Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 14:05
Qui aurait pensé qu'un véritable désert se cache sur les hauteurs de Passy, à quelques encablures du Mont Blanc?


Le Désert de Platé bénéficie, à juste titre, de l'appellation "Site classé". On y découvre avec surprise et émerveillement une immensité naturelle aux lignes épurées de presque 2000 ha. Le monde minéral y règne en maître. Mais loin d'être un milieu hostile et aride, le désert de Platé regorge de richesses insoupsonnées. C'est également un balcon avec vue imprenable sur le massif du Mont Blanc.

Un désert loin de tout ce qu'on imagine. A chaque pas, c'est un angle de vue différent qui nous laisse découvrir une nouvelle ambiance, une végétation toujours changeante, un sommet jusque là caché...et parfois même la silhouette élégante d'un chamois haut perché.


Pour Seb et moi, la découverte relève presque du miracle tant et si bien que notre conversation est régulièrement entrecoupée de formules plus ou moins élégantes du genre: "p... que c'est beau". Impossible de trottiner car les paysages sont trop saisissants.


Nous décidons de pousser jusqu'au refuge de Sales pour y engloutir un coca avant de prendre le chemin du retour avec une "petite boucle" plus longue que prévue par le Dérochoir : un cul de sac impressionnant où la paroi abrupte se jète 1000m plus bas! Mieux vaut avoir le pied montagnard!

(on y aperçoit même une cordée de grimpeurs fous en tout petit au milieu de la falaise!!)

Retour à la voiture après 7h53 de marche, 24 km et 2170m D+

Pour s'y rendre : carte IGN 3530ET (Samoëns, Haut Giffre)
En voiture : Direction le Plateau d'Assy (à côté de Passy) puis Plaine Joux
Parking à Praz Coutant
Prendre le sentier balisé vers les Chalets de Platé puis suivre le Col de Portette pour atteindre les Chalets de Sales.
Mais chutttt... Ne le dites à personne....

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
En plus d'un vrai talent de rédactrice je vois que côté photo tu maitrises aussi ton sujet, j'aime ! ! !
Répondre