Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 18:42

12km de trail blanc, ce fût le deal....

Sur proposition de l'ami Fred Bousseau, nous voilà engagés en duo pour le Run & Skate de Chamonix, organisé par Ravanel Shop. Comme il y a 2 ans, lorsque JC et moi avions fait équipe - cf article -, je me charge de courir la partie trail, 12 km et environ 500m de D+, autant dire, pas ma spécialité !  et Fred enchaîne avec le skating (18km).

12km dans la montagne qui sonnent pour moi comme une reprise officielle après 6 mois à l'écart des courses.

Alors forcément, les questions se posent : où en suis-je physiquement? où vais-je (au sommet de la bosse me direz-vous!) ? ai-je donné la bonne orientation à mes entraînements ces derniers mois alors que je devais tout adapter en fonction de 2 genoux désormais fragiles ?

Bref, cette matinée à Chamonix allait sans doute me donner quelques réponses importantes....

9H: une bande de traileurs s'élancent sous une neige abondante dont "l'autre" Fred : mon voisin et ami avec qui je partage courses et entraînements.

Sans-titre-1-copie-1.jpg
Le peloton sous la neige de Chamonix

Ma tactique : partir vite, accélerer et finir à fond... Pour le reste, on verra ! Je connais le parcours : un départ roulant, une grosse bosse au bout de 3km, une longue descente assez technique, 2 petits coups de culs bien cassants où il ne faut pas craquer et pour finir... un long plat où il faut envoyer.

Je pars donc assez vite (pour une fois) et me place rapidement en tête des féminines. Un coup d'oeil au Garmin, j'ai un bon rythme et me sens plutôt bien, bonne nouvelle!  J'attends maintenant la première montée pour voir si les cannes sont là. Au bout de 6km, dans la grimpette, je me retourne vite fait et j'aperçois Fred derrière moi (qui m'avouera plus tard qu'il a pris un coup au moral quand il m'a vu partir devant au départ...). Il me rattrape, j'en profite pour prendre son "aspiration"... Dans la descente, le cabri accélère et réalise quelques beaux sauts de biche pour éviter les cailloux et dalles rendues glissantes par une neige mouillée et piétinnée. Le terrain est technique à souhait, génial pour se remettre dans le bain! Je m'accroche à Fred, trop contente de pouvoir gambader sans trop ressentir mes genoux et sans avoir de douleurs à l'estomac. On double, on double ... puis "chute à l'arrière du dossard n°18!" : je me fais une belle frayeur sur une glissade à pleine vitesse! Ca me calme un peu, j'ai envie de finir entière moi...

Je le laisse donc filer. Il est maintenant 60 / 80m devant moi. Dernière bosse, le souffle est court mais je sais que Fred "l'autre", mon coéquipier, m'attend pour prendre le relais. J'appui sur les jambes autant que possible. 9ème km, il reste un long plat avant de franchir la ligne d'arrivée. J'accélère, je tente de rattraper Fred (mon voisin... oui.... je sais il y a de quoi s'y perdre entre tous ces Fred!)  pour finir avec lui sur la ligne mais l'ami est en forme ! Impossible...

Dernier virage, j'aperçois mon coéquipier, je franchis la ligne en tête chez les filles en 1h08'20 (une italienne prendra la seconde place en 1h09'40 puis Emilie Lecomte du team Quechua en 1h13'02). Je lui passe le relais et le voilà qui s'élance pour 18km de skating dans des conditions difficiles. Une neige mouillée, molle, pas de glisse, une mauvais visibilité... Bref, il faut du courage pour aller au front !  Fred donne tout sur les 2 boucles du parcours et franchit la ligne au terme de 1H13mn.

fred.jpg
Fred en action dans la première boucle

Nous terminons 8ème équipe mixte en 2H22'05 juste derrière Quechua (7ème sur la feuille de résultats officiels - Laurent Fabre s'étant trompé de porte à l'arrivée).

Conclusion plutôt positive pour moi : je me suis fait plaisir pendant la course, j'étais dans le coup, et surtout j'ai partagé un moment sympa avec mes Fred's (mon voisin et mon coéquipier) ainsi qu'avec JC.

Sans-titre-4.jpg fred-and-me-copie-1.jpg
Mes 2 Fred's! (à gauche mon voisin et lièvre, à droite mon coéquipier)

JC qui termine 5ème en solo (enchaînement trail + skating) alors qu'il rentrait tout juste d'un stage d'aviron de 2 semaines et malgré une petite erreur de parcours sur la course à pied...

P1000694.JPG
JC donne tout dans les derniers mètres

Bravo à lui, bravo aux copains !!!

En espérant que la prochaine course se passera aussi bien !

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
<br /> <br /> C'est une bonne nouvelle de savoir que tes genoux remplissent enfin la fonction pour laquelle ils sont prevus.Fini la paix pour les nanas du circuit.Bises  Lepapy<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> merci Alain !! Reste à voir tout ça sur des courses de plus de 12km... Verdict le 27 mars au Ventoux <br /> <br /> <br /> <br />