Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 13:14

Il y a des dimanches matins, comme ça... où on fait bien de se lancer dans l'inconnu.

Il est 8H ce matin quand je me décide à enfin lever la tête de mon PC pour partir, au gré du hasard et en solitaire, découvrir un coin du Bugey, carte IGN à la main. Le soleil brille, les petits oiseaux chantent... Bref, la vie est belle et il est tant de se détendre ! Je taille la route à quelques encablures de Dagneux city pour me garer à proximité d'Ambérieu en Bugey. J'y ai repéré un petit sentier qui semble escarpé à souhait et qui me conduira aux Allymes par un trajet jusque-là inexploré.

Me voilà donc qui m'élance dans une montée sèche de 500m D+. Au bout de quelques minutes de grimpée, je lève la tête brusquement. Un gibier invisible s'enfuit bruyamment au dessus de ma tête, laissant partir une série de cailloux. Heureusement, je ne suis pas dans l'axe. Je retiens ma respiration quelques secondes et scrute les environs à la recherche de l'éventuel chevreuil (oui, j'avoue, je préférerais que ce soit un chevreuil plutôt qu'un sanglier!). Rien. Tanpis, je reprends mon ascension. Un quart d'heure plus tard, j'arrive sur un petit ressaut de falaise dégagé (la Croix des Moines), quand soudain, surprise invraisemblable... le gibier réapparait... Ce sont en fait 2 magnifiques chamois qui déboulent juste sous mes pieds !

J'en reste sans voix, un beau petit cadeau que cette rencontre dominicale... Des chamois à 25mn de la maison. Dommage que je n'ai pas eu le temps de dégainer l'appareil photo pour immortaliser l'instant.

croix.jpg croix-2.jpg

Je comprends dans les kilomètres qui suivent, pourquoi ils se sentent si bien en cet endroit. Des rochers, des falaises abruptes, des petites sentes techniques idéales pour la traileuse que je suis ... et autant de reliefs accidentés dont les chamois raffolent.

Une belle petite escapade de 18km, avec un passage au pied du Château de Allymes, à refaire très très vite !

les-allymes.jpg

Partager cet article
Repost0
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 18:42

12km de trail blanc, ce fût le deal....

Sur proposition de l'ami Fred Bousseau, nous voilà engagés en duo pour le Run & Skate de Chamonix, organisé par Ravanel Shop. Comme il y a 2 ans, lorsque JC et moi avions fait équipe - cf article -, je me charge de courir la partie trail, 12 km et environ 500m de D+, autant dire, pas ma spécialité !  et Fred enchaîne avec le skating (18km).

12km dans la montagne qui sonnent pour moi comme une reprise officielle après 6 mois à l'écart des courses.

Alors forcément, les questions se posent : où en suis-je physiquement? où vais-je (au sommet de la bosse me direz-vous!) ? ai-je donné la bonne orientation à mes entraînements ces derniers mois alors que je devais tout adapter en fonction de 2 genoux désormais fragiles ?

Bref, cette matinée à Chamonix allait sans doute me donner quelques réponses importantes....

9H: une bande de traileurs s'élancent sous une neige abondante dont "l'autre" Fred : mon voisin et ami avec qui je partage courses et entraînements.

Sans-titre-1-copie-1.jpg
Le peloton sous la neige de Chamonix

Ma tactique : partir vite, accélerer et finir à fond... Pour le reste, on verra ! Je connais le parcours : un départ roulant, une grosse bosse au bout de 3km, une longue descente assez technique, 2 petits coups de culs bien cassants où il ne faut pas craquer et pour finir... un long plat où il faut envoyer.

Je pars donc assez vite (pour une fois) et me place rapidement en tête des féminines. Un coup d'oeil au Garmin, j'ai un bon rythme et me sens plutôt bien, bonne nouvelle!  J'attends maintenant la première montée pour voir si les cannes sont là. Au bout de 6km, dans la grimpette, je me retourne vite fait et j'aperçois Fred derrière moi (qui m'avouera plus tard qu'il a pris un coup au moral quand il m'a vu partir devant au départ...). Il me rattrape, j'en profite pour prendre son "aspiration"... Dans la descente, le cabri accélère et réalise quelques beaux sauts de biche pour éviter les cailloux et dalles rendues glissantes par une neige mouillée et piétinnée. Le terrain est technique à souhait, génial pour se remettre dans le bain! Je m'accroche à Fred, trop contente de pouvoir gambader sans trop ressentir mes genoux et sans avoir de douleurs à l'estomac. On double, on double ... puis "chute à l'arrière du dossard n°18!" : je me fais une belle frayeur sur une glissade à pleine vitesse! Ca me calme un peu, j'ai envie de finir entière moi...

Je le laisse donc filer. Il est maintenant 60 / 80m devant moi. Dernière bosse, le souffle est court mais je sais que Fred "l'autre", mon coéquipier, m'attend pour prendre le relais. J'appui sur les jambes autant que possible. 9ème km, il reste un long plat avant de franchir la ligne d'arrivée. J'accélère, je tente de rattraper Fred (mon voisin... oui.... je sais il y a de quoi s'y perdre entre tous ces Fred!)  pour finir avec lui sur la ligne mais l'ami est en forme ! Impossible...

Dernier virage, j'aperçois mon coéquipier, je franchis la ligne en tête chez les filles en 1h08'20 (une italienne prendra la seconde place en 1h09'40 puis Emilie Lecomte du team Quechua en 1h13'02). Je lui passe le relais et le voilà qui s'élance pour 18km de skating dans des conditions difficiles. Une neige mouillée, molle, pas de glisse, une mauvais visibilité... Bref, il faut du courage pour aller au front !  Fred donne tout sur les 2 boucles du parcours et franchit la ligne au terme de 1H13mn.

fred.jpg
Fred en action dans la première boucle

Nous terminons 8ème équipe mixte en 2H22'05 juste derrière Quechua (7ème sur la feuille de résultats officiels - Laurent Fabre s'étant trompé de porte à l'arrivée).

Conclusion plutôt positive pour moi : je me suis fait plaisir pendant la course, j'étais dans le coup, et surtout j'ai partagé un moment sympa avec mes Fred's (mon voisin et mon coéquipier) ainsi qu'avec JC.

Sans-titre-4.jpg fred-and-me-copie-1.jpg
Mes 2 Fred's! (à gauche mon voisin et lièvre, à droite mon coéquipier)

JC qui termine 5ème en solo (enchaînement trail + skating) alors qu'il rentrait tout juste d'un stage d'aviron de 2 semaines et malgré une petite erreur de parcours sur la course à pied...

P1000694.JPG
JC donne tout dans les derniers mètres

Bravo à lui, bravo aux copains !!!

En espérant que la prochaine course se passera aussi bien !

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 08:27

C'est la curiosité du moment en Beaufortain. Le lac de Roselend a disparu! Laissant apparaître derrière lui une vallée autrefois couverte de paturages et abritant une petite station de ski. Le petit hôtel Couttet y attirait même quelques clients de renoms, amoureux de ce coin de paradis... Jean Monnet, Irène Joliot Curie ou encore Jacques Prévert y ont séjourné quelques temps, jusqu'à ce que, les besoins en énergie augmentant, le barrage vienne fermer la vallée et que le lac tel qu'on le connait aujourd'hui y élise domicile.

Cette année, EDF procède à la vidange du barrage pour effectuer toute une série de contrôles sur les ouvrages habituellement immergés. Je ne pouvais manquer cette occasion d'aller voir la vallée engloutie ressurgir des eaux! C'est donc en compagnie de mes amis Christophe et Léna que je grimpe au col du Pré au dessus d'Arêches pour découvrir un paysage totalement inhabituel.

barrage.jpg
Le lac asséché et le barrage vue du col du Pré en fin de journée.

chapelle.jpg
La petite chapelle domine le lac etfais face à l'Aiguille du Grand Font et la Pointe de Presset

affiche.jpg
Les panneaux d'interdiction de circuler au pied du col.

N'ayant pas eu le temps de descendre jusque sur l'ouvrage, je me fais la promesse d'y retourner très vite pour voir ça de plus près avant que les eaux n'aient repris leurs droits en avril prochain!

Bon à savoir : cette année le barrage fête ses 50 ans d'existence. De nombreuses manifestations et expositions sont organisées dans la région, notamment pendant les vacances. L'occasion de découvrir l'histoire locale et l'importance de l'hydoelectricité dans la région!

Partager cet article
Repost0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 20:59

Un beau dimanche ensoleillé en Beaufortain...

sortie-rando-1302.jpg
Col de la Grande Combe, sommet d'Arêches. 13 février 2011

Partager cet article
Repost0
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 15:58

C'est décidé, ce matin, nous irons faire le plein de Beaufort aux Saisies... mais en passant par Cohennoz, la Croix de Coste, le sommet de Bisanne et en rentrant par le Lachat.... le tout à pied à travers les chemins escarpés bien sûr! Soit l'équivalent de 25km et plus de  1000m D+.

Premiers virages, premières embuches : un sentier en dévers barré par un beau névé transformé en plaque de glace. Dommage pour moi, cette fois, je suis partie "léger" et je n'ai pas pris mon équipement d'accompagnatrice en montagne. Pas de corde à installer, tanpis, nous parvenons quand même à traverser en rampant...

jc.jpg

Nous sortons de la forêt pour découvrir le soleil et les sentiers enneigés

2-copie-2.jpg
Premiers rayons du soleil...

4-copie-1.jpg
Au dessus de la forêt, se dessine la vue sur les vallées de Faverges et d'Albertville

Pour notre plus grand bonheur, avant d'atteindre le sommet, nous faisons la rencontre de 2 magnifiques chamois, qui nous fixent, immobiles, pendant plusieurs minutes avant de dévaler la pente avec grâce et légéreté. Si seulement nous avions leur adresse dans les descentes! Je prends même le temps de sortir l'appareil photo pour les filmer...

5.jpg
Panorama sur le Mont Blanc depuis la Croix de Coste

6.jpg
Il suffit de se retourner pour admirer, derrière nous, toute la chaîne des Aravis et le Mont Charvin

7.jpg
Le retour par le snow park des Saisies

Il ne nous reste plus qu'à grimper au sommet de Bisanne, avant de redescendre rapidement vers les Saisies, juste à tant pour acheter notre kilo de Beaufort avant que la fromagerie ferme ses portes! Encore quelques kilomètres dans les bois à travers les pistes de raquettes sur le Lachat et nous voilà de retour au bercail. Une belle sortie de printemps (ah mais non! c'est vrai... on est le 12 février!)

Partager cet article
Repost0
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 19:43

L'ambiance printannière du week-end n'aura pas eu raison de mon envie de chausser les skis!

areches.jpg
Panorama sur le Mont Blanc depuis le sommet des pistes d'Arêches. Photo Caro

C'est donc dans la sympathique station ensoleillée d'Arêches-Beaufort que je rejoins les copains Seb, Nono et Steph pour une petite journée sur les pistes, spatules aux pieds...

areches2.jpg
Le télésiège... Un bon moyen d'enchaîner les descentes à toute berzingue!

L'ambiance est divine : douceur, soleil, panoramas enchanteurs et bonne humeur! De quoi passer en douceur de la phase "bivouac dans la nature" à celle de "boulot sur l'ordinateur toute la journée"...

areches3.jpg
Les petits bonheurs simples du dimanche! Photo Seb

Et elle revient quand la neige??

Partager cet article
Repost0
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 21:51

Toutes les bonnes choses ont une fin… Et pourtant ! on aimerait parfois que le temps s’arrête pour nous laisser en profiter un peu plus ! Me voici de retour de 2 semaines de formation au métier d’AMM (accompagnateur en moyenne montagne) au cœur des montagnes jurassiennes. Les 2 dernières semaines d’un cursus incroyablement riche d’enseignements et de rencontres exceptionnelles.

ufh2.jpg
Vue sur le Bugey depuis les crêtes de l'Hergue. Photo Caro

C’est au pied du Grand Colombier – à la limite de l’Ain et de la Haute Savoie –, dans un lieu éloigné de toute civilisation, au cœur du massif et plus précisément au refuge de la Grange d’en Haut que nous avons établi notre « camp de base ».

ufh3-copie-2.jpg
Hugo prépare les braises pour faire griller le pain dans la grosse cheminée du refuge. Photo Caro

Le top du top : impossible d’y accéder en voiture, pas de télé, pas d'ordi, pas de téléphone, une grosse cheminée qui fleure bon les soirées conviviales, un environnement magnifique et préservé et une ambiance vraiment chaleureuse entre tous les stagiaires.

ufh1.jpg
Notre petit groupe de randonneurs à la croix de Famban, face au Mont Blanc. Photo Thomas Monier

Au menu de la semaine : 3 jours de bivouac à la belle étoile dans la neige autour du Colombier, ponctués d’évaluations sur la recherche de victime en avalanches, la construction d’un abri en plein nature pour passer la nuit sans mourir congelés sur le mode « Man versus Wild », la sécurité en montagne, la manip' de cordes, la nivologie, la météo, la connaissance du milieu montagnard, la conduite d’un groupe en raquettes, l’orientation etc… Bref, de quoi s’enrichir pour les années à venir !!

ufh5.jpg
Une belle ammonite croisée en chemin, vestige de l'Océan Thetys qui recouvrait le Jura il y a 65 millions d'années...L'Homme semble bien petit face aux traces de ce lointain passé. Photo Caro

Une vraie belle expérience et l'occasion de revenir aux choses essentielles, à l'essence même de la nature humaine : la vie en communauté, l'entraide et le partage, la gestion des vivres, de l'eau et du sommeil dans un environnement rustique, la sécu en pleine nature, le respect de son environnement, la passion de la montagne, la transmission des savoirs.... 

167707 10150102005731692 722681691 6191697 3945825 n
La caro qui pose une main courante sous la surveillance de Robert, guide d'expérience! Photo Djédjé

Au delà des évaluations, je retiens la compétence et la qualité des formateurs qui ont su nous encadrer et nous booster au quotidien, l'enrichissement personnel dont j'ai bénéficié à travers les connaissances des autres et leurs expériences, l'aventure humaine et le partage de moments forts avec les copains (mention spéciale à mon fidèle coéquipier Djé djé : vive les bivouacs!).

169079_10150102005081692_722681691_6191673_6531570_n.jpg
Bien entourée avec mes potes Djédjé et Nico. Photo Gildas

En conclusion pour moi être un(e) bon(ne) accompagnateur (rice) c'est:

- être capable de mener son groupe en toute sécurité :

OCTOBRE-2010-1507.JPG
Descente périlleuse dans la forêt... Photo Benjamin

- apporter ses connaissances dans la mesure où elles intéressent les clients...

P1000480.JPG
Qui du blaireau ou du sanglier s'est sustenté auprès de cette belle fourmilière?

- savoir trouver de l'eau, quand... à priori il n'y en a pas!!

ufh8.jpg
Hugo tente une approche au milieu de la glace... Photo Caro

- transmettre sa passion de la montagne et de la nature.

ufh6.jpg
Le sommet du Colombier en pleine tempête... Une ambiance alpinisme! Photo Djédjé

- être capable de faire un feu en 2 temps 3 mouvements pour rechauffer les corps et les coeurs...

ufh9.jpg
Le repas du soir au col de Charbemène. Photo Caro

- savoir construire un abri avec rien en pleine forêt quand la tempête fait rage...

168619_10150102006041692_722681691_6191706_4940083_n.jpg
Un abri version hôtel 3 étoiles pour djédjé, fabrice et moi...

-pouvoir analyser le terrain, les évolutions météo, les risques d'avalanches.

img-044.jpg
L'évolution du manteau neigeux en fonction des conditions météo. Photo Fabrice

- et aussi savoir vivre et surtout bien vivre!

img-072.jpg
Robert fait une pause. Photo Fabrice

Non vraiment, les bonnes choses ont une fin mais c'est parfois bien triste !!

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 20:16

Un petit coup d'oeil à la météo : la neige est tombée et les nuages sont élevés... Journée idéale pour aller faire un tour à Prémanon et faire un coucou aux copains de l'équipe de France d'aviron (en stage de ski de fond depuis 10 jours).

Me voilà partie avec la bande au milieu des forêts enneigées, l'occasion de me rappeler que le rameur a vraiment la caisse ...

1.jpg
Caro tente de rattraper Fab en classique...

2.jpg
Photo de famille au carrefour du Massacre, forêt de Lajoux

3.jpg
Le soleil s'est même invité à la partie, donnant encore une touche de bleu à ce tableau idyllique

Une belle matinée qui s'achève en apothéose autour d'une délicieuse gexiflette (comprenez tartiflette au Bleu de Gex...). A remettre sans faute l'année prochaine!

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 22:49

Il arrive parfois que le ski alpin et les remontées mécaniques aient aussi leurs avantages... Par exemple : grimper à la cîme des montagnes de bonne heure pour profiter d'une belle mer de nuages! (et aussi skier avec les copains)

beaufortain-2.jpg
Vue du sommet de Notre Dame de Bellecombe, plein cadre sur le sommet du Bisanne et au fond, les Bauges

beaufortain-3.jpg
Le Beaufortain surgissant des nuages

Que du bonheur !

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 08:42

Nous y voilà! 2011... Une nouvelle année commence avec l'espoir qu'elle sera riche en émotions, en rencontres, en amitiés partagées, en découvertes et en bonheur!

Et pour partir du bon pied, nous décidons en ce 1er janvier ensoleillé, de ne pas passer la journée à récupérer du réveillon en pantoufles et pyjama... Il est tout de mêm 13H quand nous chaussons les skis au dessus d'Arêches. Ca cogne dur dans ma tête quand je dois me pencher pour attacher mes chaussures mais tanpis, c'est tellement beau ici qu'une petite balade au grand air me fera le plus grand bien!

P1000094.JPG 

Depuis le Perthuis (1282m), le chemin nous emmène tranquillement jusqu'au barrage de Saint Guerin (1576m) dans une ambiance magique. Nous traversons l'ouvrage avant d'emprunter le petit sentier ouest en surplomb du lac jusqu'au Planey.

louze-3.jpg

Nous sommes seuls au monde sous le soleil et au milieu des montagnes. Que demander de plus?

louze-7.jpg

Nous longeons le ruisseau de la Louze dans les buissons pendant une vingtaine de minutes avant de déboucher sur des pentes inespérées : pleines de poudre fraîche ! (Ca vallait bien quelques passages délicats dans les branchages!)

louze-9.jpg

Du coup, j'en oublie vite ma gueule de bois!! Encore 40mn de grimpette et nous voilà au sommet, dans la partie Est du col de la Louze (2232m).

louze-5.jpg

louze-4.jpg

Y a plus qu'à!

louze-6.jpg

louze-2.jpg

Des après-midi comme ça, ca vaut vraiment tout l'or du monde!

Partager cet article
Repost0