Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 11:25

Passage express à Lyon pour participer à un reportage qui sera diffusé sur "Tout le Sport" à la fin du mois de juin avec pour thématique "JC et sa reconversion dans le trail".  Avec la participation active de Jérémy qui est remonté dans un bateau pour l'occasion!!

14.JPG

15.JPG

Affaire à suivre !

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 10:47

La saison des stages trail est lancée... Il est temps pour moi de revêtir ma tenue de guide, coach, photographe traileuse pour l'été ! La preuve en images avec ce magnifique tour du lac d'Annecy par les cîmes : 85km et 5000m D+ avec des ambiances contrastées et une traversée express au fil des 4 saisons...

Jour 1. Entre Annecy et Doussard : 43km et 2400m D+ aux portes du massif des Bauges...

1-copie-3.jpg
Ambiance cotonneuse et mystique dans cette forêt nous conduisant au sommet du Semnoz. Croisera-t-on le loup présent dans ces contrées? ou peut-être le lynx si craintif?

2-copie-5.jpg
C'est en prenant de la hauteur que parfois tout s'éclaire. En face, de l'autre côté du lac, la célèbre Tournette, notre destination future.
3-copie-4.jpg
On s'y serait bien arrêté, dans cette petite bourgade de Saint Eustache...

6-copie-2.jpg
Ici, le temps semble s'écouler plus lentement qu'ailleurs.

5-copie-5.jpg
Comme une belle récompense, les nuages laissent place au soleil en cette fin de journée. Il est temps de faire une halte bien méritée et une bonne nuit réparatrice avant de boucler le tour !

Jour 2. Entre Doussard et Annecy, 42km, 2600m D+ dans une ambiance montagne

7-copie-2.jpg
Une belle vallée glaciaire se dessine avant d'arriver au chalet de l'Aulp.

8-copie-2.jpg
Ici les faux pas sont interdits et la vigilance est de mise, mais impossible de passer son chemin sans prendre le temps de lever les yeux vers la belle et imposante Tournette.

9.jpg
Panorama sur les sommets des Bauges, que nous effleurions hier...

10.jpg
Instants de contemplation et de sérénité avant de reprendre la route.

11.jpg
Les grands espaces... Ici les pins tortueux et la roche calcaire contrastent avec les grandes forêts d'épicéas croisées jusque là.

12.jpg
Il suffit parfois de  basculer de l'autre côté d'un petit col pour changer totalement d'atmosphère... Retour en hiver. Ici "mon petit groupe" de joyeux traileurs en prend plein les yeux!

13.jpg
Après avoir bravé un bel orage, la récompense est en haut du Veyrier... Il est temps de boucler la boucle et de resdescendre sur terre après 10H de balade... Retour à Annecy avec des images plein les yeux et des courbatures plein les jambes... Une pensée à toutes celles et ceux qui feront la MAXIRACE dans 3 semaines! On pensera bien à vous !

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 10:28

7H samedi matin : j'ouvre le volet de la belle chambre...

Belle chambre car, pour nous faire plaisir et à titre exceptionnel, JC et moi avons opté pour une soirée de luxe avant d'en baver sur le X3. Une petite soirée au Chabichou, l'hôtel 4 étoiles de Courchevel partenaire de l'événement, qui proposait pour l'occasion une offre spéciale "sportifs", alors autant en profiter pour mêler effort et réconfort !

Bref, j'ouvre le volet après une bonne nuit réparatrice et là, surprise : les toits sont recouverts par un bon 25cm de neige fraîche... et la route est toute blanche ! Joli spectacle pour une fin de mois d'avril me direz-vous ... Oui sauf que, nous avons rendez-vous dans quelques heures au départ de la course pour un enchaînement de sports outdoor qui commence par... 14km de vélo de route !

Sans trop nous poser de questions, nous préparons nos petites affaires, avalons notre petit déjeuner (dur dur de résister devant le copieux buffet du Chabichou orné de viennoiseries maison et autres muffins aux myrtilles, crêpes à la confiture maison, salade de fruits frais etc etc... Dans ces cas là, j'avoue, il faut rester fort dans sa tête pour se contenter du traditionnel pain / galettes de riz / miel !!). Et pendant ce temps, par la fenêtre, la neige tombe toujours à gros flocons par la fenêtre. Ca promet d'être du vrai sport dès les premiers coups de pédales!

Le temps de préparer tout le matériel nécessaire à la course, d'aller déposer nos affaires de course à pied et de ski sur le lieu de transition, nous arrivons tout juste à l'heure au départ du vélo, tout en bas dans la vallée... Pas le temps de s'échauffer que nous sommes déjà sur la start line, annoncés parmi les favoris...

10H, le départ est lancé ! C'est parti pour 14km et 950m D+ de vélo de route. Dès les premières côtes, mes jambes brûlent comme jamais. Mais je le sais, sans échauffement préalable, c'était inévitable.

0.jpg

Il me faudra 35mn et de nombreux tours de roues pour retrouver une paire de cuisses à peu près potables... En attendant, je me fais poser par tout le monde. Mais, je le sais, c'est la dure loi du sport. Ayant 3 sorties de 20km de vélo dans les jambes, je ne pouvais pas prétendre avancer comme un avion !

8-copie-1.jpg

Les km s'égrènent tranquillement sous les encouragements des copains Fred et Benjamin et sous la neige. Dans le village de Courchevel 1550m, j'évite de justesse une chute de peloton. Après m'être assuré que tout le monde allait bien, je reprends mon effort pour grimper jusqu'à 1850m. La neige commence à sérieusement tenir sur la route. Tant et si bien qu'arrivés 1600m d'altitude, plus question de faire de mouvements brusques ni de se mettre en danseuse, au risque de se mettre de bonnes gamelles. Certains coureurs glissent et chutent autour de moi, dans les rond-points, impossible de freiner car les freins sont gelés, ni même de pédaler car les pignons le sont aussi !

1-copie-2.jpg

Il est grand temps d'arriver au parc à vélo pour changer d'activité ! Dernier virage, ouf ! je suis toujours sur le vélo et tout va bien, mis à part le bout des doigts de pieds frigorifiés.

Quelques mètres en courant dans la neige avec le vélo sur l'épaule et me voici à la transition.

Section vélo : 1H01'06, 14km, 950m D+

Hop, on chausse rapidos les baskets, on boit un coup, et c'est reparti pour 6,8km de trail blanc. Je renoue avec une activité que je maîtrise un peu mieux, mais comme je connais la suite du programme, je préfère en garder sous le pied et rester dans les foulées de mes précédesseurs sans trop me fatiguer.

2-copie-3.jpg

Il me faut 35mn pour boucler le tour.

Section course à pied : 35'14, 6,8km et 180m D+

Retour au stand, c'est le moment fatidique ! Là où les écarts vont se creuser ou se réduire... Les fameux 1000m de dénivelé en ski alpinisme sur une piste rouge pour monter jusqu'à la Saulire. Le temps de chausser les skis et je repars sous les applaudissements des supporters et de mes parents. Le début de la section est plutôt clément avec une pente régulière et relativement douce. J'attends le pied de la télécabine de la Saulire pour me dire "attention, maintenant ça va piquer!".

3-copie-3.jpg

La suite est une succession de murs. Je reste concentrée sur la gestion de mon effort, à l'écoute de mes sensations pour ne pas franchir la ligne "rouge", celle où l'on se met à subir. Encore 30mn, 20mn, 15mn, je lève les yeux et vois, un peu plus haut, la file des skieurs qui en terminent avec la course.

4-copie-2.jpg

Après un dernier passage assez raide, puis un long faux plat où mes peaux collent à la neige, il ne me reste qu'à jeter mes dernières forces dans la dernière montée jusqu'à la ligne (il m'en reste un peu, mais pas des masses!).

5-copie-2.jpg

Je vois rouge mais j'en ai fini avec la course !!

Section ski alpinisme : 1H11'38, 4,8km, 950m D+

Je franchis l'arche d'arrivée en 2ème position chez les filles, 14 minutes derrière une Stéphanie Duc intouchable et très en forme sur ce type de format. Grand bravo à elle qui se classe 20ème au scratch parmi un plateau de coureurs masculins très relevé.

6-copie-1.jpg

La suite est une remise des prix et un repas de clôture version "haut de gamme" au sein du Chabichou.

Pour conclure, Mille mercis au staff de Courchevel Sports Alpinisme pour l'invitation et la qualité de l'organisation. Merci à Benjamin, auteur de toutes ces photos et supporter avisé !

Grand bravo aux copains et coureurs qui ont brillé sur la course : Nico Lebrun grand vainqueur, Florent Perrier avec qui j'ai l'honneur de partager une nouvelle fois la 2ème marche du podium (après la dernière montée sèche en ski de Courchevel), Tony Sbalbi qui se classe 3ème, Jérémie Gachet qui, comme moi, avait un kilométrage quasi nul en vélo et qui arrive quand même à se classer 6ème et JC qui finit 10ème.

7-copie-1.jpg

Après une semaine éprouvante sur le plan physique et un X3 très exigeant, place au repos avant d'attaquer ce vendredi le prochain stage trail à Megève !

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 20:47

Délaissant le temps d'une après-midi les sommets enneigés, je chausse les baskets et m'en vais repérer les sentiers au dessus de Sallanches, avec l'idée de débusquer quelques petits trésors de single tracks et de chemins dégagés. Dans 10 jours, c'est le premier stage trail de la saison et je veux être aux petits soins avec mon groupe !

L'itinéraire choisi revêt bien des suprises... des bonnes, comme ces paysages printanniers et ses cascades ardentes... Et des moins bonnes comme quelques passages escarpés et quelques traversées de torrents dont je me serai bien passée...

Enfin bon ! le principal est d'être de retour à bon port et avec quelques belles images ... En tous cas, une chose est sûre, cette reconnaissance m'aura au moins servi à savoir ou je ne vais PAS emmener mon groupe !

2-copie-2.jpg
Verticalité des éléments

1-copie-1.jpg

4-copie-1.jpg
De l'eau à profusion

3-copie-2.jpg

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 09:23

Même si le beau manteau blanc tente de résister aux attaques du printemps, il faut en profiter ! car les premières chaleurs arrivent et les paysages d'hiver vont bientôt disparaître pour laisser place aux tableaux bucoliques des alpages verdoyants...

P1010205.JPG
En montant vers le col de la Forclaz dans le Beaufortain

P1010215.JPG
Sommets étincelants

P1010211.JPG
Comme un air de printemps au pied du Grand Mont

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 19:12

Dernier week-end avant le Dynafit X3 de Courchevel et beau temps au rendez-vous !

Il n'en faut pas plus pour nous donner rendez-vous à Megève avec l'ami Jérémie Gachet dans l'idée de peaufiner la préparation... Au programme : Une montée en vélo de route de Sallanches jusqu'au Mont d'Arbois ...

5-copie-1.jpg

Puis 30mn de trail blanc avant d'enchainer sur une montée rapide (pour moi!) de 500m D+ sur les pistes désormais fermées de Megève.

6.jpg

photo11.JPG

Pour les garçons, une balade de santé... et pour moi une course contre la montre ! Jamais réussi à les rattraper les deux fusées...

photo5.JPG

En tous cas, 3H d'effort, 29km, 1500m D+ et un enchaînement bien sympa qui permet de varier les plaisirs et le type d'effort, histoire de s'en mettre plein les jambes !

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 16:41

3 jours de présence au salon Running Expo à Paris, ca vous met les molets en mauvais état !

Alors pour éliminer, rien de tel qu'un rendez-vous avec Julien Chorier pour se délier les jambes...Julien, c'est tout simplement un des meilleurs ultratraileurs mondiaux du moment : vainqueur de la Diagonale des Fous à la Réunion, vainqueur de la Hardrock aux Etats Unis, du Mont Fuji au Japon, 3ème de l'UTMB etc.... Membre du team Salomon International, Julien c'est un Champion avec un grand C. Aussi gentil que performant, aussi humble qu'endurant.

mars-13-32622.jpg

C'est chez lui, dans le petit village de St Thibaud de Couz, au dessus de Chambéry que nous nous retrouvons pour une sortie de 20km et 1000m D+ à la découverte de son terrain de jeu quotidien. Et pour nous éviter une attaque cardiaque, Julien nous retrouve, JC et moi après un premier entraînement de 3H ! (et même avec ça dans les pattes, il a encore bien la pêche le Juju). Une sortie bien sympa où nous découvrons les contreforts de Chartreuse et de l'Epine.

2-copie-1.jpg

L'occasion aussi d'échanger sur sa pratique et de poser tout plein de questions : A quoi ressemble ton quotidien, comment tu gères tes déplacements avec la vie de famille et la vie professionnelle, est-ce que tu t'entraînes seul tout le temps, comment tu gères un ultra et tant d'autres questions que tout le monde se pose !

Une belle sortie enrichissante autant sur le plan sportif que sur le plan humain... comme on aime ! Un grand merci à toi Julien et vivement la prochaine balade !

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 11:06

Pendant que certains couraient après des oeufs en chocolat, nous... nous avions choisi de courir jusqu'aux cîmes des contreforts des Aravis, les pieds dans la neige. Drôle d'idée me direz-vous! Mais non pas tant que ça finalement ... Du soleil, des copains, une course conviviale à 15mn de la maison, du paysages de dingue, autant d'excuses pour participer à l'Aravis Snow Trail à la Giettaz en ce lundi de Pâques.

P1010189.JPG
Nul besoin d'aller en Himalaya pour en prendre plein les yeux... Devant le balcon, l'Etale au lever du soleil ...

Un 14km avec 1000m D+ pour grimper sur les crêtes du Christomet et de la Tête du Torraz, avec comme photographe officiel et lièvre de luxe... un certain Sébastien Chaigneau ! (oui pendant que moi je suis à 200%, lui il trottine à côté et fait des aller-retours en prenant des photos !)

photo4.JPG

164955_10151570726701063_1981318742_n-BLOG.jpg
Photo : Seb Chaigneau pour Endurance Mag

Malgré une soirée un peu arrosée et des crampes d'estomac qui m'ont obligé à marcher pendant 3mn dans la descente, je m'octroie la victoire devant Claire Martin, avec un comité d'accueil au complet !

549008_10151570726181063_507655716_n-BLOG.jpg

Bravo à tous les copains Jérémy Gachet, JC et Jérémy Pouge qui constituent le podium masculin,

P1010198 BLOG

Benjamin qui m'a servi de lièvre durant toute la montée, Lydie qui termine de très belle manière son premier trail blanc,

Stéphane qui nous aura bien fait rire tout l'après-midi, Fred, le meilleur reporter photographe coureur de la terre!

558102_10151570727461063_513853977_n-BLOG.jpg

A refaire l'année prochaine, en espérant que la descente sera tracée un peu moins "droit dans l'pentu"  histoire d'en profiter encore un peu plus !

photo.JPG

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 10:21

Hier soir avait lieu la dernière édition des Dynafit Ski Touring à Courchevel. Une série de montées sèches en ski de rando organisées tous les mercredis soirs depuis le début de l'hiver, un moment festif, convivial et sportif. Le "DST" c'est 3,2km et 500m D+ pour s'en mettre plein les bottes et faire monter le coeur comme il se doit !

Sans-titre-4.jpg

Et pour cette dernière déguisée, le Chabichou (hôtel 5 étoiles et restaurant gastronomique réputé de Courchevel) avait mis les petits plats dans les grands pour offrir le repas de clotûre ...On comprend mieux pourquoi cette dernière édition a connu son record de participation avec plus de 170 coureurs présents au départ !

Impossible de manquer ça, d'autant plus que, pour l'occasion, j'ai eu le plaisir de tester du matériel ultra light prêté par mon ami Jean Marc ! Au final, je termine sur la 3ème marche du podium malgré une pâte d'amande avalée 1 heure avant le départ et qui a finalement eu du mal à passer dans l'estomac dans les derniers 800m...

Sans titre 6
Un podium aux côtés de Superman et de Naïla Jornet (la petite soeur d'un athlète bien connu ;)), ainsi que Mathéo Jacquemoud, recorman de l'épreuve et récent vainqueur de la Pierra Menta, et Florent Pierrier... Le tout commenté par notre ami Nelson Montfort en direct au téléphone. La classe quoi !

Un grand merci à l'organisation et au Chabichou pour cette super soirée ! vivement l'année prochaine !!

Sans-titre-5.jpg

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:54

Le Dynafit X3… mais que ce cache-t-il sous ce nom mystérieux ?

Un triathlon, on pourrait s’en douter, oui… mais pas n’importe lequel ! Un triathlon version montagne qui  associe 3 sports bien connus des adeptes de sports d’endurance mais aussi de dénivelé : le vélo de route, le trail et le ski alpinisme…
Une idée simple et un défi sportif d’ampleur : partir de la vallée (Le Carrey à 800m d’altitude) et grimper par trois moyens de locomotion - le vélo, les baskets et les peaux de phoque - jusqu’au sommet de la Saulire (à 2738m d’altitude) soit 25km et 2000m D+ à avaler…
Le 20 avril, ce sera donc le premier rendez-vous de cet événement original dont le camp de base se situe à Courchevel et pour bien faire, rien de tel qu’une petite reconnaissance du parcours dont voici mes principales impressions :
 

La section vélo :

1.jpg

Une section qu’il faudra prendre avec précaution car l’effet de peloton et l’enthousiasme de la compétition auraient vite fait de nous faire tourner les pédales un peu trop vite… Or, il ne faut pas oublier que l’on part pour un effort de plusieurs heures ! Le parcours monte assez régulièrement et l'ascension ne présente pas de difficultés majeures. Attention toutefois à bien gérer le début car la pente a tendance à s’accentuer dans la deuxième moitié du parcours, après le hameau du Praz.  L’arrivée dans Courchevel 1850m est plus cool… c’est le moment de récupérer et d’anticiper mentalement la transition avec le trail !

2.jpg

 

La section trail (blanc !) :

3-copie-1.jpg

Le parcours est vallonné, assez court et roulant. Pour autant, il ne faut pas négliger plusieurs aspects :
- Le fait que la boucle se courre sur la neige, ce qui sollicite l’ensemble des chaines musculaires de façon plus importante que sur un trail classique,  et ce qui demande une concentration accrue pour conserver l’équilibre malgré des appuis fuyants. On a donc vite fait de griller quelques précieuses cartouches ! (petit conseil au passage : conservez une foulée légère, sans chercher à être trop aérien… sinon vous allez vite vous épuiser … tanpis pour le style !)
- Le parcours est plutôt descendant sur la première partie, les petites bosses « qui tuent » arrivent après le 3ème kilomètre… Attention donc à en garder sous le pied, d’autant plus que la fin est casse pattes à souhait dans les 500 derniers mètres !
- Et enfin , gardez toujours à l’esprit que vous enchaînez avec la section ski alpi qui est, sans doute possible, LA section clef ! celle qui vous fera gagner ou perdre des places !

 

La section ski alpinisme :

4.jpg

Comme évoqué précédemment c’est à mon avis, la partie stratégique du parcours, celle où celui ou celle qui aura gardé du jus pourra tirer son épingle du jeu ! C’est la section la plus longue et la plus exigeante de la course. Un départ plutôt cool avec une pente séduisante, puis arrive le pied du télécabine de la Saulire, et là, les choses se corsent… un bon petit mur dans lequel il ne faut pas s’exciter car il y en a un deuxième avant d’arriver au sommet … Le petit conseil : ne pas trop lever les yeux, histoire de ne pas se démoraliser. La toute fin du dernier mur peut se faire à pieds, skis sur le sac pour faciliter un peu l’ascension, mais il faudra rechausser pour parcourir les 300 derniers mètres qui vous séparent de la ligne d’arrivée salvatrice !

5.jpg

 

Sommet de Saulire, 2050m D+ et 25 km, vous êtes arrivés ! Bravo !
7.jpg

En conclusion je dirais que:
-  L’alimentation constituera un élément majeur de la performance. En effet, l’enchaînement de sports à forte intensité, en altitude vous obligera à puiser dans les réserves. Ne pas se priver d’emmener la dose de boisson, de barres énergétiques et de gels, qu’il sera bon d’avaler à chaque transition et vers le bas de Saulire… sinon, l’hypoglycémie vous guette !
-  Le jour de l’épreuve, peu d’entre nous aurons enquillé les kilomètres en vélo, alors attention à ne pas se griller d’entrée de jeu sur cette section ! Il est bon de rouler un peu avant la course, histoire de redécouvrir quelques muscles oubliés …
-  Et pour finir, je dirai que cette épreuve est MAGIQUE ! Autant par son originalité que par son exigence. Une super expérience a vivre et la fierté d’arriver au sommet après tous ces efforts… Grimper de la vallée jusqu'à la cîme par ses propres moyens, quel plus beau défi? Une course qui, sans nul doute, en surprendra plus d’un !
Alors rendez-vous le 20 avril pour une première qui s’annonce extra !

8.jpg

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article

BLOG-copie-1

Recherche

Sans titre 6

Pages