Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 20:56

Ce sont 3 jours 100% "évasion et détente" qui nous attendaient en Ardèche à notre retour de Cazaubon.

3 jours où le repos fût relatif pour JC puisque dès le lendemain de notre arrivée, je décidais de lui faire découvrir le fameux passage "marmitoning" qu'Alex et moi avions eu le bonheur de découvrir lors du raid de Vallon Pont d'Arc quelques jours auparavant... Mais, cette fois, en passant à côté des trous d'eau et non pas dedans! (c'est moins rafraichissant quand même!). C'est en plongeant la main dans l'une des marmittes que j'ai retrouvé le poumon qu'Alex avait perdu la semaine précédente!













Afin d'enrichir notre culture générale et de retourner le temps d'une après-midi, aux origines de l'humanité, nous avons décidé de descendre dans les entrailles de la terre pour une visite passionnante: la grotte de l'Aven d'Orgniac (http://www.orgnac.com/) . Un site à recommander car le guide, plein d'humour et passionné par son métier, nous fait pénétrer de plain-pied dans 110 millions d'années d'histoire. La formation des stalagmites est un véritable livre ouvert sur l'évolution de notre terre et nous permet, au passage, de prendre conscience du phénomène malheureusement irréversible qui nous menace aujourd'hui: le réchauffement climatique.


















Pour revenir à des choses plus réjouissantes, le lendemain nous poursuivons notre périple version "vrais touristes de base", en nous lançant à l'assaut de la descente de l'Ardèche en canoë (32km de Vallon à Seauze). Je retrouve Seb, un vieux pote tourangeau de longue date et kayakiste de son état, qui tient une location de bateaux à Vallon.

"Aigue-Vive", sa loc, propose de multiples activités (Canoé, Canyoning, Via Ferrata...) et la possibilité de sortir des sentiers battus pour aller découvrir par exemple, l'Ardèche "By Night", la faune et la flore. Un conseil si vous passez par là: Allez-y sans hésiter! (http://www.aigue-vive.com)

Revoir Seb, c'est l'occasion de discuter autour d'un verre et de se remémorer les vieux souvenirs de guerre de notre chère Touraine. 

10h30, après nous avoir fournit le matériel nécessaire, nous entamons la descente. Un vrai moment de bonheur puisque la rivière est quasi déserte et qu'il y a suffisamment d'eau pour passer les rapides sans encombres, au contraire de l'été où c'est une véritable autoroute sans fin ni fond!














14h30, nous voici déjà à l'arrivée alors que la première navette du retour n'est là qu'à 17h! Oups, on a dû un peu trop appuyer sur les pagaies....


Dernier jour déjà... une petite sortie VTT sur le "Chemin Royal", un pique-nique Saucisson d'Ardèche/ Fromage de chèvre, une visite de la Brasserie Artisanale locale "Bourganel", célèbre bière locale aux marrons ( qu'est-ce que vous voulez...on ne les refait pas les Bette!) et c'est déjà la route du retour!













 


 


 



3 jours pour décompresser et repartir sur de bonnes bases! Vivement les prochaines vacances... (hmmmm .....dans 1 an peut être?)

 Au passage j'en profite pour vous conseiller une autre bonne adresse: le "Domaine de la Manse" au Petit Tournon. Magnifique chambre d'hôte 3 épis, tenue de mains de maîtres par Véronique, Marius, leurs enfants Charlotte et Arthur et leur toutou "Panis" (comme Olivier).










 



Un accueil fort sympathique, une ancienne magnanerie superbement restaurée, des chambres confortables, et une table où il fait bon s'attarder... Bref, tout pour passer un séjour réussi!

(http://www.lamanse.com/)



 

Partager cet article
Repost0
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 07:38

Hier soir, avant l'annonce des résultats du premier tour, la journée fut marquée par l'interview en direct de Franck et JC sur "Radio Pluriel", une radio lyonnaise.

Les questions s'enchaînent sur le déroulement des courses, les entraînements, la vie quotidienne, l'avenir, etc.... Bref un petit quart d'heure "aviron" sur les ondes, ce qui fait toujours plaisir à entendre...

Quelle n'est pas pas surprise quand le journaliste conclut son émission en conseillant les auditeurs d'aller faire un tour sur un blog sympathique: http://carottepourtous.over-blog.com, histoire d'en savoir un peu plus!

Résultat: ce matin, je consulte mes statistiques de fréquentation par simple curiosité et je constate avec grand plaisir que mon record est battu!

J'en profite donc pour remercier chaleureusement toutes celles et ceux qui prennent quelques minutes pour venir me rendre une petite visite de temps en temps!

Partager cet article
Repost0
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 09:23

Tous à vos baskets le 21 juin prochain!

Vous ne savez pas comment fêter l'arrivée de l'été?

Un barbeuc entre amis, une soirée attablée à la terrasse d'un resto, une nuit en discothèque?Non non... Moi j'ai mieux: une sortie Trail dans les Monts d'Or! 

Un programme haut en couleur et en dénivelé puisque 750m + nous attendent sur seulement 12km. Départ à 21h30 pour l'aventure, le tout dans une ambiance sympa avec une paëlla à l'arrivée pour rassasier les estomacs affamés! 

Alors un conseil, n'hésitez pas trop longtemps car les places sont limitées à 200 personnes!

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 09:07

Comme nous le rappelle régulièrement Mr Hulot, un constat s'impose: la terre se réchauffe, les ressources en eau s'épuisent, la nature a soif et beaucoup d'entre nous aussi!

Quant à nous, sportifs, sans nous en rendre forcément compte, nous en subissons également les conséquences de façon alarmante.

En effet... comment ramer sans lac ni rivière? Comment jouer au foot sans gazon? Comment nager sans piscine?

C'est la réflexion sur laquelle le magazine "Courrier International" nous propose de nous pencher dans sa nouvelle rubrique "Sport". Rubrique que je vous conseille vivement de consulter puisqu'elle offre un nouveau point de vue sur le sport, moins simpliste ou "Paris Matchiste" que l'Equipe pour ne pas la citer...

(En plus, l'aviron fait la une avec cette photo d'un 4- australien qui risque de passer son été à faire de l'ergomètre!) 

PS: Merci beaucoup à Maïté pour m'avoir fourni la couv' à Cazaubon

PS (bis): Voici le lien      http://sport.courrierinternational.com/

Partager cet article
Repost0
20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 14:24

Un petit article pour adresser toutes mes félicitations à mon ami Julien (Périllat) qui, grâce à son talent et à son caractère de haut savoyard, termine vainqueur de l'édition 2007 de la Transmassif, sous les couleurs d'Ertips...

Bravo à toi et à toute ton équipe! A quand un raid ensemble??

Attention! Quand les rameurs débarquent sur la planète Raid, ca peut faire mal!!

Partager cet article
Repost0
18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 22:15

Après les "Yeux dans les Bleus" côté ballon rond, je vous propose aujourd'hui une version revisitée par mes soins de la célèbre saga!

En effet, c'est avec naturel et générosité, que Franck et JC (la paire "Bette / Solfo pour les initiés) ont accepté de se soumettre aux indiscrétions de mon objectif le temps d'une journée un peu particulière: celle de la finale des championnats de France!

Mon but dans tout celà?.....

Au delà des sacrifices que je me suis imposée pour réaliser ce reportage, tels que:

- Esquiver les soirées bien arrosées du samedi soir avec les copains à la Coccinelle - QG idéal de tous les rameurs éliminés prématurément et qui se consolent autour d'une (ou +) bonne bière-.  Tout ça pour pouvoir être opérationnelle à 6h30  au saut du lit!

- Porter une attention constante à leurs moindres faits et gestes pour fixer les moments les plus importants à travers l'objectif 

- Opérer un subtil équilibre entre présence et discrétion....

Bref, au délà de toutes ces exigences, mon objectif premier aura été de dévoiler quelques-unes des coulisses de ces championnats...

Quoi de mieux alors, que de suivre 2 rameurs comme Francky et JC, le temps d'une finale? Car... à bien y réfléchir... que voit-on vraiment de ces athlètes, mis à part quelques passages furtifs sur les berges, le temps de saluer familles et amis, ou leurs derniers coups de pelles avant de franchir la ligne d'arrivée, ou bien encore leur apparition éclair sur le podium?? Pas grand chose à vrai dire... A peine débarqués, il faut vite démonter le bateau, ranger les pelles et prendre la route du retour.

Alors voilà! Je vous propose aujourd'hui de découvrir quelques uns des moments décisifs qui ont précédé la finale de nos deux intéressés aux Championnats de France!

7h: C'est quasiment une grasse mat' pour Francky et JC, même si, à voir leurs têtes, une petite heure de plus n'aurait pas été de trop!

 

 

 

 

 

 

 

 

7h05: Hop! on s'habille vite fait et chaudement avec les yeux encore collés, et en route pour le bassin où un petit réveil musculaire (4km) attend nos deux compères. Environ 20 minutes pour dérouiller les organismes engourdis par la nuit et pour perdre les derniers grammes superflus avant la pesée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7h30: Brûme et fraîcheur sont au RV pour cet entraînement matinal. Un rayon de soleil aurait été le bienvenu mais tanpis, il n'y a qu'un aller / retour à faire dans le balisage et puis... on n'est pas là pour la bronzette après tout!

 

 

 

 

 

 

 

8h20 très précises: C'est le moment de vérité... la pesée officielle, 2h pile avant la course. On présente sa licence et on se déshabille (En gardant tout de même la combinaison aux couleurs du club, obligatoire... Dommage pour celles et ceux qui pensaient pouvoir en profiter pour admirer tous ces beaux représentants de la race humaine en petite tenue!)

La limite à respecter: 70kg de moyenne pour l'équipage (le plus lourd ne pouvant dépasser 72,5kg). Tout se passe sans encombre. JC monte d'abord sur la balance et affiche 70,15kg.

Puis c'est au tour de Francky de grimper sur l'engin tant redouté (par moi notamment...) sous l'oeil avisé et concentré des arbitres. Malgré ses muscles saillants, il joue à la crevette avec un poids qui affiche 69,55kg!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8h22: retour express à l'appart pour boire un café et enfiler un petit déj' composé des aliments les plus digestes possibles: il reste environ 1h30 avant la course et il faut prendre des forces sans perturber les intestins, une véritable (di)gestion!. Rien de tel que le Gatosport d'Overstim et de bonnes tartines au miel pour faire le plein d'énergie.

 

 

9h: Après le rituel "Gomina" de Monsieur Solforosi (Cf son interview), c'est reparti direction le plan d'eau (heureusement... La Mégane RS Team est là pour nous téléporter!)

 

 

 

 

 

 

 

 

9h20: Une heure avant le départ, c'est le moment d'aller s'échauffer. Les paroles se font plus rares, les esprits semblent déjà concentrés sur la course toute proche... En toute logique, je laisse donc mes deux victimes à leur sort. Un petit quart d'heure de trot avant le speach final de Jérôme, le coach.

 

9h50: Il est temps d'embarquer. Pour la suite, je ne suis plus là. Je les imagine juste... S'approcher du départ, faire une dernière répétition: deux séries, un départ,... avant d'entrer dans la ligne d'eau n°3 ou le teneur de bateau les attends. L'arbitre appelle chaque club, puis...baisse son drapeau...

C'est parti pour près de 6 minutes de course!

 

10h26'35''58:... La clameur monte et les commentaires vont bon train sur la berge... Après un bon départ, notre équipage se détache rapidement, pouvant ainsi surveiller les adversaires et parer à d'éventuelles attques. Il reste 250m, le podium semble déjà se profiler... Encore quelques efforts et Franck et JC franchissent en vainqueurs la ligne d'arrivée, s'adjugeant ainsi leur 3è titre consécutif à près de 8'' de Fabien et Jérémy, leurs poursuivants lors de cette finale et coéquipiers aux Championnats du Monde.  Une victoire sans conteste et avec panache.

Un grand bravo à tous, et notamment à la jeune paire de Nantes qui a su faire très belle impression durant tout le week end. L'avenir est assuré!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 11h et +: Après les instants de gloire sur le podium et auprès des journalistes, c'est le moment de rejoindre ses proches pour fêter l'évènement comme il se doit autour du fameux "Pousse Rapière" tant convoité par les fidèles de la buvette. Attention ce breuvage a une tendance à faire traîtrement tourner les têtes!

Cazaubon.... Tout un monde... Pour certains c'est la fin d'un rêve en Bleu Blanc Rouge, pour d'autres, c'est le début d'une saison internationale. Dans tout les tous cas, c'est une régate qui constitue un moment unique pour tout(e) rameur (se).

 

Pour ma part j'adresse un très très grand merci à Francky et JC. Merci de m'avoir aidé dans cette périlleuse mission de journaliste et surtout d'avoir fait ma promo sur le podium!!! (Pas mal comme support de com' non?)

Partager cet article
Repost0
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 08:25

Après une courte immersion dans le petit monde de l'aviron durant 2,5 jours à partir de ce soir, c'est 3 jours de vacances que nous nous octroyons, ma moitié et moi-même. 

Et quelle destination avons nous choisi pour profiter de ces rarissimes instants d'escapades????

L'Ardèche bien sûr!

En effet, lors de mon dernier passage, je ne peux pas vraiment dire que j'ai eu le temps d'apprécier les magnifiques paysages qu'il nous était donné de traverser...

J'avais... comment dire? la tête dans le guidon?

Alors cette fois ci on y retourne et VTT, rando, canyoning et canoé sont au programme, à une allure plus "humaine" que le week end dernier!

C'est donc avec une pointe de regrets que je laisse mon blog lettre morte durant une petite semaine, en espérant avoir beaucoup de péripéties à raconter à mon retour!

Partager cet article
Repost0
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 15:35

Demain débutent les Championnats de France d'aviron "Bateaux Courts"

Quelques petites explications s'imposent aux non initiés afin de bien comprendre les enjeux de ce RV incontournable pour la grande famille de l'aviron. En effet, là-bas s'y joue pour certain la suite de la saison nationale et surtout internationale.

Cazaubon, c'est où?

Un petit coin perdu au milieu du Gers (département 32). Station thermale fréquentée 358 jours par an par des personnes âgées souffrant de rhumatismes, elle est soudain envahie durant 3 jours par des hordes de rameurs plein d'énergie et prêts à en découdre, ainsi que par leurs supporters tout aussi énervés!

 

 

 

 

 

 

Cazaubon, c'est qui?

Le gratin de l'aviron français. A l'issue des finales, les meilleurs (et parfois les + chanceux ou encore les mieux perçus des responsables fédéraux) obtiennent leur précieux ticket pour le début de saison internationale. Un premier pas en Equipe de France qui devra se poursuivre par une confirmation des résultats en régates internationales pour espérer rester en "Bleu Blanc Rouge". 

Cazaubon c'est quoi?

Un Championnat de France: c'est-à-dire une distance de 2000m, six lignes d'eau, des manches éliminatoires - demi-finales - finales, et un titre de "Champion de France" attribué aux vainqueurs à la fin du week end.

Une compétition réservée aux bateaux courts afin de pouvoir détecter et confirmer les meilleures individualités aussi bien en couple (deux avirons par rameur) qu'en pointe (un seul par rameur, d'où l'intérêt d'être deux dans le bateau, sinon, on tourne en rond!) :

le Skiff:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et le Deux sans barreur:

 

Enfin bref, tout ça pour dire que demain, moi .... J'y vais.  Mais cette fois, en tant que spectatrice! L'occasion de revoir toutes mes vieilles connaissances et de refaire le monde autour de l'éternelle buvette où je vais enfin pouvoir profiter du célèbre "pousse-rapière" local et de la croustade, qui me sont toujours passées à côté quand je ramais!

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 08:07

6h dimanche matin... Après avoir passé la nuit dans les toilettes parce qu'elle n'avait pas supporté la sauce pesto dans les pâtes de la veille, c'est avec grand regret que Sandrine  prend la (sage) décision de ne pas s'aligner sur le raid avec moi. Et quand on sait que sa mine avait pris les mêmes tons que son pull (vert), et que même le smecta à fait un aller retour direct dans l'autre sens, à peine avalé... Il vallait mieux en rester là!

C'est finalement avec Alex Dimitriou (Raid Nature 01) - celui-là même qui m'a vendu le fameux VTT Commencal - que je prends le départ! On peut dire que ça, c'est du SAV de qualité! Sandrine, quant à elle, prend le rôle d'assistante malgré son état!

9h, remontés comme des pendules, nous voilà partis pour 12km de trail où le rythme imposé dès les premières foulées en dit long sur le niveau des raideurs présents ce jour là! Un grand plat pour se mettre en jambe avant l'ascension. A 15km/h de moyenne, ça part vraiment fort pour un raid qui fait 71,5km! Puis chacun prend son rythme... 

C'est vers le 10ème km, au sommet, que survient la bourde! Un groupe de raideurs prend la mauvaise direction, et comme chacun est occupé à anticiper les pierres et regarder les pieds de celui devant lui, personne ne voit le changement de direction! Et nous voilà tous en train de descendre "à toutes berzingues" en direction de notre seul point de repère... l'Ardèche en contre bas pour atteindre le départ du kayak.

A l'arrivée de cette section c'est environ 2km et un bon quart d'heure perdus qu'Alex et moi sommes bien décidés à rattraper en kayak grâce à la dextérité de mon coéquipier par intérim dans cette spécialité! En effet, j'ai le luxe d'embarquer avec un freestyler, ex-membre de l'équipe de France, qui a également participé aux JO d'Athènes pour la Grèce en slalom! Autant dire que durant les 5,5km de descente de l'Ardèche, je n'ai qu'à l'écouter, pagayer et constater avec plaisir que nous rattrapons pas mal d'équipes!

La suite des réjouissances s'annonce "rafraichissante" après le débarquement où toute la petite famille Valette nous attend de pieds fermes. (désolée Erwan je n'avais pas le temps de m'arrêter!). C'est reparti pour 10km de trek, à commencer par la traversée de l'Ardèche, histoire de se rafraîchir les jambes. Quelques passages en surplomb de l'Ardèche avec une simple main courante à laquelle se raccrocher et bien peu d'endroits où caler ses pieds à mon goût, me procurent quelques sensations fortes... Heureusement Alex est là pour m'encourager.

Puis nous entamons le fameux "marmitoning" qui n'est autre qu'un canyon à remonter. Ce qui suppose de sauter tout habillé dans les trous d'eau (gelée) et d'escalader jusqu'au sommet à l'aide de cordes et d'échelles. Drôle d'impression que celle de se plonger toute entière dans une eau gelée alors qu'on est encore en sueur! J'ai vraiment compris que ce c'est que d'avoir "le souffle coupé".

Encore quelques km de course où mon collègue commence à sérieusement souffrir de ces ampoules avant d'atteindre le parc à vélo.

29è km et déjà 3h30 écoulées: départ de la section VTT. Là, la partie difficile est passée pour Alex.... Elle commence pour moi! En effet, tous les commentaires étaient unanimes la veille pour dire que le parcours VTT allait s'annoncer technique, long et difficile! Et c'est le cas!

Les débuts sont laborieux: à peine 100m et je pose dejà le pied! Je n'ai quasiment jamais roulé avant ce raid, je ne suis pas vraiment  du genre "casse cou" et ... il reste 44km avec très très peu de parties roulantes! Pauvre Alex, il va devoir être patient et tolérant! A ce moment de la course, je me demande bien comment et  surtout quand on va passer la ligne (cette nuit? demain?.... après demain??)

Et puis, au fur et à mesure, je commence à prendre confiance, et même! à me faire plaisir dans quelques descentes! Je me surprends à ne plus freiner sur certains passages techniques. Alex est toujours là pour m'encourager et me donner du courage... On commence petit à petit à rattraper des équipes, on passe une mixte avec laquelle on sera au coude à coude pendant un moment.. Mais pas questions de "lâcher le morceau"! On décide de sauter le dernier ravito pour prendre de l'avance.

Voilà quasiment 7h que nous sommes partis, un dernier et difficile col nous attend et je commence à sérieusement souffrir... Il faut pousser le vélo, reprendre le dessus, surmonter les douleurs... Il reste une quinzaine de km et le pari sera gagné!

Ouf, le sommet! Une dernière descente où je suis tellement fatigué que je trébuche, pose souvent le pied et fini en trail avec le vélo sur le côté (la bonne vieille coureuse refait surface!). Puis les derniers km s'égrainent à toute vitesse le long de l'Ardèche, Alex et moi puisons dans nos dernières ressources pour passer cette fameuse ligne tant attendue!

17h15....Pari gagné! J'ai fait ce parcours, j'en suis fière et je remercie grandement Alex qui aura été adorable tout le long. Un coéquipier à recommander!

Le bilan:

- Une nouvelle expérience riche en enseignements sur le monde du raid et sur moi-même.

- Des paysages plus que grandioses avec ces canyons, ces grottes, les gorges, les points de vue extraordinaires par lesquels nous sommes passés

- Une organisation sans faille (petit bémol sur la pose des rubalises au sommet de la première section)

- Une aventure humaine avec Alex, qui je l'espère gardera un bon souvenir de cette longue journée!

- Et.... SURTOUT! Ne pas manger de pâtes au pesto la veille!!! hein Sandrine!

Partager cet article
Repost0
7 avril 2007 6 07 /04 /avril /2007 12:30

Certes je dois bien l'admettre... Mon cercle d'amis est majoritairement masculin... Ben oui quoi... y'a pas de mal à se faire du bien?  Pourtant, c'est une fille que j'ai décidé de mettre en avant aujourd'hui!... une fille exceptionnelle, dans tous les sens du terme!

Si l'expression "on compte ses vrais amis sur les doigts d'une main" était vérifiée, alors je dirais qu'elle en est l'index, voire... le majeur!

Amusante, délurée, parfois décalée, souvent compliquée, toujours étonnante, mais surtout d'une gentillesse a toute épreuve... Anne est tout ce qu'il y a de plus "hors du commun". Et c'est pour ça que je l'adore! Alors ma p'tite "Touminette", toi que je connais comme si je t'avais faite, cette page est pour toi! 

Que de moments vécus ensemble, des bons (15 juillet 2005) comme des mauvais (un jour de mai 2005)... Malgré la distance et les années, notre amitié est intacte...

C'est pourquoi aujourd'hui, je te dédies ces quelques lignes pour te dire tout mon soutien dans cette dernière ligne droite avant les Championnats de France à Cazaubon, RV incoutournable pour qui veut prétendre à l'Equipe de France.

Non, cette fois, je ne m'alignerai pas contre toi... C'est de la berge que je suivrai ton parcours... Je serai là pour stresser et t'encourager dans les derniers mètres.... (peut être avec un léger pincement au coeur en voyant passer la finale?)

Cette année est la tienne, j'en suis certaine! Alors fonce morue!

Partager cet article
Repost0