Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 01:00
La vérité est la suivante : en 4 mois, j'ai beaucoup perdu en endurance, en légèreté et en puissance musculaire... tout ce qui fait la force d'une bonne traileuse.

Depuis la semaine dernière, date officielle de ma reprise, chaque entraînement s'accompagne d'une belle remise en question et toujours du même constat : les pertes sont conséquentes et c'est à un véritable chantier auquel je dois m'attaquer avant de pouvoir prétendre m'aligner au prochain trail.

running.jpg

Pourtant, je refuse de céder à la tentation du laisser aller et de la politique de l'autruche. La tentation est trop forte de remettre un dossard... 

Alors ce matin, prête à me confronter à mes faiblesses, c'est avec Mat que je décide de retourner sur mon terrain de jeu lyonnais : les Monts d'Or... L'occasion pour lui de découvrir les nombreux chemins qui mènent au Mont Cindre et au Mont Thou durant 1h30... et l'occasion pour moi d'être poussée vers le haut... car il court comme une vraie gazelle le Mat! aussi bien en montée qu'en descente, en vrai montagnard qu'il est...

mat-et-moi.jpg

Alors Mat ! RV est pris pour participer à la Grimpée du Mont Thou, Vendredi 23 novembre prochain... Encore un rameur qui risque de frapper fort dans le monde des trails! En espérant t'y avoir donner goût.

mat.jpg

Pour ma part, cette sortie a été la première brique, à un long chantier de "restauration" durant lequel je ferai tout pour ne jamais baisser les bras!
Partager cet article
Repost0
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 23:00
La saison masculine de ski alpin s'est ouverte dimanche dernier à Sölden en Autriche.

svindal.jpg

Cest le Norvégien
vainqueur du Globe de cristal 2007, Aksel Lund Svindal qui a remporté le slalom géant.
Le premier Français est Thomas Fanara, septième à 1"25 et Joël Chenal, notre skieur de la Rosière,  prend la 23e place, à 2"69.
Affaire à suivre...

la_rosi_re_4-1.jpg
Et oui...les skieurs de haut niveau AUSSI aiment bien lever le coude de temps en temps!

En attendant, mes skis s'impatientent dans la cave...
Vivement le 9 décembre, la neige va fumer!
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2007 6 03 /11 /novembre /2007 22:20
Il semble que la virilité soit dans l'air du temps...

Il suffit pour s'en convaincre, de constater le succès de Chabal auprès des femmes.
Pour ma part, à cette icône d'un genre particulier, je préfère les hommes bien bâtis, version.... Benjamin Rondeau...


benj-2.JPG

Benj...  grand colosse aux yeux bleus,.. aux mains aussi grandes que le coeur, nous ouvre ses  portes, le temps d'une petite interview, depuis le Temple / Lot, lieu de stage des pointus en cette année olympique, ...

Portrait express:

Né le 01.10.1983… À …Verdun…Capitale de la Paix ! Benj-4-copie-2.JPG

Mensurations: 1,96cm, 100 kg

Profession: Préparation des BEES d’Aviron

Palmarès:

Champion du monde junior en 2000 (4+) et 2001 (2-)

Finaliste en 8 avec barreur en 2003

Champion du monde des moins de 23 ans en 2004 (2-)

Finaliste en 4 sans barreur aux championnats du monde en 2006 et 2007

15 fois Champion de France en bateaux courts et bateaux longs.

Alors Benj… l’aviron, ca t’es venu comment ?

J’ai commencé l’aviron à la section sportive de mon collège en 5e.

Qu’est-ce qui te plait tant dans cette discipline?

Tout d’abord c’est un sport complet, de plein air, une discipline qui nous permet d’aller au-delà de nos limites, que se soit seul ou avec plusieurs coéquipiers et j’aime également la sensation de glisse que procure les bateaux sur l’eau !

Avec du recul, quel est ton meilleur souvenir en aviron ?

Mon meilleur souvenir en aviron, c’est la saison 2003 .

Année de qualif pour les JO d’Athènes ?

Oui… une magnifique année, lorsque on m’a dit après les tests nationaux que j’allais ramer en 8+ avec mes coéquipiers Verdunois, Germain Chardin, Laurent Cadot, Jonathan Mathis, Julien Valla ainsi que des champions comme Olivier Moncelet, Gilles Bosquet, Ivan Deslavière et Christophe Lattaignant…

Cette année fût magique. Nous nous sommes donnés à 200% toute la saison dans cette aventure du 8+. Et au final, nous avons réussi à qualifier pour les JO d’Athènes.

Encore merci a tous ces gens qui m’ont permis de progresser ! Ça restera inoubliable.

benj-1.JPG

Benj ... côté compétition :

De ton côté, comment tu réagis comment avant une compétition ? plutôt du genre détendu, énervé, isolé?

En général je suis assez calme, je reste proche de mes coéquipiers, le baladeur sur les oreilles avec une bonne musique techno (une compile spécialement mixé pour l’occasion par mon ami Johnny POPPERS) et je pense à la course. Je pense à notre bateau à ce qui nous fait avancer, nos points forts, je me prépare psychologiquement à aller au combat, comme des guerriers qui vont sur les champs de bataille.

Tu es aligné au départ, le starter annonce « 3 minutes avant le départ » … Qu’est-ce qu’il y a dans ta tête à ce moment-là?

À ce moment-là, je me dis : « ça y est mon Benj, on y est, c’est que du bonheur, ça va envoyer » Je sens une vague de bonheur qui m’envahi, mes parents, ma famille, ma petite amie, mes entraîneurs, tous ceux qu’on aime et qui nous soutienne me traversent l’esprit, je pense à tous nos sacrifices…C’est très intense ! Et à ce moment-là, il suffit de patienter 3min et y’a plus qu’à mettre la pelle dans l’eau et pousser sur les cannes…

Est-ce que tu as des objets fétiches qui t’accompagnent partout en compet’ ?

Oui oui, j’ai une petite souris que ma chérie ma confiée et qui m’accompagne partout (stages et compétition)

Ton objectif en aviron?

Mon objectif en aviron, ce serait d’être champion olympique !

Benj-8.JPG

Champion olympique… A ce propos, après les JO de Pékin, tu comptes faire quoi ?

Après le JO, je repartirai pour une olympiade car, à 24 ans, je pense qu’il me reste encore un bon bout de chemin à parcourir. Sans oublier que tous ces stages et compétition nous font voir du pays, ce n’est pas négligeable…Il faut en profiter pendant qu’on est jeune ! Et surtout j’aimerais faire un gros huit avec des gens que j’apprécie particulièrement comme D.Mortelette, G.Chardin, J.Després, JB. Macquet, PJ. Peltier, C. Berrest, J.Mathis, JP. Vergne. …Mais c’est le huit de la Speed Cup des « Barbares de la chime » dis donc…Je ne pense pas qu’on serait ridicule.

Peux-tu nous parler de ton équipe, de vos relations….

Dorian (M), Juju (D), Germain (C) et moi même sommes tous de la même génération de 1983, celle qui a participé aux Championnats du Monde Junior à Duisburg en 2001. On se connaît très bien et on s’apprécie énormément. Il y a beaucoup de confiance entre nous et depuis 2 ans maintenant, nous sommes tous les quatre rassemblés sur le pôle France de Nancy, ce qui nous permet de préparer correctement la cohésion du 4- en vue des JO. Sans oublier que nous sommes tous les quatres des « Barbares de la Chime » !! ­

Benj-7.JPG

Côté famille:

Tu rames avec ton cousin… ton père est un arbitre reconnu et apprécié… (Surtout par moi pendant les pesées !). Une histoire de famille quoi…

Eh oui, Germain est mon cousin germain (comme son nom l’indique !), on rame ensemble depuis cadet ! (Sauf en 2003 et 2004), on en a fait des choses ensemble… Même si nous ne sommes  pas toujours d’accord sur tous les points, on s’entend super bien. Ce qui fait notre force, c’est la relation de confiance qu’on a l’un vers l’autre, et notre envie de progresser… 

« Les centimètres qu’il faut gagner, ils sont partout autour de nous ! Dans cette équipe, on se bat pour ces centimètres… C’est ce qui fera la différence entre gagner et perdre !» (Le film : « un dimanche en enfer »)

Toute ma famille suit nos aventures dans les journaux, sur Internet, etc …Ils sont tous derrière moi, c’est super ! Mes parents me suivent quasiment partout, sur toutes les compétitions (championnats Nationaux, Coupes du Monde, Championnats du Monde…) C’est bon de se sentir soutenu comme ça, et pour eux c’est devenu une passion comme le fait d’arbitrer pour mon père ! (Justement, il te passe le bonjour!)

Je crois qu’un autre projet est en préparation, peux-tu nous en dire un peu plus?

Effectivement, je vais me marier après les JO en Octobre 2008 ! Je vais enfin perdre ma virginité… C’est quelque chose de magique de pouvoir dire « oui » pour la vie à la femme qu’on aime…

Tu sais que tu vas rendre malheureuses des centaines, que dis-je ... des milliers d’admiratrices secrètes ! Tu l’imagines comment ton mariage?

Ça va être un bon gros mariage festif avec les familles réunies et le lendemain avec tous mes amis…Ça va envoyer grave…Une tuerie, je pense.

Benj-9.JPG
Voilà qui est romantique...

Benj, côté politique:

Que penses-tu de la séparation radicale qui a été opérée depuis quelques années entre les 2 secteurs Couple et pointe… bien ? Pas bien ?

NON, …PAS BIEN ! Tu sais Caro, je trouve ça bien triste d’être séparé du secteur couple car il serait bénéfique pour nous tous de travailler ensemble, ça développerait une émulation, qui nous pousserait tous vers le haut. Bosser en bord à bord, échanger nos idées, nos sensations etc… Mais bon, on fait avec, on n’a pas le choix.

Une question sensible… Que penses-tu, en toute objectivité, de l’aviron féminin en France aujourd’hui ?

Trop compliqué !

Je pense que JB l’explique très bien dans son interview, je suis du même avis.

Belle façon de se défiler mon cher Benj… Dommage que tu n’aies pas d’opinion selon moi, car ton avis de rameur masculin pourrait certainement nous éclairer… Mais bon, si telle est ta volonté ...

Benj, côté philosophique :

Est-ce que tu penses que l'aviron t'a apporté un "plus" dans la vie ?

Oulala, c’est trop philosophique pour moi…Ce qu’il y a de sûr, c’est que l’aviron m’apporte énormément chaque jour. (Santé, maturité, concentration, un équilibre intérieur… ) Je ne pense pas que ce soit spécifique à l’aviron mais c’est notre investissement et nos sacrifices au quotidien qui fait de nous ce que nous sommes : des sportifs acharnés qui feront tout (dans le respect des règles) pour atteindre nos objectifs.

Benj-6.JPG

Sur ces belles idées, mon cher Benj, nous arrivons déjà au terme de cette interview...

Je te remercie d’avoir pris de ton temps pour nous éclairer de tes lumières!

Mais de rien Caro, ça ma fait très plaisir !

BENJ-13.jpg

Toutefois avant de retourner à ton entraînement,  quelques petites questions subsidiaires auxquelles aucune de mes victimes n’a échappé :

Des gens que tu admires particulièrement ?

J-C. ROLLAND, M.ANDRIEUX, J-C BETTE

Un petit plat ?

Un bon durum kebab accompagné d’un litre de picon bière fera bien l’affaire… (Viande Kebab enroulé dans une crêpe avec tout : salade, tomates, oignons)

Le moment préféré de ta journée :

Il n’y a pas qu’un seul moment, mais plusieurs moments dans la journée…   .Quand je prends ma fiancée dans mes bras.

Une bonne adresse à nous donner ?

« L’estaminet » à Verdun (le meilleur Bar à bière que je connaisse)

Le dicton du jour par Benj Rondeau :

Tu veux qu’on s’la donne dit…

BENJ-12-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 11:23
Merci Dudu pour ta spéciale dédicace!
Un bel article sur Fototac...



carozu6.jpg

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 09:42
Une décision chargée de symboles et de sentiments, longue à prendre car réfléchie et mesurée....

27 octobre 2007, voilà 11 ans que j'ai pris le large et que je suis partie de Tours, ma ville natale mais aussi le lieu de mes premières armes en aviron.

TAC-1.jpg
TAC-4.jpg
Une première licence à Nantes à l'aube de mes 17 ans, avec l'envie d'aller plus loin dans mon sport, de toucher du doigt les finales et médailles en championnats de France...
C'est ce à quoi j'accède à l'issue d'une première année difficile marquée par l'intervention d'un entraîneur "dictateur", d'une coéquipière caractérielle et d'une blessure lors de la Coupe de France. Une médaille de bronze en 4 sans barreur au goût amer mais qui ne me gâche pourtant pas l'envie de perséverer.

L'orage passé, c'est Gaël qui prend le relais en tant que coach des filles au Cercle de l'Aviron de Nantes avec un talent exceptionnel. Affichant bonne humeur, motivation, feeling et compétence, il conduit et mobilise de main de maître son groupe féminin au Cercle de l'Aviron de Nantes.

TAC-9.jpg

Nous sommes en l'an 2000, déjà 3 ans que je mène "ma barque" sur les bords de l'Erdre. Un tournant, qui s'avèrera décisif se profile à l'horizon. Et oui! cette année là, le 4 sans barreur poids légers débarque à Nantes pour préparer les JO de Sydney, avec à son bord, un jeune Champion du Monde prénommé Jean-Christophe... JC qui deviendra mon mari 5 ans plus tard...

TAC-8.jpg

A ses côtés, je côtoie le cercle très fermé du haut niveau mondial au quotidien.

Ainsi, en 2002, je me sens pousser des ailes et prend une décision qui changera radicalement ma façon de pratiquer l'aviron, je veux tenter l'aventure dans la catégorie des poids légers et perdre les 11kg qui me séparent de cet objectif.

C'est le début d'un long chemin initiatique, semé d'embuches où l'aviron prend une toute autre dimension. Je le vis à l'entraînement à travers un programme rigoureux mais surtout en dehors. A coups de régimes draconiens, de privations, de footings en K'way au petit matin, d'une vie calquée sur les chiffres affichés par la balance, je parviens à faire de mes rêves, une réalité.

aviron_moi_2.jpg
TAC-10.jpg
Les premières régates internationales en 2002, la Coupe des Nations à Gênes, 2 médailles d'argent aux mondiaux universitaires, puis, en 2005, ma plus belle saison sous les couleurs du club d'Aiguebelette :
    - la plus légendaire des coupes du Monde, celle de Lucerne (1 semaine avant mon mariage) en quatre de couple.
    - un billet pour les Championnats du Monde au Japon où nous terminerons au pied du podium à quelques secondes des troisièmes
    - un titre de Championne de France en double avec Béné, suivi quelques minutes plus tard, d'une belle médaille d'argent en quatre sans barreur.(ou inversement, à vrai dire je ne sais plus)....

TAC-11.jpg
Depuis... peu de choses ont changé, à cela prêt que je désespère toujours un peu plus, de voir le peu d'intérêt porté au secteur féminin dans notre belle fédération. Alors, lassée de tous ces efforts vains, de tous ces sacrifices sur le plan professionnel et privé, fatiguée d'entendre le même refrain chaque saison "une seule fille (voire aucune) aura sa place en Equipe de France" , "le niveau des filles est désespérant", j'ai réalisé que le haut niveau n'était finalement devenu que frustration et colère.

TAC-12.jpg
J'aime l'aviron, mais plus celui là... où la politique a son rôle à jouer et où réaliser ses rêves ne dépend plus de soi-même mais de personnes qui vous connaissent à peine.

L'année 2007 aura donc été une sorte de libération. Un seul mot d'ordre: "m'éclater sans dépendre de personne". J'ai trouvé dans le milieu du trail ce que je cherchais et un plaisir sans commune mesure : le dépassement, la liberté - et la reconnaissance en plus...

moi_2.jpg
Alors aujourd'hui, après un an sans toucher les rames et de nombreuses questions, j'ai pris beaucoup de recul et trouvé des réponses : j'ai envie de partager, de transmettre à mon tour ce qu'on m'a appris, avant que tout ne s'envole. Et c'est naturellement dans mon club d'origine que j'ai envie de le faire. Cette décision, je la dois à mes potes tourangeaux, aux filles et à Laurent, l'entraîneur, qui m'ont toujours soutenu et qui m'ont fait part de leur motivation à me voir revenir. Quoi de plus gratifiant que de se sentir appréciée et bienvenue dans son club, de sentir qu'on peut apporter sa pierre à l'édifice?

tac_1er_avril_2007_009.jpg
Facile à dire, certainement plus difficile à mettre en oeuvre du fait de l'éloignement, mais telle est ma décision... Une chose est sûre, je donnerai de ma personne du mieux que je peux....

Et puis bon... ca fera une bonne occas' de boire un coup à la cave!
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 14:07

Nous sommes dans les années 60...

A l'époque, mon père est un jeune athlète au corps sculpté par les longues séances d'entraînement qu'il s'impose....

photo-ancienne-4-copie-1.jpg

photo-ancienne-6.jpg
photo-ancienne-5.jpg

Son sérieux et ses efforts sont alors récompensés par ...

Une sélection pour les Jeux Olympiques en 4 sans barreur :

photo-ancienne-3.jpg

Une place de major de promotion au Stage Gillette à Talloires:
(ce qui lui vaudra d'ailleurs le choix entre un voyage à l'autre bout du monde ou une voiture de sport...)

photo-ancienne-9.jpg

Ou encore, de nombreux articles dans les journaux....

photo-ancienne-10.jpg
photo-ancienne-12.JPG

Mais, finalement, derrière tout ça, mon père est un rameur comme il en existe tant d'autres... 

Il aime bien la rigolade!

photo-ancienne-7.jpg

photo-ancienne-8.jpg

photo-ancienne-11.jpg

Et ça fait 62 ans que ca dure... (les plaquettes de chocolat en moins)

Italie-oct-2007-sabine-076.jpg

Italie-oct-2007-sabine-042.jpg

Munich-2007-3.jpg

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 08:45

Telle une gamine dans son jardin le jour de Pâques, j'adore mettre mon nez dans les vieilles valises empoussiérées de mon père, dans l'espoir d'y dénicher quelques trésors de l'histoire de l'aviron.

C'est ainsi qu'hier, entre 2 cartes postales jaunies datant de la grande époque, je suis tombée sur une relique : un vieux bout de nappe déchiré, quelques mots grifouillés... 

Rédigée au coin du bar à Bellecin après quelques verres (la Choulette à l'époque), cette déclaration vaut de l'or!
d--claration-DTN-copie-2.jpg

"Bellecin, le 6 aout 1971,

Je soussigné Bernard Bourandy, actuellement Directeur Technique National, s'engage après une épreuve de 500 mètres en skiff, en ligne, contre Yvon Petit entraîneur au Bataillon de Joinville, de confier mon poste de DTN en cas de défaite de ma part.

Lu et Approuvé :
Bernard Bourandy et Yvon Petit"


Ahhh cette époque est bel et bien révolue! 
J'ai du mal à imaginer Monsieur Pascal Berrest accoudé chez Karim, les idées embrumées, lancer des défis pareils!

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 12:39
Nicolas Sarkosi a annoncé hier les conclusions du Grenelle de l'environnement en présence de personnalités médiatiques - avec qui il aime tant se montrer - : José Manuel Barroso, Waangari Maathai et Al gore. 

grenelle3.jpg
Plusieurs mois de négociations, deux jours de table ronde, et au lendemain des arbitrages rendus par le chef de l'Etat, des dizaines de réactions, des plus enthousiastes aux plus sceptiques. Scientifiques, politiques et écologistes ont globalement affiché leur satisfaction après l'annonce des premières mesures prises lors du Grenelle de l'environnement.

Lors de son intervention au 20.00  de France 2 hier soir, Nicolas Hulot s'est déclaré "franchement satisfait", lui qui avait pesé de tout son poids dans la campagne présidentielle. 



Quelques paroles notées au vol :
"On est passé à l'action"
"C'est plus qu'un lancement d'idées, c'est même assorti d'une réforme profonde de la fiscalité comme je le souhaitais – sans d'ailleurs penser qu'on en arriverait là –, d'un transfert de la fiscalité du travail sur la fiscalité écologique"
"Le pacte écologique s'incarne dans l'esprit de ce Grenelle
"Il s'agit de la victoire de la raison"

Même tonalité pour Hubert Reeves, astrophysicien et président de la ligue Roc pour la préservation de la faune sauvage, qui a estimé que Nicolas Sarkozy "a pris des positions exemplaires. Nous avons de quoi être contents".

Si ces 2 grands Hommes que j'admire sortent confiants à l'issue des débats ... 
...alors j'ose m'autoriser un peu d'optimisme quant à l'avenir de notre pays...

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 10:09

Une fois n'est pas coutume, je ne parlerai pas de montagne ou de sport cette fois... Juste 2 petites blagues pour égayer cette grise et triste journée qui s'annonce comme la dernière en Haute Savoie...


Un homme et sa femme s'affairent dans le jardin derrière la maison. Le mari dit à sa femme :

- OUAH .... ton derrière est aussi large que le barbecue !!!  IKCAYOJEUECAJ7DJ4LCALMW93WCA9VSHK2CAIW2D53CAASTSBCCASNNOG4CASQJKM1CA1QT1FYCARMN3KXCA1COXVJCA2VU48JCAFCLRNACAEFHRKDCAPWZW5RCA69107CCAX5JXV1CAI3SF00CAIUYANH.jpg

La femme ignore la remarque désobligeante. Le soir venu, le couple est au lit et l'homme commence à se coller à sa femme. Elle le repousse et lui dit calmement :

- Si tu penses que je vais faire chauffer le barbecue juste pour une si petite saucisse, tu te trompes !!! 

Un chameau et un éléphant se rencontrent pour la première fois.

L'éléphant, étonné devant pareil animal, demande : CHAMEAU.jpg

- Pourquoi t'as les nichons sur le dos ?

Réponse du chameau :

- Culottée comme question pour quelqu'un qui a la quéquette au milieu de la figure !!! 
ELEPHANT.jpg

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 13:13

Nous voilà fin octobre... Mon exil à Evian touche à sa fin... Plus que 2,5 jours de boulot et je plies bagages pour rentrer au bercail. Direction Villeurbanne City...



Mes sentiments sont partagés :

 - Je suis ravie de savoir que j'aurai l'esprit libre pour quelques temps et que je vais pouvoir reprendre une vie "normale", pour autant qu'on puisse l'appeler ainsi,

- Pourtant, j'éprouve en même temps une certaine tristesse de quitter l'équipe avec qui j'ai passé ces 4 mois à l'Evian Royal Resort. Une équipe de filles aux caractères bien affirmés, toutes si différentes mais complémentaires et solidaires malgré un travail stressant. Dans ce contexte, où les responsabilités sont grandes et où la moindre erreur peut avoir des conséquences importantes, l'esprit d'équipe prend tout son sens. Grâce à vous, chaque matin, je ne me suis levée avec l'envie d'aller au bureau et l'envie d'avancer. J'ai toujours reçu de votre part soutien et conseils, j'ai vraiment apprécié votre bonne humeur et ce, quels que soient les événements. C'est sûr, je me souviendrai longtemps et avec plaisir de mon passage au service séminaire!

- A cela s'ajoute un grand désarroi de devoir quitter cette région. Plus que le lac, si magnifique soit-il, (n'en déplaise à Claude...), ce sont les montagnes, si proches et encore préservées de l'urbanisation galopante qui vont me manquer. Toutes ces fins de journées à arpenter la dent d'Oche au son des cloches, ces week-ends passés en montagne où tous les tracas du quotidien s'envolent comme par miracle, toutes ces rencontres et ces moments de convivialité, vont profondément me manquer. La montagne est en moi... ou plutôt ... elle s'est emparée de moi. Je le savais déjà, mais cette fois c'est encore plus fort... A moi de faire en sorte que mes rêves se réalisent d'ici quelques années : ouvrir mes volets chaque matin et regarder la montagne qui me fait face.

- Et puis... un sentiment domine... la fierté d'avoir réussi mon pari. Partir, se débrouiller seule, se remettre en question, apprendre toujours et encore, s'enrichir au contact de l'inconnu et de la nouveauté, surmonter ses craintes et ses appréhensions....

Merci à ceux  qui ont fait de ce challenge une réussite : 
Sylvana, Chrystel, Marie-Jeanne, Laëtitia, Stéphane, Mylène, Sarah qui étaient là au quotidien,
Je ne remercierai jamais assez Claude, Catherine, Corine et Simon qui m'ont accueilli les bras ouverts parmi eux, avec qui j'ai vécu des moments qui resteront gravés à jamais, et qui sont devenus de véritables amis.
Merci à Jean-Claude de m'avoir accueilli au club d'aviron d'Evian, 
Merci à Erik et Alexia pour les bons moments passés au Pré Richard, 
Merci à Daniel et Bryce, mes 2 jardiniers et voisins préférés
Et à tous les autres...

Partager cet article
Repost0