Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 17:24

C'est avec surprise et intérêt que je suis tombée sur un article publié dans la revue "l'Aviron" du mois de septembre... 1969!

Ce dernier porte sur la réunion de la Commission Féminine Nationale du 13 juillet 1969, qui se préoccupait - à l'époque - des problématiques liées au développement de l'aviron féminin et dont certains feraient bien de s'inspirer. 

 

En voici quelques extraits intéressants:

" Encadrement: La formation de moniteurs dans les clubs est de plus en plus nécessaire (...). Il importe de donner à ceux-ci tous les atouts pour réussir, de les intégrer dans un contexte d'éducateurs au sein duquel ils ne devraient jamais se sentir inférieurs"

 

"Action CTR: (...) Une amélioration des résultats peut certainement être espérée si chacun agit avec enthousiasme et une collaboration équilibrée entre entraîneurs de clubs et CTR"

 

"Sélection en Equipe de France: Le système appliqué doit absolument donner à toutes les rameuses, des chances égales (...) le choix des moyens doit être clair et ne prêter aucune équivoque risquant de léser des clubs ou des rameuses"

 

A la lecture de ce compte-rendu vieux de presque 40 ans, deux constats s'imposent à moi:

1. J'ai comme le sentiment qu'à l'époque, on attachait un semblant d'importance au secteur féminin,

2. ...ce qui à mes yeux et en connaissance de cause, n'est pas le cas aujourd'hui! 

 

Le propos "intelligent et plein d'humour" d'un responsable de ma chère Fédération Française, malheureusement haut placé à la Commission Nationale du Haut Niveau, me revient soudain à l'esprit: "Tu vois cet équipage?" me dit-il en voyant passé un quatre barré handisport en finale des Championnats du Monde à Eton cette année. "Oui, et bien?" lui réponds-je faussement ingénue. "Sais-tu pourquoi ils courent dans la catégorie handisport? Allez... regarde bien... tu ne vois pas? il y a une fille dans leur bateau!"

Savoir que les grandes décisions et orientations en matière de développement de l'aviron féminin sont prises par ce genre de personnes me déçois et  me chagrine pour les générations de rameuses actuelles et futures à qui je souhaite beaucoup de courage.

 

Amorcer le changement, se donner de vrais objectifs de développement d'un collectif à long terme, reconnaître et accompagner l'investissement, se doter d'un encadrement motivé pour enfin donner une chance et surtout des sources de motivations à celles qui en veulent vraiment... Pourquoi des choses si simples, après tant d'années, semblent inconcevables?

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
"... qui m'énervent..."
Mon chéri s'emporte tellement qu'il en fait des fautes !!!
Répondre
F
Bon et bien moi en lisant ces propos qui m'énerve, je lui ferai bien cracher ses dents à ce Gros C.. de la Fédé, qui malheureusement n'est pas le seul...................................
Je demanderai à JC qui sait.
Désolé si je m'emporte un peu.
Répondre
J
Je suis d'accord avec toi concernant cette personne que je connais également. Pour moi il s'agit d'une " race " soit disant d'homme qui se croit " compétant" et "indispensable "et qui surtout profite bien du systéme Fédé.
C'est malheusement avec ces soit disant responsables que dans notre société on trouve des disparités de sexe, de race ,de religion.
Tu as raison de dénoncer ces faits qui ne datent pas d'hier et qu'il faut combattre. Au moins ton article fait réagir at fait du bien,on se soulage....... 
Répondre
P
Grand débat... Malheureusement, tant que notre société ne sortira pas de ses préjugés et fonctionnements structurels et historiques, je ne vois pas comment cela pourrait évoluer dans le sport... Il y a des bonnes volontés mais par ailleurs il faudra faire un sacré gros nettoyage, les choses évoluent si lentement...
Le pire c'est que finalement ce sont des athlètes motivées qui en font les frais...
Ca rejoint un de mes articles : http://mamanpat.over-blog.com/article-4738017.html
Répondre
N
Cette blague est tordante,mais c'est vrai que c'est toujours très frustrant de voir que depuis tant d'années rien ne se fait quand on pointe le doigt sur un problème d'égalité quel qu'il soit....Mais pourquoi ne te présenterais tu pas à la Fédé,ce serai pour le coup un sacré challenge ,toi qui aime les grands défis.
Répondre