Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 19:50

J-1 avant le rendez-vous annuel et tant attendu de Cazaubon, Championnat de France servant également de sélection pour intégrer l'Equipe de France.

cazaubd-319.JPG

Mais pour moi cette année, les courses auront une saveur particulière à double titre...

D'abord parce-que ces championnats seront également sélectifs pour les Jeux Olympiques de Londres qui auront lieu dans quelques mois, avec donc un enjeu de taille et des courses qui promettent de nous offrir du Grand spectacle...

Mais aussi et surtout parce-qu'il s'agit sans doute des derniers championnats de JC, après 20 ans de carrière au plus haut niveau. Et qui dit "derniers championnats de JC", sous entend aussi, dernières balades sur les bords du bassin pour Caro, après une trentaine d'années à fréquenter le lac de l'Uby.

Depuis mon enfance, je côtoie ce bassin ... tant de souvenirs y sont gravés, d'abord avec papa maman qu'il fallait suivre (pas toujours avec entrain) sur les bassins, puis ado en tant que rameuse qui aimait passer des week-ends sportifs avec les copains, puis en tant que "poids léger" qui jouait sa place en bleu blanc rouge pour finir, depuis quelques années spectatrice et supportrice...

Un dernier rendez-vous à la digue qui sera fort en émotion, avec on l'espère, une qualif à la clef dans le 4 sans barreur poids légers pour JC à London 2012 (et une dernière médaille aux Championnats Bateaux Courts) ! A lundi pour les nouvelles du front !

Partager cet article
Repost0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 20:30

Ce dimanche marquait ma reprise sur les trails longs après de longs mois d'absence, occupée à reposer mes articulations et à profiter de la montagne enneigée.

Après un rendez-vous manqué avec le sommet du Mont Ventoux l'année dernière, pour cause de conditions météo trop mauvaises, me voici de nouveau alignée sous l'arche de départ de Bédoin avec mes 10 coéquipiers du Team Garmin Adventure. Au programme 46km et 2600m de dénivelé, sur un terrain très technique et surtout très cassant. Le plateau féminin est très relevé : je croise Maud Gobert, Corine Favre, Irina Maléjonock, Sandra Martin, Maud Combarieu, Emilie Lecomte ou encore Ohiana Kortazar, une traileuse espagnole spécialiste des montées sèches. Bref du beau monde pour cette course comptant pour la National Trail Running Cup Salomon...

photo-team.jpg
Photo Christophe Geloni

Quant à moi, ces derniers mois étant consacrés a la vie professionnelle plus qu'à l'entraînement, je me questionne sur mes capacités physiques du moment. Peu importe, je décide de la jouer aux sensations... Advienne que pourra !

Les 21km qui me conduisent au sommet du Ventoux se passent vraiment bien. Je prends du plaisir à crapahuter et à sentir mes jambes répondre aux sollicitations... Bon signe ! Je suis encore dans le coup malgré la fatigue générale physique et psychologique qui m'habite depuis plusieurs semaines.

Tant et si bien que je grapille des places jusqu'en haut jusqu'à pointer en 6ème position au sommet. La forme est là, je suis prête à relancer ! Mais je le sais pour l'avoir vécu, le trail du Ventoux est loin d'être fini au sommet ! C'est même là que tout commence vraiment... car après la longue descente du Chalet Reynard, il reste encore de nombreuses bosses, cassantes et parfois même perverses...

Malheureusement, à peine les premiers mètres de descente entamés, je suis prise de violentes crampes d'estomac qui m'obligent à ralentir le pas... La suite est une série de galères : ne pouvant pas m'alimenter, je sens l'hypoglycémie pointer le bout de son nez. Après une descente de 1000m au ralenti où je perds une place, j'atteins les premières combes au pied du Ventoux, combes qu'il faut traverser à coups de montées / descentes pendant plus de 20 km avant de rejoindre Bédoin. Il fait chaud... très chaud, bien trop chaud pour moi qui ne le supporte pas avec mes insolubles soucis de thermorégulation. Je n'avance plus. Je tente de tenir bon jusqu'au dernier ravitaillement mais le moral n'y est plus...trop de coups durs s'enchaînent. Je subis la course, je me demande pourquoi je m'obstine, je n'ai plus le gout de courir.

Finalement, à 15km de l'arrivée je dépose les armes et décide de finir en marchant. Un long périple jusqu'à Bédoin qui prend fin au bout de 6H20 de course... tête baissée je franchis la ligne en 13ème position, pleine de sentiments mitigés.

J'ai voulu m'aligner sur le parcours long alors que je savais parfaitement ne pas avoir la préparation suffisante, ni l'état de forme nécessaire pour encaisser les difficultés... Tanpis pour moi...

C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai voulu aller au bout quand même, histoire d'assumer mon choix !

La course étant finie, l'heure du bilan de début de saison a sonné :
- Pour faire du long, il faut courir...
- Pour tenir bon, il faut s'aguerrir, retrouver l'habitude de souffrir, aussi bien physiquement que phychologiquement.
- Pour réussir, il faut avoir l'esprit libre, détaché des soucis du quotidien... sans tout cela, rien de sert de s'aligner avec un dossard.... Je le savais déjà mais j'ai quand même voulu tenter, la fleur au fusil... erreur de débutante !! A moi de retrouver un emploi du temps "normal" avec des créneaux pour faire du sport et d'autres pour me reposer ...

A très bientôt donc pour des compte-rendus de course plus joyeux !!

 

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 22:40

Il y a des moments dans la vie où l'on aimerait que le temps s'arrête...

L'occasion était trop belle pour s'en priver : 5 jours de raids à skis avec deux copains, 5 jours pour faire le tour du Mont Dolent sur le massif du Mont Blanc entre France, Suisse et Italie, de refuges en refuges, dans un monde glaciaire incroyable...
Délaissant le quotidien trépidant et parfois harassant de la vie "d'entrepreneur à son compte", je profite de ces instants précieux et délicieux où rien ne compte plus que le face à face simple et rude avec la montagne...

P1040333.JPG
Fin de journée sur le glacier de Trient... Photo Caro

Voilà déjà une semaine que je suis revenue sur terre, mais les images restent gravées en moi : celles de moments de contemplation inoubliables, d'instants uniques où l'on oublie tout pour faire corps avec la montagne...tout simplement, avec respect et discrétion.

P1040353.JPG
Porte ouverte sur le Mont Dolent, photo Caro

Durant ce périple, j'ai entrouvert une nouvelle petite porte sur le monde de la Haute Montagne, un milieu fascinant et exclusif. Avec délectation, j'ai gouté chaque minute passée, chaque pas me conduisant vers un nouveau col, un nouveau glacier, un nouveau paysage, une nouvelle ambiance.

P1040369.JPG
Montée vers le col de la Grande Lui. Photo Caro

Décidemment l'attirance se fait de plus en plus grande vers cet univers mystérieux, infini, parfois risqué mais tellement grandiose...

P1040341.JPG
Ambiance lunaire en quittant la Cabane de Trient par une belle matinée ensoleillée. Photo Caro

P1040395.JPG
Face aux imposants glaciers, le respect est de mise, Glacier de Saleina. Photo Caro

P1040301.JPG
Une cordée de rêve pour affronter les difficultés et parfois l'imprévu...Photo Caro

P1040452.JPG
Dernières lueurs du soleil sur le glacier du Géant, Vallée Blanche. Photo Caro

P1040392.JPG
La chaleur d'un refuge non gardé, où la soupe se déguste après avoir fait fondre la neige sur le poele, à la lueur de la bougie... Photo Caro

P1040374.JPG
Univers magique et attirant fait de glace et de roche. Photo Caro

Plus les mois passent, plus les portes de la Haute Montagne s'ouvrent à moi comme un livre géant dont les pages ne demandent qu'à être ouvertes... Alors.... vivement le prochain chapitre !! Et surtout merci Raf, guide passionné et merci Tanguy, néo alpiniste, de m'avoir fait partagé ces beaux moments avec vous !

Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 08:28

La 9eme édition du trail des Cabornis s'annonce bien!
Avec plus de 1000 coureurs attendus et un beau soleil annoncé, nous sommes sur le pied de guerre à Chasselay depuis quelques jours....Hier soir, après l'épluchage des 130kg de patates et la mise en place des dossards, place aujourd'hui à l'accueil des coureurs. Pour celles et ceux qui hésiteraient encore, il nous reste quelques dossards en stock, vous pouvez donc venir vous inscrire sur place cet après-midi à partir de 16H. Je me ferai un plaisir de vous accueillir ! Idem pour dimanche matin à partir de 7H.

Sans-titre-1-copie-6.jpg

Au programme : 3 distances, 40km, 25km et 10km avec du dénivelé, de la technicité, des paysages, de la convivialité, de la musique... Bref,un bon cocktail pour profiter de ce dimanche sportif!

Plus d'infos sur www.trail-cabornis.fr

Partager cet article
Repost0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 16:48

Une fois n'est pas coutume, je quitte mes montagnes, direction Tain l'Hermitage pour remettre les baskets en compagnie de Jérémy... Pour l'occasion, nous décidons d'aller fouiner dans les sentiers au dessus du village de Crozes Hermitage, histoire de se mettre dans le bain à 2 semaines du Duo de l'Hermitage, trail de 22km où nous avons décidé de monter une équipe de choc !

P1040275.JPG

Bilan : 19,5km dans les sentiers caillouteux de la Drôme et au milieu des vignes agrémentés de quelques passages de sangliers ...

P1040277.JPG

P1040264.JPG

P1040271.JPG

Conclusion de la sortie : heureusement j'ai encore 2 semaines pour me remettre en mode "course à pieds" parce que là... c'est pas encore ça !!!

Partager cet article
Repost0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 19:43

Pour cette troisième participation au Run and Skate de Chamonix, je choisis de m'inscrire en catégorie solo, histoire de me remémorer ce que ça fait de mettre un dossard pendant 2 heures ! Au programme 17km en skating sur les pistes de ski de fond de Chamonix, suivis de 12 km en trail blanc à travers la forêt entre Cham et le Lavancher.

Voici presque 6 mois que je n'ai pas participé à la moindre compétition à cause d'une blessure à la cheville longue à se résorber, et vu mon entraînement du moment , je doute fortement de mes capacités physiques !
Peu importe, je suis à Chamonix, un de mes lieux préférés sur terre... le beau temps est de la partie et je vais faire du sport !!!! C'est bien là l'essentiel : s'amuser, partager une journée avec les copains, profiter d'un cadre magique et donner le meilleur de soi. Un très beau programme...

P1040232.JPG

9H : 100 skieurs s'élancent pour les 17km du parcours de skating... départ chaotique pour moi qui n'apprécie pas du tout la proximité avec les autres concurrents... Résultat, je me retrouve en queue de peloton, histoire de ne pas me prendre un coup de bâton ou de me mélanger les skis avec les autres. Tranquille tranquille.... Petit à petit, je remonte la queue comme je peux, avec une technique proche de celle du débutant ! Je n'apprécie guère la glisse sur une neige très dure qui m'empêche de m'employer et je m'en veux de skier comme un manche !!

419147_2753410794441_1232798669_32144633_1046865767_n.jpg
Photo Damien Poulet

J'atteins la zone de transition fraîche comme un gardon après ces 17km de skating et on m'annonce 1ère féminine... J'ai du mal à le croire et pourtant c'est vrai. Du coup, je profite pleinement du parcours trail. Un vrai plaisir de gambader dans la neige et les sentiers du Lavancher pendant 12km ! Je peux enfin tout donner. J'atteins finalement la ligne d'arrivée en 2H, 1ère féminine et 38ème au classement général. Bien contente de voir que ma cheville a tenu le choc et mes genoux aussi!

P1040235.JPG

Prochain rendez-vous : le duo de l'Hermitage avec l'ami Jérémy!

Partager cet article
Repost0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 15:38

Décidemment, en ce moment, les vendredis ressemblent un peu au jour du Seigneur pour moi, l'amoureuse des cîmes .... Aujourd'hui, c'est en compagnie de Cyrille Gardet, tout récent 4ème aux Championnats d'Europe Espoir de ski alpinisme et de ma copine Lydie que je grimpe la Combe de Paccaly dans les Aravis.

P1040126-copie-1.JPG
Cyrille tel un petit cabri dans la montée, pendant que nous faisons 500m de D+, lui... en fait 1000...

P1040135.JPG
Lydie pensive au Passage du Père sous la Tête de Paccaly, face à sa Majesté le Mont Blanc

Le redoux de ces derniers jours nous invitent à la prudence dans les pentes raides, nous décidons donc de partir assez tôt pour éviter les faces trop ensoleillées.

P1040116.JPG
Une ascension sous la surveillance de nos amis les chamois

Une première étape nous conduit jusqu'au Passage du Père, d'où la vue sur le massif du Mont Blanc est, une fois de plus, magique...

P1040139.JPG
Une belle corniche comme promontoire idéal

La tentation est trop forte : il faut pousser jusqu'au Trou de la Mouche. Un passage un peu exposé et raide sur une belle arête nous conduit au pied de cette roche mystérieuse.

P1040157.JPG
Cyrille au pied de la montée finale, grandiose...

P1040188.JPG
Lydie dans les dernières marches au sommet de l'arête. Ca grimpe sec!

P1040176.JPG
Et Caro, néo alpiniste !!!! Ah l'appel des hauteurs....

P1040206.JPG
Le Trou de la Mouche.... Du pur bonheur... Je suis vraiment contente d'être montée jusque là  car la récompense est au bout ! Une vue originale de la Pointe Perçée sous une belle arche... Merci les amis, ca donne vraiment envie de remettre ça!

P1040202.JPG

Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 08:19

En ce vendredi ensoleillé, mes pieds trépignent d'impatience à l'idée de chausser les skis de rando ... Mon ami Fred Bousseau et moi nous donnons rendez-vous pour une belle journée de crapahute dans les Combes des Aravis, en compagnie de Christophe Assailly, traileur de renom nouvellement installé dans la région.

C'est donc parti de bon matin, direction la Clusaz... Youpi !  Oui Youpi !! Sauf que pour corser un peu la sortie, un invité surprise nous rejoint : l'ami Kilian...rien que ça... Aïe, ca sent la grosse journée qui pique les jambes aujourd'hui ! surtout que j'ai envie de prendre mes gros skis fat pour profiter de la descente... et vu mon entraînement du moment qui s'approche du néant....ca risque vraiment de faire mal.

Sans-titre-1-copie-5.jpg
Sourire moqueur de Kilian qui n'a surement jamais vu des peaux de phoques aussi larges que les miennes :-)

Nous grimpons la Combe de Tardevant en doublant (rapidement) la file des randonneurs, nombreux à se balader dans les Combes en cette belle journée.Bien évidemment, le cabri qui nous accompagne en profite pour faire de multiples aller-retour à la vitesse d'un cheval au galop...

Sans-titre-2-copie-3.jpg
Arrivée sous la crête : dans les pentes raides et durcies par le vent, la gazelle taille le passage pour me faciliter la tâche... Si c'est pas la classe ça! On pourrait faire équipe pour la Pierra Menta 2054 si tu veux Kilian....

Sans-titre-3-copie-1.jpg
Derniers virages pentus avant la première arête.

Je souris en voyant les skieurs ébahis et l'oeil interrogateur : "mais..... c'est Kilian??? ouaouh les gars! regardez c'est Kilian Jornet!" Impossible pour lui de passer inaperçu même tout en haut des montagnes...

P10400262.jpg
Belle brochette en rouge et noir : Kilian, Fred et Christophe devant le Mont Blanc.

P1040041.JPG
Magnifique et vertigineux passage en crête au Tardevant.

Le sommet nous offre une vue magique sur le massif du Mont Blanc, le Beaufortain, les Ecrins tout au fond... Non vraiment, à ce moment précis aucun d'entre nous ne semble avoir envie de redescendre... L'occasion de papoter au soleil tranquillement tous les quatre. 

P1030984.JPG

P1040030.JPG
Passages en crête... Hmmm Caro super à l'aise....

P1040023.JPG

Le soleil faisant chauffer les pentes et le bout du nez, il est temps de prendre le chemin du retour...

1.jpg

P1040047.JPG

Une vraie belle journée de rando en bonne compagnie ! Je rentre à la maison les jambes lourdes mais l'esprit aéré ! On ne pouvait rêver mieux comme cadeau d'anniversaire!! Merci les garçons. A refaire très très vite :-)


Partager cet article
Repost0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 08:38

Le Buet, appelé aussi familièrement le Mont Blanc des Dames (et oui, un certain machisme demeure dans cette appellation mais que voulez-vous.... c'est ainsi dans les profondes vallées savoyardes!) regorge de petits trésors... Comme cette photo miraculeuse prise hier au détour d'un rocher alors que je montais en raquettes au dessus du Vallon de Bérard du côté de Vallorcine...

la-fee-de-la-foret-du-Vallon-de-la-Berard-3.jpg
Le portrait d'Henriette d'Angeville, la fiancée du Mont Blanc, sculpté par Dame Nature... Incroyable jeu de lumières qui éclaire cette oeuvre du temps !

Henriette d'Angeville fut la première à véritablement escalader et faire l'ascension jusqu'au sommet sans se faire aider physiquement en 1838.

Sans-titre-1-copie-4.jpg
A partir de ce moment, on la surnommera "la fiancée du Mt Blanc". Après l'ascension du Mont Blanc, elle continua de grimper pendant encore 25 ans et ne fit pas moins de 21 autres ascensions y compris 1 hivernale. En 1842, elle fit le Signal de Retord (1322 m. - Jura) en raquettes, et en 1863, à 69 ans, elle gravit l'Oldenhorn dans les Diablerets (alpes vaudoises) qui fut sa dernière grande course. Henriette d'ANGEVILLE mourut le 13 janvier 1871 à Lausanne à l'age de 77 ans. La même année, le cervin allait être gravit par une femme : Lucy Walker.

Partager cet article
Repost0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 22:35

En ces temps polaires, les lumières sont d'une beauté presque indécente...

Pour profiter de ces instants privilégiés avec la nature, je brave le froid du soir (malgré toute une journée passée dehors en raquettes) pour aller admirer le coucher du soleil en haut du Lachat. Et une fois de plus, la rencontre à lieu... Moment magique entre le soleil qui s'éclipse et la nuit qui vient envelopper les sommets environnants.

P1030951.JPG

Les Bauges se parent de mille feux à l'heure où le soleil disparait

P1030952.JPG
Lignes saillantes et épurées des cîmes

P1030945.JPG

Et une fois encore, je reste sans voix devant un tel spectacle...

Il est temps de rentrer au chaud, avec de belles images plein la tête en ce 8 février !

Partager cet article
Repost0