Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 23:35

Et bien non... Finalement je n'aurais laissé aucun répis à mes petits molets... pourtant meurtris.

Ce soir, après une dure journée de labeur pour mes pauvres neurones et assaillie de toutes parts par des courbatures trublionnes, me voilà décidée à aller me dégourdir les jambes tranquillou au parc... 

Certes, je dois bien l'avouer, les premières foulées ressemblaient plutôt à celles d'une mamie de 80 ans, mais au bout de 40 minutes, la grand mère a peu à peu retrouvé son allure de jeunesse.

Pour clore cette journée en beauté, un petit Doliprane, une petite bière et hop au dodo!

J'en profite, avant de retrouver la douceur et la volupté de ma couette, pour vous faire partager ce petit article du Progrès d'aujourd'hui...

Partager cet article
Repost0
18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 15:28

C'est au terme de près de 3H30 d'efforts inconsidérés que je m'octroie la première place du podium du fameux Trail des Cabornis. Podium sur lequel je grimperai d'ailleurs avec difficultés vu l'état de mes muscles et articulations...

Je vous livre ici les premières impressions à chaud (très chaud) de mes mollets (avec lesquels, soit dit en passant, je vais sans doute devoir négocier âprement pour avoir le droit de recourir de sitôt).

Récit de mes mollets:

"Après un départ en montée qui nous rappelle d'entrée de jeu que nous sommes partis pour 1650m +, nous voilà partis sur un bon rythme de croisière, prêts à affronter ces 35km de pied ferme (c'est le cas de le dire).. Bref rien de bien méchant par rapport à ce que nous fait subir habituellement notre propriétaire . Des montées... des descentes... Mais c'était sans compter sur le dépassement intempestif d'une, puis deux coureuses, qui avaient décidé de donner une autre allure à cette course! Evidemment, il va sans dire que notre propriétaire n'avait aucunement envie de se laisser passer de la sorte. Sans nous laisser d'autre choix, nous dûmes accélerer la foulée et nous accrocher à nos baskets!

Imaginez un instant notre soulagement extrême, quand, au 15ème km, cette lutte acharnée prit miraculeusement fin! En effet, ces deux adversaires choisirent l'option de bifurquer sur le petit parcours (qui fait tout de même 22km), laissant notre propriétaire et nous, pauvres mollets que nous sommes, seuls, au milieu de tous ces hommes, avec encore 20 km à avaler. 

Nous reprîmes alors un semblant de rythme humain, n'oubliant pas qu'à tout instant, notre propriétaire pouvait nous solliciter de plus belle. Mais la concurrence semblait être suffisamment loin derrière pour nous sentir hors de danger...  Le plus dur fût la fin de parcours. Dans les 10 derniers km, nous étions tous deux, raids comme des bouts de bois et, de leur côté, nos amies les cuisses commencaient elles aussi à sérieusement fatiguer.. Mais notre propriétaire ne semblait pas pour autant avoir l'intention de baisser la cadence et avait décidé de s'accrocher coute que coute à un groupe de coureurs - forts sympathiques au demeurant - qui l'encouragaient et la poussait dans ses retranchements (et les nôtres par la même occasion).

Nous arrivâmes épuisés, à St Romain à l'issue d'un parcours difficile. Notre seule demande, si nous pouvions l'exprimer, serait de prendre 24h de repos bien mérités!! 

Mon bilan de ce trail:

 Un bien beau parcours que nous avait concoté l'organisation. Bien que particulièrement difficile et éprouvant du fait des cassures (montées, descentes s'enchainaient à un rythme effrené), ce trail est une supère expérience en terme de gestion de l'effort. D'autant plus que j'ai dû faire avec un début de course très rapide pendant les 15 premiers km pour rester au contact de 2 coureuses qui, finalement, opteront pour le petit parcours... Déjà bien entamée la première heure, j'ai fait appel au mental pour ne rien lâcher et m'accrocher aux autres coureurs pendant les 2h30 qui restaient...

Au final, une première place chez les filles, une 29è place chez les hommes, et encore une expérience qui va certainement m'apporter quelques compétences supplémentaires.

Supère ambiance, encore une fois que de gens sympatiques...

Un grand bravo à Franck (Bussière) qui s'octroie la 3è place et qui semblait aussi fracassé que moi à l'arrivée. Un grand merci à Fabien et à mon homme d'être venus me voir. Pendant le cparcours, j'ai pensé que vous seriez contents si j'arrivais en tête et ça m'a donné du courage... Et puis merci à Raph pour les encouragements pendant la course!!

Partager cet article
Repost0
17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 20:52

Cette journée de samedi aura été marquée par un évènement majeur: ma première sortie avec mon nouvel ami... mon VTT...Et je le clame haut et fort, je l'ai immédiatement A-DO-PTE!

A nous les grands espaces, les petits sentiers et autres chemins escarpés... Le temps de me familiariser avec les pédales automatiques et d'acquérir les réflexes nécessaires pour éviter de me ridiculiser avec une chute intempestive au 1er feu rouge venu, et ce sera  le début de mes aventures VTTesques!

Du coup, je me suis peut être un peu emballée en faisant un peu plus de 35km... la veille du Trail des Cabornis, je dois avouer que ce n'était pas forcément très "stratégique" (pourtant... je ne suis pas blonde?)...J'ai les jambes toutes molles ce soir. Bof, tanpis! On verra bien demain...

Tout de même 36km, 1650M de déniv+, ca risque de laisser des traces! Départ demain à 9h....

Partager cet article
Repost0
15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 20:40

Il y a quelques mois, je faisais part dans ce blog, d'une citation de Maud Fontenoy.

"S'écouter un peu plus, attraper l'objet de son désir au plus vite... car quand ça vous glisse entre les mains, c'est un sentiment atroce."

C'est un peu par hasard que j'ai ouvert les premières pages de son livre "Atlantique Face Nord". Au fil de son récit, mon esprit s'est laissé entraîner dans ses aventures, essayant de comprendre ce qui a poussé cette femme à prendre les rames, seule, pour se lancer dans un univers aussi hostile et monotone...

Surmonter les difficultés, vaincre ses peurs, résister quoiqu'il arrive pour atteindre son but... Vivre des moments difficiles pour en apprécier encore plus les bons. Autant de préceptes qui m'ont bien plu et qui me poussent  à apprécier le personnage. 

Sans cet ouvrage, je n'aurais certainement jamais prêté attention à l'exploit qu'elle vient de réaliser. J'aurais sans doute pensé simplement "Encore une hurluberlue égoiste et nombriliste qui ne partage rien et qui a besoin de se faire remarquer".

Mais tout de même...

 - faire un tour du monde à l'envers,

- à contre courant,

- dans une petite barcasse,

- à la force de ses bras,

- qui plus est, avec un mats cassé...

Ben... C'est fort tout de même, je dois bien l'avouer!

Alors bravo à toi Maud et vivement ton prochain bouquin, que j'ai matière à réfléchir au sens profond de la vie...

Partager cet article
Repost0
14 mars 2007 3 14 /03 /mars /2007 19:28

En ces temps de réflexions tourmentées quant à mon avenir professionnel et face aux grandes décisions qu'il me faut prendre dans les heures à venir, mon esprit a une facheuse tendance a divaguer, et toujours dans la même direction!

La Rosière, ses cîmes enneigées, sa poudreuse a ne plus savoir qu'en faire, le comptoir du bar chez Willy sur lequel j'aime temps m'accouder le temps d'une petite bière entre amis... Hmmm quelques minutes d'évasion en allant voir la webcam de la station, le soleil brille... les toits sont tout blancs, il ne m'en faut pas plus pour rêver!

Allez, ce soir, entre 2 dossiers à terminer d'urgence,  je me fais la promesse d'y retourner avant que la saison de ski ne soit terminée!!!

Partager cet article
Repost0
13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 17:24

C'est avec surprise et intérêt que je suis tombée sur un article publié dans la revue "l'Aviron" du mois de septembre... 1969!

Ce dernier porte sur la réunion de la Commission Féminine Nationale du 13 juillet 1969, qui se préoccupait - à l'époque - des problématiques liées au développement de l'aviron féminin et dont certains feraient bien de s'inspirer. 

 

En voici quelques extraits intéressants:

" Encadrement: La formation de moniteurs dans les clubs est de plus en plus nécessaire (...). Il importe de donner à ceux-ci tous les atouts pour réussir, de les intégrer dans un contexte d'éducateurs au sein duquel ils ne devraient jamais se sentir inférieurs"

 

"Action CTR: (...) Une amélioration des résultats peut certainement être espérée si chacun agit avec enthousiasme et une collaboration équilibrée entre entraîneurs de clubs et CTR"

 

"Sélection en Equipe de France: Le système appliqué doit absolument donner à toutes les rameuses, des chances égales (...) le choix des moyens doit être clair et ne prêter aucune équivoque risquant de léser des clubs ou des rameuses"

 

A la lecture de ce compte-rendu vieux de presque 40 ans, deux constats s'imposent à moi:

1. J'ai comme le sentiment qu'à l'époque, on attachait un semblant d'importance au secteur féminin,

2. ...ce qui à mes yeux et en connaissance de cause, n'est pas le cas aujourd'hui! 

 

Le propos "intelligent et plein d'humour" d'un responsable de ma chère Fédération Française, malheureusement haut placé à la Commission Nationale du Haut Niveau, me revient soudain à l'esprit: "Tu vois cet équipage?" me dit-il en voyant passé un quatre barré handisport en finale des Championnats du Monde à Eton cette année. "Oui, et bien?" lui réponds-je faussement ingénue. "Sais-tu pourquoi ils courent dans la catégorie handisport? Allez... regarde bien... tu ne vois pas? il y a une fille dans leur bateau!"

Savoir que les grandes décisions et orientations en matière de développement de l'aviron féminin sont prises par ce genre de personnes me déçois et  me chagrine pour les générations de rameuses actuelles et futures à qui je souhaite beaucoup de courage.

 

Amorcer le changement, se donner de vrais objectifs de développement d'un collectif à long terme, reconnaître et accompagner l'investissement, se doter d'un encadrement motivé pour enfin donner une chance et surtout des sources de motivations à celles qui en veulent vraiment... Pourquoi des choses si simples, après tant d'années, semblent inconcevables?

Partager cet article
Repost0
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 21:03

Une fois n'est pas coutume...aujourd'hui mon article ne traitera pas des sujets qui me tiennent tant à coeur d'habitude et qui occupent tout mon esprit (et mes week ends...). Non non, pas de photos de montagnes, ni de raids et pas non plus de trails... Place à quelques lignes sur l'aviron!

Ce soir, mon propos porte sur mon homme qui, pendant que je crapahutais dans la neige à La Clusaz, remportait haut la main la "tête de rivière" (contre la montre pour les novices) de Marignane avec plus de 25' d'avance sur les seconds.

6000m de course en compagnie de son compère et coéquipier Franck (Cf interviews précédentes). Une étape importante avant les sélections nationales du mois d'avril qui leur aura permis de confirmer la qualité de leur préparation et de récompenser leur investissement. 

Un grand bravo à vous deux en tous cas... Prochaine échéance, Cazaubon du 13 au 15 avril: RV mythique pour tout rameur qui souhaite franchir les portes tant convoitées de l'Equipe de France et du haut niveau international....

Partager cet article
Repost0
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 22:17

Une belle journée comme on les aime: des montagnes enneigées, un grand beau temps, de la bonne bonne neige et... un Raid Blanc à la Clusaz en compagnie de Mélissa.

4h20 de course par monts et par vaux, avec en point d'orgue, une 3è place sur le podium derrière deux valeureuses équipes féminines.

Malgré un départ  rapide et une position de leader à l'arrivée de l'épreuve de ski, nous ne seront pas en mesure de rivaliser avec les deux premières équipes féminines à la CO...

En effet, Sandrine et sa coéquipière Flavie s'adjuguent la 1ère place au classement après une lutte acharnée avec les secondes durant tout le parcours. Au final, à peine 50m les séparent!

Quant à moi, j'aurais mis à profit cette journée pour tester mes compétences d'orienteuse / tracteuse et pour me préparer au trail des Cabornis de dimanche prochain. Ne reste plus dorénavant qu'à se reposer et à retrouver la pêche qui me manque depuis quelques jours...

J'en profite pour féliciter les membres de l'organisation et l'extrême gentillesse de tous, lors de cette journée qui fût emprunte d'une véritable convivialité et qui donne vraiment envie de revenir l'année prochaine!

Partager cet article
Repost0
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 08:03

Parée pour le Raid Blanc de la Clusaz de demain, je n'en oublie pas pour autant le Trail des Cabornis qui aura lieu dimanche prochain!

36km à travers les Monts d'Or, 1550m de dénivelé +... un trail solidaire (2 euros par inscrits seront reversés à Médecins du Monde) qui promet d'être sympathique car la quasi totalité du parcours emprunte chemins et sentiers régionaux.

http://www.trail-des-cabornis.org/

Cette course fait partie du Challenge Running Conseil, un challenge composé de 6 épreuves multisports qui permettront à chacun de profiter des joies de la course sous toutes ses formes et tout au long de l'année. 

La course d'orientation, la course sur route, le VTT, le triathlon, les raids sont au programme de mars à octobre, le tout dans un véritable esprit de convivialité.

Comme dirait l'autre "Chacun sa route, chacun son chemin!"

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 08:57

Me voilà installée dans cette bonne ville de Lyon depuis juin 2003...

Trois ans et des poussières que je galoppe,  parfois trottine (voire marche quand rien ne va plus...) inlassablement autour du fameux Parc de la Tête d'Or, en empruntant toujours  le même itinéraire... Autant dire que chaque plante, chaque arbre, chaque cailloux n'a plus de secret pour moi...

3,5 ans que je croise imanquablement à chaque footing ce petit bonhomme au T-Shirt orange qui coure en sens inverse, à toute allure, toujours accompagné d'une bande de "joyeux runners" aussi affutés que lui. 

Tous ceux qui courent régulièrement au parc sauront de qui je parle...

Autant d'années à nous saluer et nous encourager à chaque tour, sans nous connaître...

Et puis un beau jour, c'est la rencontre! Une bise, une question: "Moi c'est James, tu viens courir avec nous?".

Et voilà.. c'est parti! Une semaine que je courre avec cette figure emblématique du parc, qui est au RV tous les soirs à 18h et par tous les temps depuis des décennies pour faire une moyenne de 4 tours, parfois 6! Seule journée qu'il accorde à ses petites jambes, le dimanche....

Et c'est qu'il connait tout le monde, James! Tous les 20m, il salue un joggeur...Incroyable! Il faut dire qu'avec 14 participations à la Saintélyon, il a dû en croiser du monde!

En tous cas, une chose est sûre...dorénavant, c'est fini pour moi les "petits trots" à allure modérée! Avec ce groupe d'inconditionnels des marathons et autres courses sur route, il faut que j'allonge la foulée! De quoi me faire progresser...

Partager cet article
Repost0