Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 10:28

7H samedi matin : j'ouvre le volet de la belle chambre...

Belle chambre car, pour nous faire plaisir et à titre exceptionnel, JC et moi avons opté pour une soirée de luxe avant d'en baver sur le X3. Une petite soirée au Chabichou, l'hôtel 4 étoiles de Courchevel partenaire de l'événement, qui proposait pour l'occasion une offre spéciale "sportifs", alors autant en profiter pour mêler effort et réconfort !

Bref, j'ouvre le volet après une bonne nuit réparatrice et là, surprise : les toits sont recouverts par un bon 25cm de neige fraîche... et la route est toute blanche ! Joli spectacle pour une fin de mois d'avril me direz-vous ... Oui sauf que, nous avons rendez-vous dans quelques heures au départ de la course pour un enchaînement de sports outdoor qui commence par... 14km de vélo de route !

Sans trop nous poser de questions, nous préparons nos petites affaires, avalons notre petit déjeuner (dur dur de résister devant le copieux buffet du Chabichou orné de viennoiseries maison et autres muffins aux myrtilles, crêpes à la confiture maison, salade de fruits frais etc etc... Dans ces cas là, j'avoue, il faut rester fort dans sa tête pour se contenter du traditionnel pain / galettes de riz / miel !!). Et pendant ce temps, par la fenêtre, la neige tombe toujours à gros flocons par la fenêtre. Ca promet d'être du vrai sport dès les premiers coups de pédales!

Le temps de préparer tout le matériel nécessaire à la course, d'aller déposer nos affaires de course à pied et de ski sur le lieu de transition, nous arrivons tout juste à l'heure au départ du vélo, tout en bas dans la vallée... Pas le temps de s'échauffer que nous sommes déjà sur la start line, annoncés parmi les favoris...

10H, le départ est lancé ! C'est parti pour 14km et 950m D+ de vélo de route. Dès les premières côtes, mes jambes brûlent comme jamais. Mais je le sais, sans échauffement préalable, c'était inévitable.

0.jpg

Il me faudra 35mn et de nombreux tours de roues pour retrouver une paire de cuisses à peu près potables... En attendant, je me fais poser par tout le monde. Mais, je le sais, c'est la dure loi du sport. Ayant 3 sorties de 20km de vélo dans les jambes, je ne pouvais pas prétendre avancer comme un avion !

8-copie-1.jpg

Les km s'égrènent tranquillement sous les encouragements des copains Fred et Benjamin et sous la neige. Dans le village de Courchevel 1550m, j'évite de justesse une chute de peloton. Après m'être assuré que tout le monde allait bien, je reprends mon effort pour grimper jusqu'à 1850m. La neige commence à sérieusement tenir sur la route. Tant et si bien qu'arrivés 1600m d'altitude, plus question de faire de mouvements brusques ni de se mettre en danseuse, au risque de se mettre de bonnes gamelles. Certains coureurs glissent et chutent autour de moi, dans les rond-points, impossible de freiner car les freins sont gelés, ni même de pédaler car les pignons le sont aussi !

1-copie-2.jpg

Il est grand temps d'arriver au parc à vélo pour changer d'activité ! Dernier virage, ouf ! je suis toujours sur le vélo et tout va bien, mis à part le bout des doigts de pieds frigorifiés.

Quelques mètres en courant dans la neige avec le vélo sur l'épaule et me voici à la transition.

Section vélo : 1H01'06, 14km, 950m D+

Hop, on chausse rapidos les baskets, on boit un coup, et c'est reparti pour 6,8km de trail blanc. Je renoue avec une activité que je maîtrise un peu mieux, mais comme je connais la suite du programme, je préfère en garder sous le pied et rester dans les foulées de mes précédesseurs sans trop me fatiguer.

2-copie-3.jpg

Il me faut 35mn pour boucler le tour.

Section course à pied : 35'14, 6,8km et 180m D+

Retour au stand, c'est le moment fatidique ! Là où les écarts vont se creuser ou se réduire... Les fameux 1000m de dénivelé en ski alpinisme sur une piste rouge pour monter jusqu'à la Saulire. Le temps de chausser les skis et je repars sous les applaudissements des supporters et de mes parents. Le début de la section est plutôt clément avec une pente régulière et relativement douce. J'attends le pied de la télécabine de la Saulire pour me dire "attention, maintenant ça va piquer!".

3-copie-3.jpg

La suite est une succession de murs. Je reste concentrée sur la gestion de mon effort, à l'écoute de mes sensations pour ne pas franchir la ligne "rouge", celle où l'on se met à subir. Encore 30mn, 20mn, 15mn, je lève les yeux et vois, un peu plus haut, la file des skieurs qui en terminent avec la course.

4-copie-2.jpg

Après un dernier passage assez raide, puis un long faux plat où mes peaux collent à la neige, il ne me reste qu'à jeter mes dernières forces dans la dernière montée jusqu'à la ligne (il m'en reste un peu, mais pas des masses!).

5-copie-2.jpg

Je vois rouge mais j'en ai fini avec la course !!

Section ski alpinisme : 1H11'38, 4,8km, 950m D+

Je franchis l'arche d'arrivée en 2ème position chez les filles, 14 minutes derrière une Stéphanie Duc intouchable et très en forme sur ce type de format. Grand bravo à elle qui se classe 20ème au scratch parmi un plateau de coureurs masculins très relevé.

6-copie-1.jpg

La suite est une remise des prix et un repas de clôture version "haut de gamme" au sein du Chabichou.

Pour conclure, Mille mercis au staff de Courchevel Sports Alpinisme pour l'invitation et la qualité de l'organisation. Merci à Benjamin, auteur de toutes ces photos et supporter avisé !

Grand bravo aux copains et coureurs qui ont brillé sur la course : Nico Lebrun grand vainqueur, Florent Perrier avec qui j'ai l'honneur de partager une nouvelle fois la 2ème marche du podium (après la dernière montée sèche en ski de Courchevel), Tony Sbalbi qui se classe 3ème, Jérémie Gachet qui, comme moi, avait un kilométrage quasi nul en vélo et qui arrive quand même à se classer 6ème et JC qui finit 10ème.

7-copie-1.jpg

Après une semaine éprouvante sur le plan physique et un X3 très exigeant, place au repos avant d'attaquer ce vendredi le prochain stage trail à Megève !

Partager cet article
Repost0

commentaires

raybaud nicolas 21/04/2013 18:28


En gros bravo Caro et JC. Avec Cyrille Gardet, nous n'avons préféré pas prendre de risque. Mais quand je vois les rayons de soleil en haut de la Saulire, je m'en mord les doigts. Chapeau


Notre petite compte rendu. J'ai mis ton article en lien sur le site du teambvsport.com


Bien sportivement, 

david07 21/04/2013 17:12


Bravo Caro, quel courage ! Pédaler sous la neige.....brrrrrrrrrr !


Bravo à JC également ! Bonne récup à tous les deux.


David