Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 20:24
Et voilou!
Nous y sommes!
Y'a plus qu'à pousser sur les jambes et tirer sur les bras...




Sans oublier JC...
Partager cet article
Repost0
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 18:00
C'est définitif... L'inconscience me gagne!

Hier, tranquillement assise devant mon écran d'ordi, coup de fil de mon amie Béné ...

"Salut Caro, dis moi... hmm, ça te tenterait un pair oar (comprenez deux sans barreuse) aux Championnats régionaux le week-end prochain avec moi?... pour le fun?"

Passé la phase de fou rire signifiant du même coup : "Tu veux rire Béné j'espère!", me voilà en train d'imaginer la scène : Nous deux, au départ d'une course d'aviron, un peu comme au bon vieux temps quand nous ramions ensemble... Mais avec l'entraînement et les régimes en moins !

Je souris à l'idée de cette association imprévue... beaucoup moins à l'idée de devoir remettre les fesses dans un bateau, sans aucune préparation! Moi qui avais déjà renoncé à ce projet après une longue hésitation il y a quelques mois avec ma copine Adeline pour cause d'éloignement géographique et de manque d'entraînement en bateau...

Béné et moi vs une anglaise bodybuildée aux Championnats du Monde de Surfboat (Italie 2004)...
Pas de bras, pas de chocolat!

  Avec presque 1 an sans aviron, et plus de 10 ans sans monter dans un pair-oar, de la folie pure, cette idée! Mais il faut savoir que Béné est une sorte d'extraterrestre de l'aviron. Mes condisciples ne démentiront pas. Avec un palmarès à faire rougir Sébastien Loeb en sport auto ou Zidane en football, Béné possède ce petit grain de folie qui fait briller les grands Champions ...
(Plus de 27 titres de Championne de France, vice-championne du Monde à plusieurs reprises etc...Béné reste la rameuse la plus titrée de l'histoire de l'aviron Français , bref une légende qui lui vaudra d'ailleurs bientôt une petite interview sur mon blog)



Alors, comme il m'arrive moi aussi parfois de déconnecter les neurones, je me mets en quête express de ma licence au Tours Aviron Club et accepte la proposition de ramer avec Madame (les inscriptions étant cloturées ce soir à minuit)... Résultat, nous voilà inscrites depuis cet après-midi aux Championnats de Zone qui se dérouleront le week-end du 4 et 5 avril à Aiguebelette, soit... dans 9 jours! Mais quelle idée!!!

Et dire que j'aurais dû être tranquillement en train de me faire dorer la pilule au soleil de la Rosière...


Béné, t'es sûre qu'on serait pas mieux là?

Avis aux amateurs qui n'ont rien prévu de spécial ce week-end et qui souhaitent en savoir plus sur notre beau sport ! Une belle régate d'aviron en perspective...



Partager cet article
Repost0
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 18:30
Toujours à l'affût du meilleur matériel à utiliser pour arpenter au pas de course les sentiers de France et de Navarre, je profite de l'absence de JC pour lui piquer son sac à dos.


Le Salomon XT WINGS 10 est un sac typé trail avec une coupe "prêt du corps" permettant de limiter l'effet désagréable de ballotement dans le dos et les frottements source d'irritation. Après 6h04 de course sur le trail du Ventoux, mes conclusions sont les suivantes:

Les vrais + : 

- Un gros avantage avec les grandes poches à l'avant du sac au niveau de la poitrine. Beaucoup plus facile d'accès que les traditionnelles poches sur les côtés (voire dans le dos pour certains modèles). Perso, je ne suis généralement pas très agile de mes mains sur les terrains techniques qui demandent une grande attention... Du coup, ces grandes poches très faciles d'accès sont les bienvenues.
- Le serrage du sac qui s'enfile comme une veste avec un zip à l'avant. Pour les nanas qui, comme moi, n'ont pas la poitrine de Zazie ou Jane Birkin, il permet un petit maintien supplémentaire non négligeable....(et oui! il faut y penser)
- Malgré l'absence de lanière à la taille, le sac tient plutôt bien, tout en évitant les irritations sur le ventre.

Les petits inconvénients :

Pas grand chose à redire, si ce n'est la fermeture éclair à la poitrine qui mériterait un système de blocage en haut pour ne pas s'ouvrir.
Et un système d'accroche plus complet à l'intérieur du compartiment réservé à l'eau permettant de maintenir correctement en place toutes les marques de poche à eau.
Pour finir, le système d'accroche du tube de la poche à eau qui demanderait à être un peu plus pratique, notamment pour accrocher la pipette, mais ce n'est pas compliqué à bricoler soi même.

En conclu, après l'avoir un peu bidouillé à ma sauce, je pense que JC ne reverra jamais son sac! Ah ces nanas...

Partager cet article
Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 21:56
Fidèle à sa réputation, le Trail du Ventoux n'est pas une mince affaire pour qui veut s'y frotter !
Avec ses 45km et 2600m D+, cette course lance le début de saison sur les chapeaux de roue  ...


Photo Benoit

De retour d'un petit week-end sportif et convivial dans le Vaucluse, mon organisme est en mode off... Plus de jambes, plus d'abdos, plus d'épaules et ... plus de bras non plus (et pourtant je n'avais pas les bâtons).

Récit d'une course à noter dans la catégorie "Magnifique mais qui fait mal"

Photo Benoit

8H30 : Après un petit échauffement tranquillou dans les rues du légendaire village de Bedoin (la mecque du vélo de route, point de départ de l'ascension du Mont Ventoux), je retrouve quelques visages familiers sous l'arche de départ. Me voilà donc en train de papoter avec :
Mon ami Benoit, Môsieur l'ambassadeur du Merrell Oxygen Challenge,
Julien Chorier qui semble une fois de plus, en pleine forme et qui me précise que ce trail ne ressemble pas à une balade de santé, notamment en 2è partie de course (et il avait raison le bougre !!!)
Greg, Jeff, Fred... l'équipe Garmin au grand complet.

Des têtes connues se regroupent en tête de peloton parmi lesquelles Samuel Bonaudo, Christophe Jacquerod, Guillaume Lenormand, Ludo Pommeret et j'en passe... Bref de belles têtes d'affiches sont au RV!

5,4,3,2,1: c'est parti ! Je suis plutôt bien placée dans le peloton. Benoît me rattrape rapidement et nous entamons les premiers single à travers les Ocres, un paysage étrange fait de roches rouges et de sable. On se croirait dans le Grand Canyon aux Etats Unis (bien que je n'y ai jamais mis les pieds...). Nous passons en trottinant les uns derrière les autres tandis que les bouchons semblent se former à l'arrière. Après 4km, commence THE ascension du Mont Ventoux. 20km et 1600m D+ de montée constante et régulière... Autant dire que courir relève de l'exploit!

De mon côté, au bout de 8/10km, le soleil et le printemps s'étant invités à la partie, je commence à ressentir le traditionnel et vicieux "effet cocotte minute". Mes doigts prennent progressivement leur belle petite forme de boudins, mon coeur s'accélère, tout autant que ma respiration, et pas une goutte de sueur ne vient perler mon front... S'ensuit la traditionnelle montée en température et l'impression d'avoir les jambes coupées. Super pratique pour un début de course! Bien décidée à grimper au sommet, je choisis de ralentir le rythme et propose à Benoit de me laisser là pour continuer son chemin. Mais en vrai gentleman, ce dernier décide de rester à mes côtés et me propose un gel censé libérer les voies respiratoires. (pour ceux qui connaissent : Respilibre de Fenioux). Au point où j'en suis, pourquoi pas essayer ? Finalement ce dernier, faute de me faire transpirer, me procure une agréable sensation de fraîcheur dans la bouche grâce à la menthe et à l'eucalyptus.. C'est toujours ça de pris!

Je poursuis lentement mais sûrement ma route, en compagnie de Benoit qui lui, prend des photos! Au 14ème km, nous atteignons la porte de séparation, lieux de choix entre petit et grand parcours. Un verre d'eau, un morceau de banane et c'est parti vers la gauche direction la grande boucle. Encore 31 bons km au programme.


Photo Benoit


En quelques mètres, nous retrouvons la neige bienfaitrice! J'attrape la moindre boule glacée pour me la coller sur le front, dans les mains et dans le cou. Je commence à pouvoir respirer malgré mes gros boudins à la place des doigts. Il reste 1000m D+ avant le sommet du Ventoux que nous atteignons par la face Nord. De là, les paysages sont magnifiques et les vues sont en 360°. Nous courons dans la neige au milieu des pistes de ski du Ventoux, sur la fameuse route empruntée par des miliers de cyclistes l'été...La scène est vraiment particulière !


Photo Benoit

Une fois au sommet, Benoit et moi sautons sur un touriste pour nous faire tailler le portrait...


Les ambassadeurs du Merrell Oxygen Challenge au top!

Mon compagnon décide de m'abandonner à la cîme pour faire une pause "resserrage de lacets" et profiter de la descente à son rythme. J'enquille donc seule la descente vers le chalet Reynard. Toujours en train de m'affairer à faire baisser la température de mon corps avec des boules de neige attrapées au vol, j'atteins le 3è ravito où mon ami JC m'attend... Le pauvre patiente depuis longtemps et pour finalement avoir simplement droit à regard noir de ma part, accompagné d'un "Il est dur ton trail " (ben oui quoi, c'est quand même à cause de lui si je suis là!). Désolée JC, j'étais ailleurs à ce moment là!

Un arrêt pipi derrière le premier arbre rencontré depuis le sommet (20' chrono) et c'est reparti. Je suis seule et il faut lever les yeux sur les rubalises pour ne pas s'égarer, tout en surveillant ses pieds pour ne pas se rétamer. J'atteins le 29èkm et double 2 coureurs, dont un s'est fracassé le coude dans la descente...en sang le pauvre garçon. J'attrape mon téléphone et préviens JC qui lui même prévient les secours.

C'est reparti pour la descente dans les cailloux, mais en quelques mètres, je suis stoppée net par les crampes d'estomac. Eh oui, l'un de va pas sans l'autre chez la carotte! L'impondérable duo "Rétention d'eau / Crampes d'estomac"... Comment ne pas y échapper! Je marche donc tranquillou quelques instants ayant depuis longtemps oublié tout objectif de résultat...
 
Au 34èkm, alors que le Ventoux est derrière moi, s'annonce la fameuse deuxième partie de course dont m'avait parlé Julien ! (cf début de récit). Je suis en 5è position. C'est reparti pour 700m D+ et 11 km sous le soleil... J'avance à la vitesse d'un escargot fatigué (ça situe un peu le niveau) et m'arrête régulièrement à l'ombre d'un buisson pour tenter de récupérer. Je chute même à l'arrêt, mon pied se prenant dans une racine...la honte... (merci au jeune homme qui m'a gentiment relevé comme une mamie!). Une fille me double à ce moment là. Les montées s'enchaînent jusqu'au 5 derniers km, où une longue descente technique dans la caillasse n'attend plus que nous. Il faut redoubler de vigilance pour ne pas chuter, je décide donc de jouer la prudence en prenant le temps de resserer mes chaussures et en progressant avec précaution, d'autant que mon estomac fait toujours des siennes...

Photo JC

Une passage dans une combe magnifique, une ligne droite puis s'annonce le dernier virage dans le domaine de Bélézy sous les applaudissements des supporters ... Voilà 6h04 que je suis partie... Je franchis la ligne en 6è position chez les filles, loin derrière la tête de course et surtout bien fatiguée!

Mon bilan :
Le trail du Ventoux : une course magnifique sur une montagne mythique, mais où il faut s'aligner vraiment bien préparé(e)...
Un trail de début de saison qui me permet de faire le point sur mes défaillances... Mieux vaut les connaître dès maintenant pour tenter de les limiter  à l'avenir, car le plus dur reste à venir !
Une petite fierté d'avoir partagé un podium avec Guillaume Lenormand (à ma droite) et Christophe Jacquerod (à l'extrémité)

Photo JC

Une spéciale dédicace au speaker qui a parlé de moi au micro plus qu'il n'en fallait....


Photo JC

Mes respects à Tom Owens pour sa victoire ainsi qu'au sympathique Julien pour sa 2è place,
Mais aussi à Irina Malejonock qui remporte la course et en profite pour terminer 18è au scratch!
Un grand plaisir d'avoir partagé l'aventure de l'ascension du Ventoux avec Benoit,
Un grand pardon à JC d'avoir fait ma ronchonne au Chalet Reynard...
Et à Patrice et Véra pour les avoir fait poirauter pour l'apéro!!!


 
Partager cet article
Repost0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 19:45
Premier gros trail de l'année pour moi, le Trail du Ventoux s'annonce rude pour mes gambettes!

Crédit Photo : http://sjaulinzoom.sports.officelive.com

JE SAIS!!! Franck va encore sourire en lisant ces quelques lignes mais! C'est vrai... ces 45km et 2500m D+ (2600? je ne veux même pas savoir...) me font frémir!!

Un fond de fatigue m'accompagne au quotidien depuis la traversée du Vercors (voire depuis le trail du Val Cottey) et l'organisation des Cabornis n'a rien arrangé... Je me rassure en me disant que je ne serai pas la seule à avoir les jambes qui brûlent autant que les poumons dans la longue ascension vers le sommet du Ventoux!

Allez, à la revoyure !
Partager cet article
Repost0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 08:22
Aujourd'hui, quelques lignes sur un petit coin de Paradis


Cachée dans un écrin de verdure, nichée au bord d'un petit lac, l'Auberge du lac Genin vous accueille pour vous faire découvrir la cuisine au feu de bois et le calme des paysages vallonnés de l'Ain.

En hiver, on peut y louer des patins pour aller s'essayer à quelques figures sur le lac gelé :


Et en été, c'est le lieu idéal pour une petite séance bronzette ou rando à l'écart des foules!


Le tout à moins d'une heure de Lyon (et 40' de la maison)

Plus d'infos sur
http://www.lac-genin.fr/
Partager cet article
Repost0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 21:05
Apparemment, il n'y a pas que dans les Monts d'Or que des dégénérés traînent leurs savates dans l'unique but d'ostruer le bon déroulement des courses et de menacer la sécurité des coureurs...
A 3 jours du célèbre Trail du Ventoux, les organisateurs ont eux aussi du fil à retordre avec certains faibles d'esprit...



Extrait du site web :


"Petite info : alors que nous travaillons d'arrache pied  sur les balisages, une nouvelle fois ce matin, nous avons été victimes  de débalisage . A ce type de comportement  stupide mettant en danger la sécurité des coureurs nous avons porté plainte pour mise en Danger de la sécurité  d'autrui"

Va-t-on tous devoir en arriver là??
Quoiqu'il en soit, je souhaite bon courage aux organisateurs et suis impatiente de découvrir cette course mythique !
Partager cet article
Repost0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 13:14
Après la fameuse page 56, je retrouve ma tête et celle de mon team dans les pages 22 et 34!
Merci Endurance Mag !!

Photos des garçons en bas à droite (Jérôme, Thierry et JC)

En haut à droite la photo de JC,
Au milieu ma tête - juste au dessus de celle de Julien Chorier, la classe quoi!
Partager cet article
Repost0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 08:10
2 jours après le grand RV, nous commençons à  faire un premier bilan du Trail des Cabornis.

Avec près de 1000 coureurs inscrits et un soleil bien présent, l'édition n°6 a connu un véritable succès!!

Photos dispos sur Photogone

La rançon de la gloire ... les étroits sentiers de Couzon ont eu du mal à absorber le flux de concurrents. Tant et si bien que les bouchons se sont vite formés! Salvateurs pour certains qui ont trouvé là une bonne occasion de se refaire une santé ou de papoter, la majorité des coureurs a cependant été agacée par ces ralentissements précoces...et on les comprend! Promis promis, nous saurons en tirer les leçons pour l'année prochaine en aménageant le parcours d'une autre façon.


A noter : la débilité profonde de celles ou ceux qui se sont amusés à débaliser une bonne partie du parcours pendant la nuit et dans la matinée (et ce jusqu'à 30mn avant le passage des coureurs). Nos amis Fred, Mike et Lolo ont pris de belles suées à replacer rubalises et peintures 2 fois dans la même heure aux mêmes endroits... La bêtise humaine n'a vraiment pas de limites...
Fort heureusement, la solidarité et l'implication de toute l'équipe à permis au peloton de n'y voir que du feu!


De mon côté, je note une fois de plus que le côté "organisateur" d'une course n'est vraiment pas de tout repos. Mais cela procure une telle satisfaction lorsque les concurrents viennent vous dire qu'ils ont pris du plaisir et reviendront sans faute l'année prochaine!!
Tous les retours que vous nous avez déjà fait seront étudiés et nous nous efforcerons de faire encore mieux l'année prochaine!
Tous droits réservés : Photogone
Partager cet article
Repost0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 19:52
Après quelques jours de suractivité professionnelle, me voici d'attaque pour me remettre devant mon clavier pour vous faire partager mes quelques souvenirs, pensées, news du moment !

En premier lieu, je dois avouer que je suis toute contente de découvrir qu'une page entière m'est consacrée dans la bible du Trail : Endurance Mag!
Alors forcément, je ne résiste pas à l'envie de vous la faire découvrir, au cas où vous ne l'auriez pas déjà repéré en feuilletant le mag, confortablement installé dans votre canapé, votre lit ou... sur vos toilettes!


Pour info Maman ou Belle maman, Endurance est disponible dans tous les kiosques...
Partager cet article
Repost0