Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 10:01

Deuxième participation à la Grimpée du Ruisseau après une expérience malheureuse l'an passé ... (en effet, en 2013, j'ai dû finir le parcours en marchant, complètement à plat, ayant même eu droit à un petit malaise après course). Mais la course à pieds c'est comme l'équitation, après une chute il faut savoir remonter sur le canasson !

Cette année, j'ai donc remis les baskets sur ce parcours à profil ascendant de 15km et 1000m D+. Une course locale, conviviale et bon enfant, à l'heure où les débats houleux font rage au sein des grandes courses et où l'essence même du trail tend à se faire reléguer au second plan (et oui! l'argent est souvent source de bien des maux ... mais il ne tient qu'à nous, coureurs de choisir nos courses et de garder à l'esprit ce qui nous anime : la passion de l'effort et l'envie de nature).

La grimpée du Ruisseau, c'est l'occasion de retrouver les copains un dimanche matin, de faire une bonne séance de sport en montagne et de partager un repas autour de la buvette, tout simplement ...

10353103_10152453513301798_4158768846318422899_n.jpg

Après un départ dré dans l'pentu, je me retrouve en tête chez les filles. Je ne chôme pas et pourtant, je me fais dépasser à 2km du sommet par ma poursuivante. Je sens les cuisses qui chauffent et mon estomac qui fait des siennes... Sans compter qu'un "ancien du cru" avait décidé de monter en 4X4 dans son chalet d'alpage PILE POIL pendant la course et de me faire respirer son pot d'échappement pendant 1km... Bref, pas l'idéal pour relancer...

La troisième est à mes trousses et me double juste avant le point culminant de la course. Pas le temps de boire un coup au ravitaillement sinon je perds le fil !

Je m'accroche et la redouble quelques minutes plus tard, la malheureuse ayant semble-t-il, des soucis de point de côté. Malheureusement, quelques secondes plus tard, c'est à mon tour d'être pliée en 2 à cause d'une satanée crampe d'estomac... Pas de chance ! Hop, une autre concurrente me double tandis que moi je suis scotchée sur place avec une boule dans le ventre !

10361597_10152120008393803_6113136825130527381_n.jpg

Ca ne chôme pas aujourd'hui dis donc ! Me voici donc 3ème dans la descente. Je ralentis l'allure, attend de voir si mon noeud se détend. Quelques minutes plus tard, j'arrive à me redresser et à reprendre une allure "normale". Il reste 6km, c'est le moment ou jamais de lâcher les chevaux si je veux tenter de revenir.

Je vois la deuxième au loin mais les écarts semblent se reserrer. Il reste 2km, je m'accroche et reviens sur la tête de course... Le panneau des derniers 1000m se rapproche, je lance une accélération et double la seconde. Plus que 500m, je vois la première mais ce sera trop juste pour revenir dessus. L'arrivée se fait en montée et je suis carbonisée!

Je termine donc seconde à 22 secondes de la première et juste 8 secondes devant la troisième, bien contente de voir que le mental est toujours là et que j'ai encore du jus physiquement pour m'aligner sur des courses rapides !

Partager cet article

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article

commentaires

BLOG-copie-1

Recherche

Sans titre 6

Pages