Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 14:16
Une bonne nuit de sommeil et nous voilà frais comme des gardons pour avaler les 29 km, 1900m+ et 2700 m- de l'Enduro Trail Traking.

Le principe est simple : effectuer un parcours composé de 5  "Spéciales" chronométrées et reliées entre elles par des liaisons non chronométrées. En somme, un rallye à la Sebastien Loeb sauf qu'au lieu de la voiture, ce sont les gambettes qui doivent avoir un gros moteur!

Chacune de ces spéciales (en jaune sur la carte) de 300m à 1200m de long, présente un profil et une distance différente, permettant ainsi aux traileurs les plus complets d'exprimer leur polyvalence.

Il est 7h30 quand Benoit, Flo et moi nous présentons au pied du téléhérique du Plomb du Cantal. L'engin nous hisse jusqu'au plus haut sommet du département. C'est ici que l'aventure commence! Un vent chaud souffle déjà de bon matin...

8H, les 3 premiers coureurs s'élancent après avoir bipé leur puce.
Puis c'est à notre tour. Nous décidons de rester tous les 3 ensemble tout au long de l'enduro et de s'attendre après chaque spéciale, histoire de partager l'expérience. BIP! C'est donc parti pour 6km sur les crêtes avant de redescendre dans la vallée où nous attend la première section chronométrée. Dans les bois, nous nous faisons rattraper puis doubler par les grands noms de la discipline Vincent Delebarre, Julien Chorier, Seb Chaigneau, Thomas Lorblanchet etc... L'ambiance est au beau fixe, ca papote, ca rigole et je trouve ça excellent de pouvoir trotter un (petit) bout à leur côté! Ils s'éloignent puis c'est au tour de Dawa de nous emboiter le pas. Pas de dossard pour lui aujourd'hui, il est là pour le fun et en profite justement pour m'accompagner et me servir de lièvre de luxe pour la première spéciale!

Spéciale n°1:

Cette section fait 300m de montée régulière. Flo s'élance puis c'est à mon tour quelques secondes plus tard. Je suis au taquet sous les encouragements de mon lièvre népalais ! Résultat : 01'57''.
Le temps de reprendre notre souffle et nous repartons, direction la 2è section ... le sommet du Puy Griou! Cette journée me plait déjà...

Spéciale n°2:


Là, c'est 250m de grimpée droit dans la pente au milieu d'un pierrier.
Encore une fois, Flo part au taquet. Je m'élance derrière lui et monte très vite dans les tours. Mon coeur est à bloc quand Vincent Delebarre m'encourage au 3/4 de la montée: "Allez Allez C'est facile là, tu y es presque!" (Mouai facile, c'est vite dis ça! parle pour toi hein!). Je m'aide de mes mains comme je peux, j'attrape les rochers et atteins le sommet à bout de souffle en 04'25'' (Flo mettra 3'37" et Benoit 4'43").
De là haut, les chronométreurs nous montre les sommets alentours. La vue en 360° est magnifique mais pas le temps de traîner, il faut déjà repartir pour atteindre la 3è section!

Spéciale n°3 :


En mode rando trail, nous atteignons la 3ème spéciale, au milieu des bois. Ici c'est l'inconnu, on ne voit pas l'arrivée et la seule info dont on dispose c'est que ça monte (pour changer) pendant 550m. Notre gazelle Flo se lance, j'enchaîne quelques secondes derrière lui en le gardant de visu. Le sentier est jonché d'un épais tas de feuilles mouillées et de racines glissantes. Les chaussures dérapent dans la montée, demandant encore plus d'effort pour garder de la vitesse. Je fais le forcing pour garder le rythme mais toujours pas d'arrivée en point de mire. Heureusement, j'entends au loin les encouragements de Flo qui me hurle que c'est bientôt la fin! Plus que 5 marches et hop, je brandis la puce au chronométreur : 5'33". Encore une bonne décharge dans les poumons! Le seul ravitaillement du parcours est installé ici. Nous remplissons les poches, une banane, quelques mots pour les bénévoles et nous repartons en direction de la Spéciale n°4. Ouf fini les montées place aux choses sérieuses!

Spéciale n°4:


Les jambes commencent à accuser le coup pour Benoit et moi. A tel point que je fais un beau vol plané rattrapée in extremis par Flo qui réussit à choper au vol la lanière de mon sac à dos avant que ma tête n'atteigne le sol!
Pour atteindre le départ de la spéciale, il faut d'abord grimper au sommet du Puy de Peyre Arse. Cette fois, c'est 1,5km de descente sur un sentier en balcon! Je m'élance en tâchant de rester lucide car certains passages sont traîtres. Le plaisir est là! Au taquet pour atteindre l'arrivée en 6'35" (ma puce ayant mis au moins 2/4 sec à biper). Flo me met tout de même 1 minute sur cette section, va falloir travailler ça!

Spéciale n°5 (et la dernière)


Avant d'avoir le plaisir de courir la dernière spéciale, il faut d'abord escalader le terrible Bec de l'Aigle. Il est déjà plus de midi et il fait chaud! La carotte baisse de régime... Plus de jambes (comme Benoit d'ailleurs) et un gros coup de chaud sur cette partie. Heureusement, nous tombons miraculeusement sur un névé dans lequel je me jète toute entière, Flo me balance des boules de neige et je commence à renaître de mes cendres volcaniques (on est bien dans le pays non?). Nous sommes tous les 3 à sec d'eau, il est temps d'en finir... Le Bec de l'Aigle : dernier sommet avant de rentrer au bercail!
La dernière spéciale est une longue descente de 880m que j'ai déjà eu l'occasion de tester en juillet l'année dernière, avec Guillaume Millet aux trousses... Je pars à bloc sans me poser de questions. C'est la dernière alors il faut tout lâcher! En 4'51" je suis en bas, toujours avec un problème de puce qui bippe 3 secondes après!. Pour Benoit la descente s'achève en 5'26 et Flo en 4'16".

Une dernière montée jusqu'au Lioran et nous voilà arrivés au Lioran main dans la main tous les 3 après 5H30 de rando trail ! Il nous faudra attendre plus tard dans l'après-midi pour connaître les résultats. En attendant, miam miam des pâtes (comme depuis 2 jours!), un tour chez l'osthéo car le dos est coincé... Et repos!

Vers 14h, les jambes en l'air dans le canapé de l'appartement, à tchatcher avec Julien et Benoit,  j'entends le speaker qui annonce ma victoire au micro! Excellent! De quoi me donner la patate pour le reste du week-end!
J'ai donc l'honneur de remonter sur le podium et d'endosser de nouveau la veste de leader des Series aux côtés de Seb Chaigneau qui termine 3è de l'Enduro et Leader des Series !


  Flo termine à la 15è place quant à Benoit il s'adjuge la 48è place.


Encore une belle journée qui s'achève avec le repas des partenaires où nous autres Ambassadeurs sommes conviés.  Place au ensuite au dodo car la plus grosse journée nous attend demain matin dès 5h!


Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Ca doit vraiment être super sympa ce type de course... Ca semble très Ludique en tous cas, même si les chiffres sont quand même plutôt "costaud"Bravo encore
Répondre
L
Ce concept de course à l'air vraiment sympa. Lolo
Répondre