Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 16:36
"Roc et Gravillons" : Rien que le nom me plait. Alors quand Fred mon voisin me dit qu'il a bien envie d'y faire un tour, je décide illico de l'accompagner ! Quelle bonne idée...



7H ce matin, Ô grand désespoir ... J'ouvre mon volet, les yeux encore fermés. Il pleut averse à ne pas mettre un doigt de pied dehors. Je prends une grande inspiration et me dit qu'au moins cette fois ... je ne souffrirai pas de la chaleur!

Direction Cézériat (01) à côté de Bourg en Bresse. Comme d'habitude, de nombreux traileurs ont répondu présents malgré le temps mausade et bien leur en a pris! La pluie s'est presque arrêtée pour nous laisser le plaisir de gambader la tête au sec.

Je retrouve de nombreuses têtes connues et me retrouve à papoter et faire des bises jusqu'au top de départ. Pour cette fois, je navigue "à l'aveuglette" sur ce parcours de 28km et 1000m+, ayant malencontreusement oublié mon GPS sur son chargeur à la maison! Pas même une petite montre à aiguille pour me donner le temps approximatif...

9H30 : c'est parti pour une grande balade à travers le Revermont. Je m'élance aux côtés de Martine (Volay) qui prend rapidement le large dans les premières montées... Ola ola, faut pas pousser mémé dans les orties! Il y a presque 30km alors je décide de ne pas m'enflammer.

Me voilà donc en 2è position et rapidement seule...
1er ravito, je file sans m'arrêter et avale un gel. J'aperçois Martine devant, dans les grandes lignes droites.
2ème ravito, pas d'arrêt non plus. Je croise Môsieur Pierrot, le président d'Ambérieu Marathon qui m'annonce être au 13èkm. Je n'ai absolument aucune idée du temps écoulé depuis le départ, mais cette 1ère partie me semble bien longue... Toujours Martine en vue mais un peu plus loin à l'avant cette fois.

Quelques km plus loin, un coureur me rattrape dans une grimpette. Je suis dans mes pensées (Mmmmm voyons voyons.... où vais-je aller aux champignons mardi prochain? Ici ca à l'air pas mal...bien humide, les arbres qui vont bien... Bon il faut que je récupère le plan du parcours une fois à l'arrivée pour retrouver ce coin à champi... Oui mais c'est quand même à 45mn de la maison... Moui mais bon, il faut savoir ce qu'on veut! )

Bref... je m'éloigne du sujet (n'empêche que j'ai oublié de récupérer le plan du parcours en partant cet après-midi!!). Donc je disais : un coureur me rattrape dans une grimpette alors que mon esprit vagabonde. Et là,à bout de souffle, il me jette un : "Put.... de m...., ca fait plus d'1H30 que j'essaie de te rattraper !!!"

Je souris, et lui répond : "Ah bon ca fait seulement 1H30 qu'on est parti?"
Lui : "non là en tout, ça fait 2h01"
Moi : "ah oui? Et tu sais combien de km on a fait ?"
Lui (entre 2 respirations) : "Bah à peu près 21km à mon compteur, normalement il reste une montée et après ça fait que descendre"
Moi : "Quoi déjà? Ahhh bah alors, faut accélérer!"

Je tente de l'emmener avec moi, mais il me laisse partir et me dira plus tard à l'arrivée que je lui ai carrément mis un gros coup au moral. Désolée....

3è ravito : un coca, un verre d'eau et hop c'est reparti.
Je prends beaucoup de plaisir dans les descentes : techniques, glissantes, étroites à souhait avec peu de visibilité. Mais moi.... ça m'éclate. (malgré 3 magnifiques torsions de chevilles).
Quant aux montées, je les aborde avec "calme et douceur", sans me mettre dans le rouge. (la vieillesse me guetterait-elle??)

A son tour, quelques foulées plus loin, un certain Alain - 51 ans - (eh oui je sais tout!) me double et tente à son tour de m'emmener dans son sillage. On échange quelques mots "Tu fais du trail depuis longtemps? Mais tu es jeune dis donc, tu as l'âge de ma fille! Tu verras à 35 ans tu seras au top de ta forme etc etc..." Mais le bougre a un rythme un peu trop élevé pour moi. Je le laisse à mon tour s'éloigner.

J'atteins le point culminant de la course plutôt fraîche avant de basculer dans la dernière descente. Même pas une crampe d'estomac qui pointe à l'horizon... Je peux donc profiter de la descente et me lâcher un peu, ça faisait bien longtemps qu'un tel plaisir ne m'était pas donné!

Encore un effort de quelques km sur le plat et me voilà sous l'arche d'arrivée en 2è position derrière une Martine bien en forme!
Bilan des courses : 2h55, 2è femme, 49è au général. Et un podium sur lequel je grimpe juste après avoir suivi la course de JC en live par téléphone interposé (merci maman!)



Pour conclure :
La Roc et Gravillon c'est un trail vraiment sympa, pas cher du tout par rapport aux prestations proposées:
- un parcours très varié, bien cassant, et souvent technique surtout en terrain boueux = bref ce qu'on cherche dans un trail
- un repas inclu dans l'inscription
- des douches (suffisamment rare pour être précisé)
- des gens sympas
- des lots sympas (moi j'aime bien le côté "panier garni, produits locaux")

Maintenant, place au repos car une bien belle aventure m'attend en fin de semaine!!!




Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Et bien bravo ! Pour une fois c'est moi qui te cède ma place sur le podium !!!! Ben quoi, 2ème SF l'an passé et 3ème du challenge !!!J'avais ramené des biennes bonnes bouteilles !!!Bravo Caro et à bientôt pour une sortie en ta compagnie !
Répondre
T
Bienvenue sur mes chemins de VTT quand je roule le midi au départ du boulot!par contre encore loupé, sandrine a finalement fait la suranaise à VTT dont le départ etait à 5kms de votre départ...encore bravo,l'air du coin te reussit. dommage pour la semiane prochaine que tu sois abscente mais je crois que tu as une bonne excuse! bonne bourre alors....
Répondre
F
Merci maman, merci maman !Et Freddo dans tout ça ? (pour le téléphone) ;-)
Répondre
M
Bravo pour ton récit très sympa et ta course. Ce fut un plaisir de te revoir. Je te souhaite pleins de belles choses. Bisous et à bientôt
Répondre