg
Reçus comme des rois par Giacomo avec un apéro au soleil couchant face au Val d'Aoste

Le temps de traverser Courmayeur... 

Sans-titre-5-copie-2.jpg

... Monter au refuge Bertone, trotter sur le sentier en balcon jusqu'à Arnuva,

Sans-titre-27.jpg

.. Grimper le Grand Col Ferret enneigé,

Sans-titre-31.jpg

Redescendre à la Fouly dans une ambiance hivernale ...

Sans-titre-57.jpg

Avant de finir notre périple par une belle grimpette au lac de Champex en fin d'après-midi pour y déguster une série de tartes bien méritées chez Léon et monter les tentes.

decembre-2011-0691.JPG

Une journée sportivement intense mais surtout inoubliable avec en point d'orgue, une bataille de boules de neige en règle et une franche partie de rigolade au sommet du col Ferret !

Sans-titre-45.jpg

Sans-titre-48.jpg

Sans-titre-53.jpg

Après une nuit réparatrice, nous voilà repartis pour la 2ème étape de notre voyage : Champex - Chamonix, 43km dans la montagne, avec au programme 3 belles ascensions bien connues des amateurs de l'UTMB :

Bovine,ses racines et ses points de vue magnifiques ...

decembre-2011-0705.JPG

Catogne encore enneigé...

decembre-2011-0708.JPG
Puis la Tête au Vent, prisée des bouquetins et des amateurs de vues imprenables sur le Mont Blanc, la Verte, les Drus, les Droites etc etc....!

decembre-2011-0714.JPG

Le voyage prend fin dans la descente vers Chamonix... Il est temps de ranger les baskets après 2 jours intensifs de course à pied... Une dernière soirée dans un chalet de luxe face au Mont Blanc, l'occasion de déguster un dîner gastronomique préparé par un chef et de compléter à merveille ce tableau idyllique.

545390_407416049301212_1264708249_n.jpg

Que dire sinon MERCI Seb et toute l'équipe de m'avoir fait confiance et de m'avoir fait partagé cette expérience inédite ! Merci aux stagiaires Guillaume et Jean Marie mes 2 corses préférés, Nathalie qui va nous faire un bel UTMB au mois d'aout prochain !

Merci au staff d'Overstim's et de Mouss Production pour leur gentillesse ! et merci à Kilian de nous avoir fait partager un peu de son monde ! Décidemment, cet être est hors du commun et admirable à bien des égards (et pas que sportivement!!)

540496_10151030681452442_27254250_n-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 09:46

Il y a des soirs de pleine lune qui ne ressemblent à aucun autre... Et celui de mardi en faisait partie ! 
En effet, ce soir là vers 20H, régnait dans les rues de Courchevel 1650, une sorte d'effervescence inhabituelle, une petite centaine de coureurs affublés d'une frontale s'apprêtant à en découdre avec la 1ère manche des "Dynafit Moontain Races" .

home.jpg

Les Dynafit Moontain Series : une série de 5 courses en montagne qui se déroulent chaque mardi soir de pleine lune du mois de juin au mois d'octobre. En ce qui concerne le parcours, il s'agit de rallier, en contre la montre, le centre de Courchevel 1650 au refuge du Grand Plan, situé très exactement 9,3km et 900m D+ plus haut.

Une course loin d'être faite pour moi vu le profil : court, montant et roulant, bref pile poil ce que je ne sais pas faire ! Et ça tombe plutôt bien ... comme il faut que je me remette en selle pour pouvoir courir joyeusement cet été, c'est exactement ce qu'il me faut !

MARDI-5-JUIN-2012_59.JPG

Du coup, me voilà lancée "dans l'pentu" avec l'objectif de courir le plus longtemps possible, histoire de me mettre une bonne mine. Et à mon grand étonnement, j'y parviens plutôt bien, mise à part dans quelques passages vraiment raides et ce malgré des jambes qui subissent un peu la sortie en bicyclette au col des Saisies le matin.

Partie sur les coups de 21H avec le dossard 57, j'atteins le sommet à la nuit tombée, les poumons en feu et les jambes séchées. Mais que c'est bon de courir sans aucune douleur aux genoux ! Ca ne m'était pas arrivée depuis 2 ans !

1h08:56 d'après le chrono officiel, ce qui me place 4ème à 10 petites secondes du podium.

Un grand merci à l'organisation pour cette course vraiment sympathique et conviviale, bravo au copain Cyrille Gardet qui se classe 3ème chez les hommes. Une course à conseiller sans hésitation avec un rapport qualité / prix imbattable (5 € l'inscription) :  prochain rendez-vous le 3 juillet, à vous de jouer !

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 14:27

Profitant de ce week-end free, je tente de me familiariser avec mon nouveau jouet, une petite caméra GOPRO qui va bien partout ! ...Alors pour ce faire, voici deux petits montages rigolos réalisés ce week-end avec mon ami Jérémy:

Episode n°1 : ce samedi aux Saisies, entraînement typé trail blanc...

Episode n°2 : dimanche entre le Pont de Flon et Praz Véchin en face de Crest Voland... une grande aventure "humide" et parfois scabreuse...

C'est qu'on y passerait volontiers beaucoup de temps à faire ces petits montages !!!

 

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 19:07

L'appel des hauteurs se faisant de plus en plus pressant, j'accepte sans hésiter - et même avec empressement - l'invitation de mon ami Tony Sbalbi, guide de haute montagne, militaire au Groupement Militaire de Haute Montagne à Chamonix et skieur alpiniste de haut niveau (rien que ça...). Pour ceux qui ont suivi, celui là même qui nous a emmené dans la grande aventure du Mont Blanc intégral l'automne dernier...

P1060058.JPG

Le but de la balade : une grimpée sur le glacier d'Argentière avec 2 amis, militaires et guides de haute montagne eux aussi, depuis les Grands Montets jusqu'au col d'Argentière (3552m), suivie d'une deuxième petite ascention jusqu'aux Aiguilles Rouges du Dolent (3400m) soit 1400m de dénivelé à effectuer à plus de 3000m d'altitude...

P1060027.JPG
La première montée vers le col d'Argentière en compagnie de mes 3 guides... la classe

Pendant la montée, mon muscle cardiaque fonctionne à plein régime, parfois à la limite de sortir de ses gonds... mais Dieu que c'est bon ! Evoluer dans un milieu fascinant, faire du sport, transpirer avec les copains, se laisser glisser avec prudence entre les crevasses, enchaîner les montées et descentes pendant plus de 5H... du bonheur à l'état pur !

P1040973.JPG
Le Glacier d'Argentière

P1060006.JPG
Belle avalanche qui dévale des glaciers, enfouissant la trace initiale. Mieux valait ne pas trop trainer par là !

P1060049.JPG
La vue incroyable depuis le col d'Argentière, marquant la frontière entre la France et la Suisse. Au loin, le Grand Combin et le Cervin

P1060077.JPG
Après tous ces efforts, le plaisir de la descente... malgré une neige difficile à skier

Ce fût sans doute la dernière journée de ski de rando pour moi cette année mais au moins, je peux dire que j'ai fini sur une bonne note !! Encore une fois mille mercis à mon pote Tonio ! Allez cette fois je range les skis de rando pour de bon !

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 13:17

Nous y voilà ! une quatrième participation au Raid Aventure de Vallon Pont d'Arc, histoire de voir si les marmittes sont toujours aussi froide dans le canyon du Rieussec...

affiche2012

Après notre belle victoire l'an dernier avec mon coéquipier et capitaine Seb Camus, l'envie était forte de renouveler l'aventure sur le terrain technique et exigeant des gorges de l'Ardèche... Au programme : 68km de raid et environ 1630m de dénivelé comprenant :

- 6,5km de trail,
- 6,3km de canoé dans les gorges,
- 13,6km de trail et de marmitoning (comprenez escalade d'un canyon et sauts dans des vasques d'eau gelée)
- pour finir en beauté par 42,3km de VTT

Nous nous élançons à 8H30 au coeur du petit village de Vallon Pont d'Arc parmi près de 300 coureurs venus participer à la fête. Comme d'habitude, les plus rapides parviennent à s'échapper, tandis que Seb et moi prenons un départ prudent (c'est qu'il faut le mettre en route le Diesel!).

Nous pointons en troisième position chez les mixtes au départ du canoé, non loin de nos prédécesseurs. Comme l'an passé, armés de nos pagaies - et malgré celle tordue de Seb  -, nous faisons une belle section canoé et nous nous rapprochons de la première équipe mixte qui sort de l'eau à peine 1mn devant nous.

C'est reparti pour 14km de course à pied dont une bonne partie en style "escalade et sauts de vasques" dans le canyon du Rieussec. Comme prévu, mon côté "téméraire" nous empêche d'aller vite et nous perdons beaucoup de temps... Je suis tellement à l'aise que je créé même un petit bouchon dans la partie d'escalade au dessus de la rivière (spéciale dédicace à mon ami Alex qui a déjà constaté mon habileté dans ce passage il y a quelques années!). Heureusement les coureurs qui nous suivent sont compréhensifs en me voyant en panique sur la paroi... Une fois le canyon franchi, toujours en vie mais quelque peu rafraîchis par les bains successifs dans l'eau à 7°c, nous reprenons la section trail - que je maîtrise bien mieux! - jusqu'au parc à vélo. Nous avons 7mn de retard sur l'équipe de tête et je sais parfaitement où elles ont été perdues !

Je suis fondamentalement énervée de voir à quel point je ne suis pas dégourdie dès qu'il s'agit de s'accrocher à une corde ou de gérer sa peur du vide... Encore un gros axe de progrès si je veux un jour me considérer comme une vraie raideuse!!

Dernière section, le VTT... Un grand défi pour moi là aussi car je n'ai pas roulé de l'hiver et n'étant pas très aguérrie à cette discipline, les 42km du parcours risquent d'être longs. D'autant plus que mon équipier, lui, est un spécialiste de l'activité ! Sur un parcours plus roulant que l'an passé et malgré toutes les fautes que j'accumule (et qui sont autant de source d'énervement), nous parvenons à maintenir notre 2ème place... jusqu'aux 7 derniers km...

Après une grosse bosse où il faut porter les vélos pour grimper au sommet, j'entend une voix de fille derrière moi... Et voilà, nous sommes rattrapés par la 3ème équipe mixte qui nous double sans que nous puissions réagir... Il reste à peine 7km et impossible de tenter une arrivée au sprint. Il ne nous reste plus qu'à lâcher le reste de nos forces pour franchir la ligne d'arrivée dans le centre du village, aux termes de 5H48 de course à environ 2mn des seconds mixtes et 24èmes au scratch.

Pas de regrets, nous avons tout donné et de mon côté j'ai fait tout ce que j'ai pu aussi bien physiquement que techniquement avec les moyens du moment. Pour autant ...

- il y a de gros progrès à faire en vélo si je veux un jour courir avec mes coéquipiers sans les handicaper comme ce fut  le cas dimanche,

- il est grand temps que je reprenne le chemin de l'entraînement pour retrouver mon niveau physique et du plaisir en course

Et pour conclure, une fois de plus, je repars avec un brun de nostalgie de quitter mes coéquipiers après un week-end mémorable, et surtout Seb qui a été là pour me soutenir, me nourrir, me tracter, m'encourager pendant 5H48 et plus ! Un capitaine comme on rêverait tous d'en avoir  ...

P1040572.JPG

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 15:56

Tandis que la douceur printannière s'installe tranquillement dans nos montagnes, il m'est difficile de me résoudre à ranger les skis dans leur housse...

Déjà les derniers soubresauts de l'hiver, moi qui aime tant cette saison et qui aurait voulu qu'elle dure encore quelques mois, histoire de profiter toujours un peu plus des sommets enneigés !!

image_dynafitskirouring_2206.jpg

Ce mercredi se déroulait la dernière édition des Dynafit Ski Touring à Courchevel. Chaque mercredi soir durant la saison d'hiver, Courchevel a eu la bonne idée d'organiser une série de contre-la-montre réunissant l'élite du ski alpinisme. 3,2km et presque 600m D+ de montée sèche en peaux de phoque du hameau des Praz à Courchevel 1850, autant dire un parcours qui décape !

Une nouvelle expérience pour moi qui décide de m'inscrire en dernière minute sur les bons conseils de Hervé du service des sports... 18H, le chrono est déclenché ! Plus de 90 skieurs, déguisés pour l'occasion, s'élancent à l'assault de la montée. 40mn plus tard, je franchis la ligne avec les poumons qui brulent et des jambes qui piquent (4éme féminine en l'absense d'une bonne partie du gratin du ski alp', résultat à noter dans les annales) !

Sans-titre-4-copie-2.jpg

Une supère expérience à renouveler suivie d'un très bon repas organisé par le Chabichou Hotel restaurant étoilé de Courchevel Bravo à toute l'équipe des sports de Courchevel pour une organisation aux petits oignons ! Quant à moi, je n'ai plus qu'à m'entraîner pour gagner des places au classement l'année prochaine (300eme et des brouettes au classement général regroupant les 18 étapes !!)

548344_10150774263936798_600691797_11333172_122622-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 20:30

Ce dimanche marquait ma reprise sur les trails longs après de longs mois d'absence, occupée à reposer mes articulations et à profiter de la montagne enneigée.

Après un rendez-vous manqué avec le sommet du Mont Ventoux l'année dernière, pour cause de conditions météo trop mauvaises, me voici de nouveau alignée sous l'arche de départ de Bédoin avec mes 10 coéquipiers du Team Garmin Adventure. Au programme 46km et 2600m de dénivelé, sur un terrain très technique et surtout très cassant. Le plateau féminin est très relevé : je croise Maud Gobert, Corine Favre, Irina Maléjonock, Sandra Martin, Maud Combarieu, Emilie Lecomte ou encore Ohiana Kortazar, une traileuse espagnole spécialiste des montées sèches. Bref du beau monde pour cette course comptant pour la National Trail Running Cup Salomon...

photo-team.jpg
Photo Christophe Geloni

Quant à moi, ces derniers mois étant consacrés a la vie professionnelle plus qu'à l'entraînement, je me questionne sur mes capacités physiques du moment. Peu importe, je décide de la jouer aux sensations... Advienne que pourra !

Les 21km qui me conduisent au sommet du Ventoux se passent vraiment bien. Je prends du plaisir à crapahuter et à sentir mes jambes répondre aux sollicitations... Bon signe ! Je suis encore dans le coup malgré la fatigue générale physique et psychologique qui m'habite depuis plusieurs semaines.

Tant et si bien que je grapille des places jusqu'en haut jusqu'à pointer en 6ème position au sommet. La forme est là, je suis prête à relancer ! Mais je le sais pour l'avoir vécu, le trail du Ventoux est loin d'être fini au sommet ! C'est même là que tout commence vraiment... car après la longue descente du Chalet Reynard, il reste encore de nombreuses bosses, cassantes et parfois même perverses...

Malheureusement, à peine les premiers mètres de descente entamés, je suis prise de violentes crampes d'estomac qui m'obligent à ralentir le pas... La suite est une série de galères : ne pouvant pas m'alimenter, je sens l'hypoglycémie pointer le bout de son nez. Après une descente de 1000m au ralenti où je perds une place, j'atteins les premières combes au pied du Ventoux, combes qu'il faut traverser à coups de montées / descentes pendant plus de 20 km avant de rejoindre Bédoin. Il fait chaud... très chaud, bien trop chaud pour moi qui ne le supporte pas avec mes insolubles soucis de thermorégulation. Je n'avance plus. Je tente de tenir bon jusqu'au dernier ravitaillement mais le moral n'y est plus...trop de coups durs s'enchaînent. Je subis la course, je me demande pourquoi je m'obstine, je n'ai plus le gout de courir.

Finalement, à 15km de l'arrivée je dépose les armes et décide de finir en marchant. Un long périple jusqu'à Bédoin qui prend fin au bout de 6H20 de course... tête baissée je franchis la ligne en 13ème position, pleine de sentiments mitigés.

J'ai voulu m'aligner sur le parcours long alors que je savais parfaitement ne pas avoir la préparation suffisante, ni l'état de forme nécessaire pour encaisser les difficultés... Tanpis pour moi...

C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai voulu aller au bout quand même, histoire d'assumer mon choix !

La course étant finie, l'heure du bilan de début de saison a sonné :
- Pour faire du long, il faut courir...
- Pour tenir bon, il faut s'aguerrir, retrouver l'habitude de souffrir, aussi bien physiquement que phychologiquement.
- Pour réussir, il faut avoir l'esprit libre, détaché des soucis du quotidien... sans tout cela, rien de sert de s'aligner avec un dossard.... Je le savais déjà mais j'ai quand même voulu tenter, la fleur au fusil... erreur de débutante !! A moi de retrouver un emploi du temps "normal" avec des créneaux pour faire du sport et d'autres pour me reposer ...

A très bientôt donc pour des compte-rendus de course plus joyeux !!

 

 

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 22:40

Il y a des moments dans la vie où l'on aimerait que le temps s'arrête...

L'occasion était trop belle pour s'en priver : 5 jours de raids à skis avec deux copains, 5 jours pour faire le tour du Mont Dolent sur le massif du Mont Blanc entre France, Suisse et Italie, de refuges en refuges, dans un monde glaciaire incroyable...
Délaissant le quotidien trépidant et parfois harassant de la vie "d'entrepreneur à son compte", je profite de ces instants précieux et délicieux où rien ne compte plus que le face à face simple et rude avec la montagne...

P1040333.JPG
Fin de journée sur le glacier de Trient... Photo Caro

Voilà déjà une semaine que je suis revenue sur terre, mais les images restent gravées en moi : celles de moments de contemplation inoubliables, d'instants uniques où l'on oublie tout pour faire corps avec la montagne...tout simplement, avec respect et discrétion.

P1040353.JPG
Porte ouverte sur le Mont Dolent, photo Caro

Durant ce périple, j'ai entrouvert une nouvelle petite porte sur le monde de la Haute Montagne, un milieu fascinant et exclusif. Avec délectation, j'ai gouté chaque minute passée, chaque pas me conduisant vers un nouveau col, un nouveau glacier, un nouveau paysage, une nouvelle ambiance.

P1040369.JPG
Montée vers le col de la Grande Lui. Photo Caro

Décidemment l'attirance se fait de plus en plus grande vers cet univers mystérieux, infini, parfois risqué mais tellement grandiose...

P1040341.JPG
Ambiance lunaire en quittant la Cabane de Trient par une belle matinée ensoleillée. Photo Caro

P1040395.JPG
Face aux imposants glaciers, le respect est de mise, Glacier de Saleina. Photo Caro

P1040301.JPG
Une cordée de rêve pour affronter les difficultés et parfois l'imprévu...Photo Caro

P1040452.JPG
Dernières lueurs du soleil sur le glacier du Géant, Vallée Blanche. Photo Caro

P1040392.JPG
La chaleur d'un refuge non gardé, où la soupe se déguste après avoir fait fondre la neige sur le poele, à la lueur de la bougie... Photo Caro

P1040374.JPG
Univers magique et attirant fait de glace et de roche. Photo Caro

Plus les mois passent, plus les portes de la Haute Montagne s'ouvrent à moi comme un livre géant dont les pages ne demandent qu'à être ouvertes... Alors.... vivement le prochain chapitre !! Et surtout merci Raf, guide passionné et merci Tanguy, néo alpiniste, de m'avoir fait partagé ces beaux moments avec vous !

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 16:48

Une fois n'est pas coutume, je quitte mes montagnes, direction Tain l'Hermitage pour remettre les baskets en compagnie de Jérémy... Pour l'occasion, nous décidons d'aller fouiner dans les sentiers au dessus du village de Crozes Hermitage, histoire de se mettre dans le bain à 2 semaines du Duo de l'Hermitage, trail de 22km où nous avons décidé de monter une équipe de choc !

P1040275.JPG

Bilan : 19,5km dans les sentiers caillouteux de la Drôme et au milieu des vignes agrémentés de quelques passages de sangliers ...

P1040277.JPG

P1040264.JPG

P1040271.JPG

Conclusion de la sortie : heureusement j'ai encore 2 semaines pour me remettre en mode "course à pieds" parce que là... c'est pas encore ça !!!

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article

BLOG-copie-1

Recherche

Sans titre 6

Pages