Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 08:43
Après 2 mois d'arrêt forcé sur blessure, le Francky nous revient plus fort que jamais!

Le 28 juin, Monsieur Bussière remet un dossard et franchit la ligne du marathon du Mont Blanc en 4è position à 5mn du premier. Puis, avide de course à pied et de montagne, notre ami décide de mettre pour la première fois le pied dans l'engrenage du long.... L'Annecîme et ses 80km lui tendent les bras et le voilà qui prend le départ pour une belle série de bosses ajoutant 4800m+ à son tableau de chasse !

Sauf que quand Francky s'aligne sur une course, ce n'est pas pour y faire de la figuration... surtout après avoir tourné en rond comme un lion en cage pendant plus de 2 mois ! Après 10h14:41 de galopades autour du lac d'Annecy, notre homme s'adjuge une superbe deuxième place à 16 mn du vainqueur Pascal Giguet.



Impressions :

Franck, merci de prendre quelques instants pour assouvir ma curiosité!
A quelques jours d'une course de 10 heures, comme te sens-tu?


Plutôt bien, j'ai eu pas mal de courbatures le lendemain, surtout aux épaules, bras et lombaires ( c'est les bâtons...) et les pieds bien mâchés avec le terrain bien cassant sur la fin de parcours.
J'ai l'impression d'avoir bien récupéré mais ça n'est que superficiel je pense ; je me force donc à faire un petit break en repos complet même si l'envie de reprendre l'entraînement est déjà là.

Et le jour J? Quelles ont été tes sensations au fil du parcours?


Les sensations étaient assez bonnes au départ de la course malgré 2 semaines pas top après la marathon du Mont Blanc : pas évident de faire de bonnes séances (qui rassurent  entre le récup d'après course et la préparation de la suivante.
Sinon pendant la course, malgré quelques petites baisses de régime normale, je n'ai jamais vraiment douté pour ce qui est de finir, tout au moins.
C'est dans les descentes que j'étais le moins bien en raison de douleurs lombaires résiduelles de mes 2 mois de blessures : j'étais constamment sur la réserve pour limiter les chocs, mais j'économisais un peu mes cuisses du coup.

En quelques lignes, peux-tu nous raconter comment s'est passée la course aux avant postes ?


Il y a eu pas mal de changement pendant la course en raison d'un balisage pas très sérieux : c'est simple, j'ai pas rencontré un coureur qui ne s'était pas planté au moins une fois.
Je me suis donc retrouvé en tête au sommet du Semnoz (km 17)  sans le savoir puisque Pascal Giguet s'est perdu une première fois. Il me rejoins ensuite au km 25 au col des Cochettes avant d'entamer la mauvaise descente tous les 2 : on jardine, on hésite, on remonte, on redescend et c'est Patrick Rey (futur 3ème) qui nous rejoins : bilan 2,5 km en plus à mi parcours !!
Du km 40 ou km 60, avec Pascal on prendra la tête en fonction des coups de "moins bien" de l'autre, jusqu'à la terrible descente sur Bluffy où il me mettra 2 minutes et je ne le reverrai plus.
Dans la dernière ascension, replantage et 5 bonnes minutes de perdues. En revenant sur le bon chemin, j'ai pris les boules en voyant le 3ème devant moi et il a fallu en remettre une couche.

Hmm dur dur effectivement....
Pour une première sur un trail aussi long, comment as-tu géré la distance? (en terme de vitesse, alimentation)


J'avais reconnu une partie du parcours 1 mois avant et je dois dire que ça m'a bien aidé dans la gestion du parcours, dans l'appréhension des dernières difficultés.
J'avais le parcours parfaitement en tête avec les dénivelés et les temps de passage que je m'étais fixé à chaque sommet et ravito : si je ne m'étais pas perdu plusieurs fois, j'aurai été dans les temps (à la minute près  à chaque point.
Je n'ai jamais cherché à rattraper un coureur devant ou à me laisser remonter pour récupérer un peu, mais juste à respecter mes temps de passages et mes vitesses ascensionnelles.
Pour l'alimentation, j'ai surtout tourné aux gels ( 4x100gr) , boisson ( 3,5L)  et à l'eau. Assez peu de solide finalement : 1 barre, 1 banane .
J'ai tenté un petit sandwich jambon à mi parcours pour changer un peu, mais pas évident de mastiquer en courant, je n'ai pris qu'une bouchée finalement.
 


Et mentalement, il s'est passé quoi dans ta tête?


C'est passé assez vite finalement, entre les 2 premières heures dans la nuit et les plusieurs erreurs de parcours qui donne un bon coup de speed.
En plus, j'avais l'assistance familiale à plusieurs ravito : ça motive bien.
 
Ah ...  les femmes ... comme quoi on en reviens toujours à l'essentiel !
Qu'est-ce que tu retiens le plus de cette nouvelle aventure dans le long?

Juste après l'arrivée : 80 km c'est bien assez long !!! je ne me vois pas repartir pour une seconde boucle pour me faire 163 bornes et 9000mD+ ( mais toi tu l'as déjà dans la tronche...). mouai facile...
Je pense aussi que mon manque d'expérience sur cette distance m'a un peu bridé par peur de coincer sur la fin.
J'ai l'impression d'avoir "assurer" ma course pour ne pas risquer l'abandon et être terriblement déçu : c'est ce qu'il faut faire je pense pour une première, mais pour viser plus haut, il faudra être un peu plus engagé!

 
Ah? Tu parles au futur... Donc ça y est, tu sembles atteint du virus!
Est-ce que tu es prêt à remettre ça?


Pas de plus long prévu pour l'instant, j'ai déjà de quoi faire dans ce format.
L'UTMB pas pour l'instant, il aura la CCC avant, de toutes façons!
 
Prochain(s) objectif(s)?


Je vais caler ça bientôt pour la fin de saison entre le Sancy, les Templiers et la Sainté : au moins 2 de ces 3 courses

Un grand bravo Francky, si je comprends bien, on risque fort de te revoir aux avant postes très bientôt.... En attendant,  je te souhaite un bon repos et RV à la fin du mois d'aout !

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Bravo Francky ! Pour une première, c'est remarquable... Et encore, si il n'y avait pas eu ces problèmes de balisage... J'en profite pour glisser ma petite remarque à ce sujet ( et Caro va sourire, mais tant pis, je prends le risque !) : on a été nombreux a s'être perdus l'année dernière sur cette même course, dont des gens d'Annecy qui connaissent le coin par coeur. Les organisateurs avaient été particulièrement désagréables quand on leur avait fait la remarque... Et d'après les nombreux commentaires que j'ai eus depuis samedi, ils n'ont absolument rien changé à leurs méthodes de balisage... et encore moins à leur politique relationnelle ! Dommage, car je trouve que c'est une très belle course, mais on sera nombreux à ne plus vouloir y aller ! ! ! 
Répondre
T
Sympa cet interview... Merci et bonne fin de saison à toi, et à lui
Répondre
Y
Merci Caro pour l'interview et bravo à Franck ! Une victoire sur une des 3 courses de fin de saison pour lui  ?? Moi j'y crois en tout cas ...
Répondre