Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 17:22

1H30 samedi matin... Les esprits sont encore un peu embués par le kilomètre vertical (mais aussi et surtout à cause de l'enchaînement apéro + resto qui a suivi...). Pourtant, avant de nous coucher, nous décidons de braver les prévisions météo et de faire notre sac pour partir dès le lendemain matin à l'assault du Buet ! Le Mont Blanc des Dames n'attend que nous, c'est le moment où jamais de le tenter avant le retour de la neige.

Je concocte un petit parcours de 2 jours entre Aiguilles Rouges et Fiz pour faire découvrir ce magnifique coin de montagne aux copains. Nous nous élancons (assez tardivement) dans le Vallon de la Bérard, au coeur de la réserve naturelle des Aiguilles Rouges, appelées ainsi du fait de leur teinte orangée dûe à l'oxydation de la roche.  Nous évoluons tranquillement dans le vallon, le long d'un torrent parsemé de vasques bleutées et translucides. Les myrtilliers sont cuivrés, les sorbiers sont rougeoyants, les odeurs, les couleurs, les sons... Plus de doute, tous les éléments nous laissent penser que l'automne est bien installé...

Nous atteignons assez vite le refuge de la Pierre à Bérard puis le col de Salenton, assiégé par de nombreux bouquetins.

8-copie-3.jpg
Col du Salenton : Les maîtres des lieux

La météo semble tenir, nous décidons donc de poursuivre l'ascension jusqu'au sommet du Buet, 500m D+ plus haut. Un sentier bien raide nous conduit à la cîme.

6-copie-3.jpg
Les derniers lacets avant la cîme du Buet, plus haut sommet calcaire du coin

Grande satisfaction pour moi, étant donné mon état de forme général, que d'arriver en haut de ce lieu chargé d'histoires (ou d'Histoire comme on veut !). On dit en effet, qu'il s'appelle "Mont Blanc des Dames" du fait de sa ressemblance avec son proche voisin le Mont Blanc mais... en plus petit. On dit aussi que c'est là que se rendaient les dames pour saluer leur mari qui gravissaient le Mont Blanc ! (et oui le machisme a toujours existé).

7-copie-3.jpg
Kate et moi, entre filles, sur le sommet qui nous est dédié !

Toujours est-il que là haut, il fait frais ! Alors nous ne trainons pas et redescendons au pas de course jusqu'au col de Salenton. Il est ensuite temps de basculer sur l'autre versant et de traverser le vallon de la Diosaz, aux pieds des Fiz jusqu'au refuge de Moëde d'Anterne.

9-copie-1.jpg
Silhouettes légéres et cotonneuses des linaigrettes

Une magnifique première journée qui s'achève par un bon repas savoyard et une courte soirée car notre petit groupe a du sommeil en retard ... Le lendemain, la forme est là et le soleil aussi !

12-copie-1.jpg

Nous voilà donc partis de bon matin, le coeur vaillant en direction du Pont d'Arlevé. Là bas, les cerfs sont au rendez-vous. C'est la période du brâme et le concerto est impressionnant ! Le parcours nous offre une variété de panoramas et d'ambiances incroyable.

10-copie-1.jpg

La montée jusqu'au col du Brévent est magique, j'en ai encore des souvenirs plein la tête. Nous y rejoignons la queue de peloton du trail des Aiguilles Rouges et entamons une discussion amicale avec les guides signaleurs présents depuis 7H du matin là-haut.

11-copie-1.jpg

Une petite photo de groupe et nous voilà repartis dans la descente vers les Houches. A peine arrivés, les sommets se bouchent, et la pluie commence à tomber. Quel timing !

Encore un week-end extra passé en bonne compagnie. Du trail un peu, de la rando beaucoup, des photos et des arrêts "dégustation de myrtilles" encore plus :), une soirée en refuge entre copains, ... Bref, tout ce que j'aime ! "Quand le sport devient un prétexte pour vivre de belles aventures ..."

mars-13-3590.JPG

Photos : Benjamin Dunand

Partager cet article

Repost 0
Published by Carotte pour tous - dans Mes compte-rendus d'aventures
commenter cet article

commentaires

BLOG-copie-1

Recherche

Sans titre 6

Pages