Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 13:43

La tête encore sur les hauteurs du massif de la Vanoise, je prends "la plume" pour revenir sur une course qui marque un petit tournant dans ma vie de traileuse montagnarde... Un tournant car cela faisait 2 ans que je n'avais pas mis un dossard sur une course longue en montagne pour cause de manque de temps et surtout de genoux défectueux. Un peu plus de 2 ans que je traîne des douleurs rotuliennes qui m'empêchent de descendre normalement, de me lever de voiture normalement ou tout simplement de m'asseoir sans poser les mains. Le Tour des Glaciers de la Vanoise constituait donc un test pour confirmer les sensations de "mieux-être articulaire" que je ressentais depuis quelques semaines.

Dimanche matin 4H: le réveil sonne, j'ai rendez-vous avec le "TGV" pour la 3ème fois. Une 10ème édition du TGV en version repli du fait de la neige encore bien présente sur les hauteurs. Au programme, ce sera donc 3 boucles autour de Pralognan entre le Rocher de Villeneuve, le refuge de Peclet Polset et le col de la Vanoise. Une belle étoile qui nous fera tout de même cumuler 65km et 3870m D+.

Le coeur léger, je me prépare en pensant à la belle balade qui m'attend, même si je suis consciente que la fatigue accumulée de ces dernières semaines risque me coûter cher. Il faut dire que l'avant veille j'étais encore dans le Mercantour pour encadrer un stage de 150km et 8500m D+...

5H15 : le peloton s'élance pour une première boucle de 18km environ.

P1020971.JPG

Du côté des filles, ça part très fort et le rythme est soutenu dans la montée! Pour rester au contact du podium féminin, il faut se caler dans les 20 premiers concurrents... La boucle se fait en aller-retour sur la partie finale de l'ascension, ce qui ne rend pas évident les croisements sur un petit single étroit mais cela permet au moins d'encourager mon copain Ludo Pommeret qui redescend déjà en tête de course. On pousse fort sur les bâtons pour arriver au sommet puis c'est reparti en sens inverse. Je décide de jouer la prudence pour préserver mes petits genoux et perd ainsi une place (je suis 3ème). Dans la descente, j'entends des dizaines de coureurs m'encourager "allez Caro", "allez Carotte !!" Impossible de lever les yeux au risque de chuter, mais ces encouragements me font chaud au coeur!

Retour à la case départ sans s'arrêter au ravito avant d'entamer la deuxième boucle qui nous monte au refuge de Péclet Polset. Tout va bien pour le moment. Je reprend petit à petit du terrain sur la 2ème (Juliette Blanchet). Je retrouve JC au refuge du Roc de la Pêche. Petit coup de boost au moment où un chien de berger surgit derrière moi et manque de me mordre le mollet... Après un bon quart d'heure de montée, je reprends la 2ème position.

P1020986.JPG

26ème km... aie aie aie, les intestins commencent à me rappeler à l'ordre ! Ca deviendrait presque une tradition sur cette course !! A chaque fois, j'y ai droit ! Sauf que cette fois, j'ai prévu des médocs ! Petit arrêt au stand en urgence et c'est reparti comme en 40 jusqu'au sommet sans perdre de place. Je recroise Ludo déjà lançé dans la descente et toujours en tête avec un autre coureur. Il prend même le temps de me donner le chrono entre la première et moi !

Un coup de coca au refuge de Peclet Polset et je redescends dans la foulée. Cette fois, c'est une grosse crampe d'estomac qui me plie en deux et m'empêche d'avancer. Je ralentis l'allure pendant 10mn, respire à fond, prend toutes les ondes positives des coureurs qui m'encouragent et ça finit par passer... ouf !

Retour à Pralognan pour la dernière boucle. Déjà 46,5km parcourus et je me sens fraîche comme la rose (j'exagère à peine). Le temps de recharger ma poche à eau avec l'aide efficace de JC et me voilà repartie vers les hauteurs en direction du col de la Vanoise.

P1030008.JPG

Je me sens un peu seule dans cette dernière montée et la fatigue commence à se faire sérieusement sentir à l'approche du sommet. Encore un dernier effort dans la neige puis le refuge apparaît. Il ne reste alors plus qu'une longue descente de 1000m D- avant l'arche d'arrivée... que je franchis aux termes de 8H41 de course en 2ème position chez les filles - derrière une Laureline Gaussens intouchable - et en 23ème position au scratch.

P1030010.JPG

Une course comme je les aime : bien montagneuse, sous le soleil mais sans la chaleur, avec de bonnes sensations dans les jambes et surtout surtout... pas de douleurs aux genoux, ni à la cheville ! et ça, ça fait vraiment plaisir!

Merci à JC qui m'a soutenu et assisté tout le long du parcours, merci à toutes celles et ceux qui m'ont encouragé en me croisant, merci à l'organisation pour l'invitation et vivement l'année prochaine qu'on puisse boucler la "vraie" boucle ! Place à quelques jours de repos physique avant de reprendre les chemins de montagne dès lundi !

P1030028.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article

commentaires

POMA 02/07/2013 07:45


Bonjour Caroline,


J'ai résolu ce problème avec une injection de PRP (Plasma Riche en Plaquettes).


Bien sportivement


Alain POMA

LELOUP Christophe 01/07/2013 22:33


Beau récit comme toujours, agréable à lire et qui nous fait voyager + des magnifiques clichés comme d'hab. Ca donne envie d'y participer l'année prochaine ^^ ;) !!! >> Bravo pour cette très
belle perf, surtout dans des conditions pas des plus simples à gérer !! Bonne récup.  Sportivement. Chris. ;)

david07 01/07/2013 22:08


Bravo Caro ! Bonne récupération maintenant.


David

BLOG-copie-1

Recherche

Sans titre 6

Pages