Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 09:37

Il est 17H ce samedi lorsque je me décide enfin à prendre un dossard au trail d'Albertville...

Un dossard oui ... mais lequel? 21 ou 34km? Mon coeur me dit de m'inscrire sur la grande distance, histoire d'aller craphuter sur les hauteurs de Tamié et de voir du pays ... La raison, elle, (et mon ostéo) me suggère de m'aligner sur le 21km pour préserver ma cheville encore fragile et de reprendre le chemin des courses en douceur.

Oui mais voilà, le coeur a ses raisons que la raison ne connait pas... J'achète donc mon billet pour le grand parcours.

Chevillère vissée autour du pied, c'est parti pour 34km et 2500m D+ avec les copains ! L'objectif du jour : reprendre les bases, retrouver un peu de confiance et voir où j'en suis, tout simplement.

Après quelques km de course, les positions se dessinent. Je me retrouve aux côtés de Zuzanna Chateau, une athlète locale, en tête de peloton chez les filles. Le parcours est exigeant, tout en relances jusqu'au 19ème kilomètre. C'est le jeu du chat et de la souris, je te passe devant, tu me doubles... mais je reste sur mes gardes car je sais que la fin de l'ascension est très raide.

246573_10151235937756063_343486447_n.jpg

19ème km, les jambes sont déjà bien entamées et pourtant, c'est parti pour une grosse bosse de 1000M D+ sur 4 km... Zuzanna est environ 2mn au dessus de moi. Je reste dans ma course, les mains sur les cuisses, à l'écoute de mon coeur (on en revient toujours à lui finalement !) en essayant de prendre un rythme le plus régulier possible.

Petit à petit, je regagne du terrain et reprends finalement la tête un peu avant le col du Haut du Four et l'ascension finale au Parc à Moutons. Une ascension, que dis-je... un Everest !! Il reste à peine 1km avant le sommet, mais la pente est vraiment raide et tous mes compagnons de route sont comme moi, langue pendante et tête baissée en espérant atteindre le plus vite possible le point culminant de la course... 22km, encore un dernier effort et nous basculons de l'autre côté de la montagne. Une bonne chose de faite !

Bien contente d'avoir réussi à me hisser jusque là-haut en première position, de quoi me rassurer pour l'avenir, je n'ai pas encore retrouvé toute ma pêche mais je ne pars pas de zéro !

Il reste maintenant 12km de descente pour rejoindre le village de Mercury et l'arche d'arrivée. Je me sens bien mais je joue la prudence pour préserver mes genoux et ma cheville en porcelaine. Je me retourne de temps en temps pour voir si une silhouette féminine me rattrape mais il semble que non... personne à l'horizon. J'accélère au fil de la descente pour garder ma place.

Plus que 2km, je sens que je suis à court d'énergie, n'ayant pas avalé grand chose depuis le départ (2 gels). Il est grand temps d'arriver !

Sans-titre-2.jpg

Dernier virage et me voilà dans le village. J'aperçois Guillaume (Le Normand) puis Jérémy et JC à l'arrivée. Tous les 3 terminent respectivement à la 11, 12 & 13ème place sur la course !! Coup du hasard ou effet d'entraînement de dimanche dernier ?

Pour ma part, je me classe donc 1ère fille, 49ème au scratch aux termes de 4H23 de course et d'une belle balade dans les Bauges!

Sans-titre-12.jpg

Grand merci aux organisateurs pour ce beau parcours exigeant ! Mention spéciale pour la qualité du balisage. (manque plus qu'un peu de coca à l'arrivée pour que ce soit parfait)

Crédit photos : Fred Bousseau

Toutes les photos de la course sont disponibles sur la page FB d'Endurance Mag

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 08:14

Parce-que quand on chute, il faut vite remonter sur le cheval, j'accepte avec plaisir l'invitation de mon ami Seb Chaigneau à venir explorer la montagne à Sous Dine le lendemain du Redbull Elements. Histoire de transpirer un bon coup et de profiter de cette magnifique journée de dimanche.

Rendez-vous est pris à 10H avec Seb mais aussi Guillaume Le Normand, JC et Jérémy... c'est annoncé... la reprise va être sportive!

photo15.JPG

Une belle boucle autour de chez Seb, sur le parcours du Trail des Glières qui a lieu le 7 octobre prochain (inscriptions closes sur le grand parcours). Un trail que je conseille vivement pour la variété des singles et la beauté des paysages !

Le parcours nous conduit au sommet de Sous-Dine à travers une piste forestière puis un single taillé dans les lapiaz à flanc de falaise. On y verrait bien quelques chamois... La fin de la montée se fait en crête avec des vues en 360° sur la vallée du Léman, le Jura puis la Suisse et de l'autre côté, le massif du Mont Blanc, au loin la Vanoise et les Ecrins... Là-haut, impossible de repartir sans prendre un peu de temps pour admirer les reliefs alentours. 

photo3.JPG

photo18.JPG

Le temps de refaire les lacets et il est temps de redescendre à travers les alpages puis un petit single en forêt (avec de la place pour une seule personne comme dirait Seb... moi j'aurais dit avec de la place pour un seul pied) !

16km et 1200m D+ pour se remettre dans le bain et retrouver la motivation, en partie grâce à l'enthousiasme et l'envie de partager qui caractérisent si bien Seb. Bilan : une superbe balade, une très belle rencontre avec Guillaume et une journée en montagne qui donne envie d'en vivre tout plein d'autres ...

photo10.JPG°

photo5.JPG

photo12.JPG

photo26.JPG

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 23:06

Il y a des jours à ne pas manquer... des jours forts en émotions et en sensations, comme cette journée organisée par mon partenaire GARMIN sur le Mont Blanc. C'est sur la corde de mon ami Tony que je m'élance à l'assault de l'arête de l'Aiguille du Midi. Arête que j'ai déjà plusieurs fois traversé en hiver... mais jamais dans ces conditions!

Une arête vertigineuse, sans main courante et plus que ventée en ce 3 septembre, des rafales à plus de 80km/h nous balayant parfois tels des pantins impuissants.

P1010850.JPG

Mais au bout de l'effort, quelle récompense! Des paysages glaciaires grandioses entre le col du Midi et la Pointe Lachenal.

P1010929.JPG

P1010858.JPG

P1010921.JPG

P1010917.JPG

Un grand grand merci à Greg et toute l'équipe GARMIN de m'avoir invité à participer à cette journée! Merci aux guides présents ce jour là, pour leur bonne humeur malgré des conditions pas évidentes... Vivement la prochaine virée dans les hauteurs !

P1010872.JPG

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 01:00

Voilà 2 mois déjà que les stages trail et sorties en montagne s'enchaînent pour moi, le temps passe décidemment trop vite ! Malgré les kilomètres, le dénivelé, la fatigue parfois... chaque boucle, chaque traversée restent gravées en moi, souvenirs impérissables de paysages majestueux, de rencontres inattendues, d'émotions intérieures ou partagées en groupe.

P1010657--Copier-.JPG

Mais voilà ! les bonnes choses ont une fin ! Il est temps de ranger les baskets pour quelques semaines et de changer de casquette. La Haute Route m'appelle... 10 jours dans le staff d'organisation pour contribuer au succès de ce bel événement cyclosportif. Rendez-vous le 25 aout pour un peu de repos !

http://www.hauteroute.org/fr/

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 15:02

Il faisait partie de mes objectifs sportifs de l'année... Le Courchevel XTRAIL, ses 54km et 4400m D+...

Et pourtant ! devant mon état de fatigue plus qu'avancé de ces dernières semaines et une accumulation de petites blessures, je décide d'y renoncer la veille au soir pour pouvoir assurer mon stage trail du lendemain. En effet, impensable pour moi d'arriver lessivée et blessée devant mes clients le lundi matin !

Déçue et frustrée, je me pose 12 000 questions avant de décider de tout de même prendre le départ du 20km (1200m D+) le dimanche matin, histoire de ne pas être venue à Courchevel pour rien et d'évacuer toutes les tensions du moment.

photo4.JPG
Photo Benjamin Dunand

Après un accueil chaleureux et une bonne nuit réparatrice chez mon hôte du jour Xavier (que je remercie infiniment au passage!), me voilà donc alignée sur le 22km... sans coupe vent puisque je l'ai prêté à Xav qui fait le 54km, sans porte gourde et sans gel puisqu'à la base, j'avais prévu de partir avec un sac et des barres pour 9 heures de course ...

Heureusement j'ai de bons amis prévoyants qui m'équipent à la dernière minute (merci Fred!!)

9H, le départ est donné sous un orage carabiné, des éclairs scindant le ciel de toutes parts, rendant la sécurité plus que limite... Les organisateurs ne reportent pourtant pas le départ, à mon grand étonnement...

Advienne que pourra, c'est parti : je m'élance dans le peloton de tête, peloton qui progresse prudemment dans les premiers kilomètres. A tel point que je me retrouve un bon moment toute seule entre le groupe de tête composé de 4 hommes + Maud Gobert... et le reste du monde. Je me demande où sont passés les coureurs. Ont-ils arrêté la course derrière nous à cause des orages?

Prise de crampes d'estomac, je ralentis au bout de 4km et me fais finalement rattraper ! Ouf la course a bien lieu!

Vu mon état général, je décide de calmer le jeu pour pouvoir aller au bout sans trop d'encombres. La montée me permet de détendre un peu mon estomac, sans doute crispé par ces dernières semaines de surmenage.

Après quelques hésitations sur un croisement mal balisé, j'entame une petite descente avec 2 coureurs. Hop ! je perds ma gourde...1 fois... mon poursuivant la ramasse gentiment. 50 mètres et Hop ! 2ème chute de ma gourde ! Le coureur derrière moi finit par la prendre à la main en me disant "allez laisse tomber je vais te la porter ta gourde, sinon t'es pas sortie!"... Image de la débutante de base...

Nous empruntons la montée vers la Dent du Villard. Au bout de 7 ou 8 km, je sens que mon pied droit flotte un peu trop dans ma chaussure. Petit coup d'oeil rapide : mes 2 lacets sont défaits et je suis sur un sentier étroit en balcon avec du vide en dessous et des coureurs derrière moi.... oups pas question de me prendre les pieds ! Je trouve un petit espace pour laisser passer tout le monde et refaire mes lacets : 2ème erreur de débutante et encore 1 minute de perdue !

Nous atteignons quasiment le sommet, je décide d'anticiper l'hypoglycémie et de prendre le gel que Fred m'a fourni au départ... gel qui s'échappe de mes doigts quand je le porte à la bouche ! Hop demi-tour et encore 10 secondes de perdues! Il est vraiment temps que je me repose moi !!! J'ai 2 mains gauches aujourd'hui !!

Le sommet approche, la vue est incroyable, les reliefs sur tous les massifs environnants sont impressionnants avec ces nuages noirs menaçants et le soleil qui peine à percer. Mais pas le temps de trop s'émmerveiller, il reste 11km de descente ! Je décide de me lâcher un peu dans la descente, histoire de conserver ma seconde place derrière Maud.

Tout va bien jusqu'au moment où.... mon pied gauche vient lamentablement s'écraser sur une racine. N'ayant pas toute ma vélocité, la faute est impardonnable. J'entends ma cheville craquer 2 fois et pousse un cri (autant d'appréhension que de douleur). Les larmes montent toutes seules à mes yeux, et mes pensées se tournent tout de suite vers le stage que je dois encadrer le lendemain.... Assise par terre, la tête entre les mains, le moment n'est pas facile à gérer.

Un de mes poursuivants s'arrête, veut appeler les secours... je lui réponds que ca ne sert à rien, vu où on se trouve, car ils ne pourront pas monter me rejoindre et lui conseille de vite repartir s'il ne veut pas perdre trop de places à cause de moi.

Il ne me reste plus qu'à descendre tranquillement en boitant, la larme au coin de l'oeil.... Petit à petit, je reprends du poil de la bête, un coup d'oeil au GPS, il ne reste que 8km et j'arrive à avancer. Au bout de 3 ou 4mn, je tente d'adopter le pas de course sur la pointe des pieds. Ca a l'air de tenir plus ou moins... alors autant aller jusqu'à l'arrivée plutôt que d'attendre 3 heures un éventuel 4X4 de secours. Je termine la course en courant et en serrant les dents. A ma grande surprise, en franchissant la ligne d'arrivée, j'ai conservé ma seconde place chez les filles derrière Maud qui, elle se place 5ème chez les hommes...

268779_451223184899238_1432766342_n-copie-1.jpg
Photo Courchevel Sports Alpinisme

Une sacrée course, courte en durée mais dont je me rappellerai longtemps ! Et maintenant, place au glaçage et au strappage de la cheville pour assurer les 8 jours de stage qui s'enchaînent...

527469_451059581582265_1449644551_n.jpg
Petite photo au milieu des "stars" : de gauche  à droite : Maud Gobert, Mireia Miro, Dawa Sherpa, moi-même, Jérémy Pouge, Laetitia Roux et en arrière plan Vincent Delebarre et Laurent Brochard. Photo Courchevel Sports Alpinisme.

Grand bravo à tous les participants qui ont bravé les intempéries et surtout ceux qui se sont alignés sur le 54km (mention spéciale a Ben et Xav) pour finir finalement non classés a cause d'erreur d'aiguillage....

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 20:51

C'était dans un coin de ma tête.... l'espoir de voir la finale de Tony Estanguet en canoé Slalom...

Un grand grand merci à EDF, l'employeur et le partenaire de JC qui nous a convié à la fête olympique durant 2 jours, dans les meilleures conditions qui soient.

juillet-2012-5520.JPG

Hotel de luxe au bord de la Tamise, soirée au Club France, billets pour les épreuves de beach volley et de handball, visite du parc olympique et du pavillon EDF ...

juillet-2012-5533.JPG

juillet-2012-5540.JPG
J'ai comme l'impression d'être au grenier chez mes parents... sauf que là, il faut passer à la caisse avant!

Et le must, une belle surprise pour JC et moi qui rêvions d'assister aux épreuve de canoé kayak... EDF fait son possible et nous offre les places dans les tribunes pour la finale de Tony Estanguet, juste avant de prendre l'avion du retour ! Et le tout en compagnie de Denis Gargaud et sa femme, le Champion du monde 2011 avec qui la bataille fut rude pour Tony pour gagner son billet pour les JO....

536621_10151130662156798_107218275_n.jpg

Grand moment d'émotion et incroyable victoire de Tony, qui devient ainsi une légende du sport mondial !

juillet-2012-5592.JPG

Son 3ème titre olympique le fait entrer dans l'Histoire mais aussi ... encore un peu plus dans le coeur de ses supporters. Un grand et beau champion, qu'il est plaisant d'écouter et de cotoyer. Bravo et respect à un des plus beaux représentants du sport français !!!

juillet-2012-5603.JPG

De quoi oublier les déceptions, l'amertume (et la colère) qui me (nous) rongent en ce moment vis à vis de la fédération d'aviron.

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 13:18

Le beau temps était de mise en ce jour de fête de la Madelon à Courchevel...

P1010451.JPG

Nous voilà réunis Fred, Sylvain, Tony, Steeve et moi pour représenter comme il se doit le team Garmin Adventure aux Dynafit X2 : un enchaînement trail + VTT a effectuer en duo ou en solo à travers les single tracks de la station savoyarde.

Sans-titre-1.jpg

Aujourd'hui, je fais équipe avec mon ami Tony ! (Tous les deux descendus de notre Mont Blanc pour l'occasion). Au menu du jour pour moi, ce sera 19,8km de trail avec 1100m D+ à l'issue desquels je passe le relais à Tony qui doit parcourir à son tour, 23,7 km et 780m D+ en VTT.

P1010461.JPG

Sylvain fait le parcours dans son intégralité en solo, tandis que Steeve et Fred s'alignent sur le Duo masculin.

9H, je m'élance donc sur le parcours trail. Les jambes ont du répondant (malgré les 4 tours du Mont Blanc que je viens de m'enchaîner en stage trail...) et c'est tant mieux car le parcours s'avère plutôt exigeant aussi bien physiquement que techniquement.

Après une montée dans les sous bois d'épicéas puis un long sentier étroit à flanc de falaise, j'atteins le sommet de la Dent du Villard en 1H22, suivie de près par Cédric, un concurrent sympa qui m'emboite le pas depuis le bas. Nous avons fait une grosse partie des 1000m de D+ en courant, lui derrière moi, et il est temps que la cîme apparaisse parce que le cardio commence à s'essoufler.

Une fois au sommet, quel bonheur ! Un paysage de fou et un single technique qui serpente entre les roches blanches de gypses, érodées au fil des millénaires. Ce passage en crête nous offre une ambiance quasi lunaire. Le moindre faux pas ne pardonne pas dans cet étroit single tracé au milieu des dépressions ... j'apprécie ce passage ludique et technique à souhait !

Sans-titre-4.jpg
Photo du sentier piquée sur internet (et non! je n'ai pas eu le temps de prendre des photos la-haut!)

Il est temps de redescendre, mon genou gauche couine mais je tâche d'y faire abstraction. J'emboite le pas de Cédric qui m'ouvre dorénavant la voie, dans un sentier en lacets assez vertical. Je tâche de m'économiser pour pouvoir accélérer dans les derniers kilomètres. La pente s'adoucit enfin, je le double, il aura du mal à suivre.

SAMEDI-22-JUILLET_189.JPG

Me voilà à 4km de l'arrivée, c'est le moment de tout donner pour passer le relais à Tony le plus tôt possible !  Il est temps d'arriver car je sens l'hypoglycémie pointer le bout de son nez... Dernière bosse, je franchis la ligne en tête chez les filles, et je tape dans la main de Tony qui s'élance à son tour.

Malheureusement pour nous, dans les autres équipes mixtes, les rôles sont inversés... c'est le garçon qui fait la partie trail puisque c'est cette section la plus longue et la exigeante physiquement. Du coup, lorsque je donne le relais à Tony nous avons déjà 23mn de retard sur la première équipe mixte, et la section VTT est trop courte pour que Tony puisse rattraper le temps perdu ! La féminine de la première équipe franchit finalement la ligne d'arrivée avec tout juste 3mn d'avance sur Tony... Une belle remontée de mon coéquipier tout de même ...

Dynafit-X2-Courchevel-2207-2.jpg

Nous voilà donc 2ème équipe mixte, quant à Steeve et Fred, ils terminent 3ème. Sylvain, fidèle à lui même gagne sans difficultés l'épreuve solo... Au final, 100% du team Garmin grimpe sur le podium de cette première édition du Dynafit X2 !! Une belle réussite !

P1010487.JPG

Prochain rendez-vous pour moi : le Courchevel X Trail dans 15 jours (décidemment, cette année 95% de mon calendrier sportif se déroule dans la station huppée des Alpes)

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 22:24

Et voici en images, un souvenir inoubliable ! Celui de ces 3 jours passés en compagnie de Seb, Kilian, Guillaume, Jean Marie, Nathalie et toute l'équipe de Mouss Production et d'Overstim's...

De grands moments qu'il est bon de se remémorer en regardant cette vidéo ! Encore mille Mercis de m'avoir fait confiance...

 

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 15:41

Et me voilà de nouveau sur les sentiers du Mont Blanc, en mode trail, avec des paysages grandioses comme fond d'écran... Elle est pas belle la vie de bureau? Encore 3 jours pour rallier Chamonix en passant par l'Italie et la Suisse et j'aurai bouclé mon 3ème tour de l'été!

P1010053.JPG
Le col du Bonhomme, frontière naturelle entre le val Monjoie et le Beaufortain

P1010088.JPG
La descente du col des Fours pour rejoindre la ville des Glaciers

P1010114.JPG
La moraine du glacier de Miage telle un vaste chantier au pied du Mont Blanc de Courmayeur et, trônant fièrement au fond, la majestueuse Aiguille Noire de Peuterey

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 08:39

Il est 8H30 dans la rue principale d'Aurillac lorsque je me présente sur la ligne de départ.

P1010012.JPG
L'équipement du jour, aux couleurs locales

Voilà bien longtemps que j'attendais de remettre un petit dossard pour aller gambader dans un peloton de traileurs sous les couleurs du team Garmin Adventure ! Pour moi, pas d'ultra cette année car mes genoux n'auraient pas apprécié les 105km et 5400m D+ du grand parcours.  Sagement j'ai donc écouté Benoit mon osthéo m'alignant sur le 43km "Marathon de Berganty".

Une ligne de départ où je retrouve avec grand plaisir les copains de l'organisation : Stéphane, Fred, Charly ainsi que mon ami Dawa Sherpa parrain de l'épreuve.

9H : 175 coureurs s'élancent dans les rues d'Aurillac, un départ très tranquille puisque je me retrouve dans le paquet de tête chez les hommes pendant 2 km! Le parcours nous mène petit à petit sur les hauteurs de la ville par un sentier roulant sur lequel il faut galopper. Pour moi qui vient d'enchaîner 10 jours de rando course dans les Alpes, il faut se remettre dans le rythme course à pied ... pas toujours évident...

Le soleil brille et je sais qu'il va faire chaud, il va donc falloir gérer avec mes petits soucis de thermorégulation. Heureusement les gentils organisateurs ont tout prévu ! Quasiment toutes les grimpettes sont à l'ombre et ça.... ca n'a pas de prix ! A chaque fois que je croise un ruisseau ou une bassine d'eau, je plonge les bras et le visage dedans pour refroidir le moteur.

Ravitaillement de Velzic, 18km et 1H50 de course se sont déjà écoulés, je suis en tête de la course chez les filles et plutôt bien malgré la chaleur. Il est temps de grimper au point culminant du parcours : le plateau de Coyan. Un immense alpage en crête avec de magnifiques vues sur les vallées de la Cère et de la Jordanne, Aurillac, le Puy Mary etc... Sauf que nous sommes en hors piste dans les champs et qu'il faut être extrêmement vigilants sur ses appuis. Pas question de lever les yeux, au risque de se tordre un genou ou une cheville. Ce passage de 5 ou 6 km me réserve quelques petites surprises : des marécages où je manque de perdre ma chaussure droite (certains se sont même enfoncés jusqu'aux cuisses avec l'impossibilité d'en sortir !! heureusement la solidarité entre les coureurs existe encore sur ce genre de course), un troupeau de vaches hyper agressives ou encore un taureau géant qui me fait accélérer le pas. Je suis bien seule au milieu de ces alpages, personne devant, personne derrière...

Je finis par rejoindre des sentiers tracés...ouf... mes genoux commencent à sérieusement me rappeler à l'ordre. Je descend prudemment jusqu'à Saint Simon, ravitaillement du 36ème kilomètre, où je retrouve un peu de monde et où Dawa m'encourage chaleureusement. Il devrait nous rester environ 7km, mais un bénévole m'annonce 10. Il faut se préparer psychologiquement à faire des km en rab...ce qui n'est jamais évident.

Dans une grimpette, je rejoins David, un coureur avec qui j'avais vécu "l'enfer" du Puy Mary il y a 4 ans, lorsque nous avions parcouru les 84km de la première édition d'un Oxygen Challenge exigeant .... Seuls 75 coureurs avaient franchi la ligne d'arrivée de cette course mémorable, une victoire pour moi et surtout de grands souvenirs !!

David a donc un coup de moins bien dans cette grimpette au dessus de Saint Simon, crampé et le moral en baisse. Je lui emboite le pas et l'encourage. Petit à petit, à force de papoter, il reprend du poil de la bête et c'est finalement lui qui me pousse et m'encourage sur la fin du parcours. C'est ça que j'apprécie dans le trail : la convivialité et les amitiés qui se créént au fil des kilomètres.

Kilomètre 42,5 : nous arrivons dans les rues d'Aurillac pensant que nous allons apercevoir la ligne d'arrivée et que les bénévoles du raviltaillement se sont trompés. Mais non ! Une flèche puis deux nous font bifurquer à gauche, droit vers le Puy Courny ! Une belle bosse à grimper sous le soleil et 4km de bonus avant de redescendre vers le bitûme d'Aurillac. David a accéléré, je ne peux pas le suivre, des crampes d'estomac commençant à pointer le bout de leur nez. Je le vois s'éloigner, je sais que je suis en tête et que la deuxième est loin derrière moi, du coup je ne tente pas d'accélérer. Derniers virages dans la ville, je franchis l'arche d'arrivée aux termes de 46,3km, 1817m D+ et 5H23 de course à pied, avec en prime une bise de Fred et Charly à l'arrivée !!

P1010005.JPG
1ère féminine et 18ème au scratch.

Bilan : ça fait vraiment chaud au coeur de gagner de nouveau une course dans mon Cantal adoré, et surtout une course organisée par des copains, dans une ambiance locale et conviviale. Je retrouve là, le "pourquoi j'aime le trail" . Merci aux bénévoles pour leur soutien, merci aux organisateurs qui ont fait une magnifique première édition de l'UTPMA et qui ont tout donné, bravo aux finishers de l'ultra et à tous les autres. Vivement l'année prochaine avec pourquoi pas, une Caro sur le 105km??

 

Sans-titre-1-copie-8.jpg

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article

BLOG-copie-1

Recherche

Sans titre 6

Pages