Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 17:52
A quelques semaines de l'Ultra Trail du Mont Blanc, un petit tour du matériel indispensable s'impose à moi.
Que vais-je emporter dans ma besace? Ni trop lourd, ni trop fragile, ni trop chaud, ni trop aéré... les ustensiles, textiles et accessoires de course doivent être choisis avec intelligence car ils vont devoir parcourir 166km, 9400m+ et le tout... sur mon petit dos !!

Je commence donc à sonder les copains, prendre les infos et conseils utiles,  et surtout... tester le matériel que j'envisage d'emporter avec moi dans l'aventure extrême de l'UTMB. Le Tour des Glaciers de la Vanoise était donc pour moi, la dernière opportunité de mettre mon matériel à rude épreuve dans les conditions de course.

Traditionnellement utilisatrice des bâtons Diosaz Raid de Décathlon (que comme moi, beaucoup de trailers ont adopté), j'ai finalement suivi les conseils avisés d'un coureur rencontré au 60èkm du Merrell O² Challenge, et essayé les bâtons Raidlight en 110 cm. Au premier abord, cette fine paire de tiges en kevlar et zicral* (ne me demandez pas de quoi il s'agit!) de 90g parait fort fragile... Mais finalement, à l'usage sur une course, les bâtons tiennent très bien le choc! (j'ai bien cru les casser en deux lors d'un passage de ruisseau mal négocié mais ils ont survécu en se pliant comme des roseaux !)



Points positifs :

1. Gros gros avantage incontestable : Ultra légers, ces bâtons permettent une réelle économie physique sur du long notamment au niveau des épaules, très intéressant pour nous, les filles qui avons moins de force sur le haut du corps. (90g en 110 cm, 120g en 123cm)
2. Le modèle pliable peut s'avérer très pratique en rando ou sur les longues portions roulantes en trail, pour ceux qui prennent le temps de les ranger. (car faciles à fourrer dans le sac : 30cm de long une fois pliés)
3. La poignée en mousse est relativement agréable dans la main

Points faibles :
1. Le système pour les déplier qui, à l'usage, semble vite fragile. A manier avec précaution (mais quand on est en course, la précaution... on ne connait pas toujours!)
2. Les dragonnes qui manquent un peu de confort et ont tendance à cisailler légèrement la main sur plusieurs heures de course. Je vais tenter une session "bricol'girl" pour rendre les dragonnes plus agréables au toucher (ou alors tout simplement mettre des gants!). Mais là je rentre vraiment dans le chipotage.

Au final, c'est un matériel que j'emporte sans hésitation dans mon aventure au long cours !!

* Et pour la culture générale, renseignements pris, le zicral est un alliage d'alu et de zinc généralement utilisé dans la fabrication des skis!

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Méfies toi quand même.... Car j'ai pas eu des retours que positifs
Répondre
T
"quechua" en fait maintenant des full carbon ultra leger mais non pliable en 115 et 130 cm. Si tu veux les essayer, n'hesites pas à passer par poncin...bon crapahutage, bises
Répondre
M
Carotte,Génial la description de ton package UltraLight...Mais surtout n'oublie pas ta visière fétiche Rouge Salomon en PolyesTon (Mélange Polyester & coTon) - rayon de la visière = 6cm / diamètre cranien = 15 cm avec réglages automatiques en ElastoTon ((Mélange Elastomère & coTon)...
Répondre