Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 08:55
The Neverending Story vous connaissez?

Au programme de ce week-end : le fameux raid nature de Vallon Pont d'Arc...
2 ans plus tôt, c'est avec mon pote Alex que j'avais bouclé les 70km de cette course réputée pour sa technicité et la beauté de ses paysages. Cette année c'est en compagnie de mon ami Flo la gazelle que je m'aligne sur le raid après une période d'hiver consacrée surtout aux trails et au ski.

Dimanche matin, le team Zoom Zoom Husky se prépare donc à en découdre avec les éléments sous une pluie discontinue.

7H : Après 10mn de voiture, nous rejoignons le parc à Vélo, départ de ce qui constituera la 4è étape du raid. Nous y déposons nos VTT et un sac fourni par l'organisation dans lequel nous laissons les chaussures de vélo, les lunettes et un t-shirt de rechange. Derniers réglages du vélo puis nous redescendons vers Vallon Pont d'Arc pour être à l'heure au départ.

8H30 - ETAPE 1: (Trail)
La troupe des joyeux raideurs s'élance ! Nous cafouillons un peu le départ car nous n'entendons pas le top... Comme d'hab, la carotte est un véritable diesel. ll me faut donc quelques km pour me sentir bien et accélérer l'allure.
3ème km, j'accroche l'élastique et me fait tracter par Flo la gazelle. C'est parti pour une fulgurante remontée du peloton...Tout le monde veut s'accrocher à moi... Nous atteignons la vallée de l'Ibie et un joli single tout en zig zag dans la boue... Glissades assurées, puis une première grimpette. Au fur et à mesure, nous nous retrouvons dans un groupe dont l'allure nous convient. Flo décide de rester au contact d'une équipe masuline qu'il surnomera "les p'tits rouge"..."Allez Caro ... on reste derrière les p'tits rouge, on les lâche plus"!

Au 7è km, nous atteignons le sommet de la première bosse. Je me sens plutôt bien grâce à la température ambiante et la pluie qui me permettent de refroidir le radiateur!! (ça change!).

Une grande descente de 6km dans un single caillouteux et rocailleux nous conduit à la 2è section, dans les gorges de l'Ardèche : le canoé. Pour l'atteindre, il faut longer l'Ardèche un petit moment, dans un sentier en dévers hyper glissant. Bonne partie de rigolade à voir Flo déraper dans tous les sens, puis moi derrière lui!

1H, 13km, 250m+ de trail et nous voilà les fesses dans le canoé. Nous pointons en 2ème position à 5mn derrière les intouchables Myriam Guillot et Jacky Boisset (team Lafuma).

9H30 - ETAPE 2 : (canoé)
La section de 5km de canoé nous surprend par sa rapidité. Avec le courant et les rapides, nous arrivons plus vite que prévu à la 3è section.

ETAPE 3 : (trail - marmitoning)
Seb Sxay est là et nous annonce 2è. "Mangez - buvez parce qu'après ça pitonne!!"
Je suis son conseil : je m'hydrate et mange 1 barre. C'est reparti pour une section trail + marmitoning de 10km avec du bon dénivelé.
Sauf que d'un seul coup .... plus rien! Rideau! La carotte reçoit un bon vieux coup de bambou. (pic d'hyperglycémie sans doute)
Je n'y vois plus rien, un voile blanc me couvre les yeux à tel point que je ne vois même plus où je met les pieds, je ne vois plus mes bras non plus, ni Flo devant moi, ni ... les équipes qui nous doublent. Dommage car nous atteignons un pierrier qu'il faut escalader pendant 20 bonnes minutes!

J'escalade la grimpée à 2 à l'heure, refusant de m'arrêter, Flo me tracte tant bien que mal et me demande si ça va mieux à chaque pas. Toute la montée du pierrier se fait "à l'aveugle". Je suis prise d'une irresistible envie de dormir... Nous atteignons enfin le sommet et nous mettons  à marcher pour me permettre de récuperer un peu. Forcément, 2 équipes mixtes nous doublent dont Sandrine et Tom.

Je retrouve peu à peu la vue. Nous nous remettons à trotter. Sans doute encore sous l'effet de l'hypo, je trébuche et effectue un magnifique vol plané dans les cailloux sous le regard de Tom. (mon genou violet ce matin peut témoigner de la beauté du geste)

Rien de cassé, c'est reparti en courant jusqu'aux fameuses marmittes tant redoutées par leur température (7°). Eh oui! car il faut s'y jeter tout entier tout habillé!! C'est froid (très froid) mais c'est marrant !!

Après une série de cordes et de marmittes (où j'estime que la sécu est tout de même un peu légère, vu la hauteur de certaines portions qui mériteraient des baudriers - le raid c'est l'aventure certes, mais pas au point de risquer une chute sérieuse d'un concurrent fatigué!), nous repartons en courant jusqu'au parc à vélo.

ETAPE 4 (VTT
) :
3H30 de course déjà, mais pas de temps à perdre, les équipes mixtes se livrent une bataille serrée et tout va se jouer sur la section VTT de 40km! Nos vélos sont là où on les a laissé ce matin...
MAIS PAS NOTRE SAC!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La blague! Quelqu'un a embarqué notre sac avec tout notre équipement pour le vélo!!!!
Impossible de repartir sans lui... Il contient nos chaussures de vélos et nos lunettes...
Flo se met en quête du sac numéroté 89 mais impossible de mettre la main dessus...
La consternation se lit sur notre visage... Et pendant que nous cherchons désepérement, 2 équipes mixtes passent. Pfff, je suis verte ! Flo est dégouté lui aussi.

Après 15mn de vaines recherches, nous sommes devant le fait accompli. Nous déclarons l'abanbon et rentrons déçus et frigorifiés à Vallon (puisque nos affaires de rechange étaient dans le sac!!!). 6km de descente par la route en VTT, sous la pluie, trempés jusqu'aux os après les marmittes, vent de face... La louse totale quoi!

Une douche brulante, 5mn allongée dans le sac de couchage pour me requinquer de toutes ces émotions et de l'hypo du matin et nous rejoignons l'arrivée pour tenter de retrouver l'étourdi qui a emporté notre sac... Finalement l'organisation nous annonce quelques heures plus tard que quelqu'un est venu le déposer...

Nous ne saurons jamais ce qui s'est passé, ni qui nous doit un sérieux coup à boire pour cette bévue!!!!!!!



Mon bilan :
- Forcément une énoooorrrme déception! surtout que c'est le 2è raid avec Flo où nous sommes contraints à l'abandon (Saucona Raid 2007)
- Une bonne leçon à retenir pour la prochaine fois, où je tâcherai de m'alimenter avant la 2è heure de course !
- L'envie de remettre ça pour montrer de quel bois peut se chauffer 2 Zoom Zoom Husky énervés!!
- La surprise de voir un reportage de plusieurs minutes sur le raid au 20h de TF1 hier soir !!


Un grand bravo à Mimi Guillot et Jacky Boisset, vainqueurs hors catégorie chez les mixtes et 4è au général!!!! Une autre planète quoi...
Un immense merci à Flo qui m'a soutenu, tracté, motivé tout le long... Promis un jour ça le fera!


Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Ah vraiment con ce qui vous est arrivé, j'imagine la grosse déception !! Mais bon, il n'y a pas de bobos alors c'est l'essentiel . Et puis il y aura d'autres raids ...En tout cas chapeau pour ton courage car à te lire c'était pas une partie de plaisir tout le long ... On se voit du côté de Douvres début Mai ?
Répondre
C
Aie aie zut pas de chance pour le sac! Bravo pour avoir serré les dents et dommage pour la fin de course, la prochaine fois avec Flo sera la bonne!!!
Répondre
P
... Rien de grave à tout ça ! Ca fera des bons souvenirs à raconter en s'échauffant pour les prochaines courses ! Ou autour d'un bon apéro bien arrosé ! ! ! Il est clair que le raid est à mille lieux de la régularité rigoureuse du triathlon : en clair, on fait comme on peut, en fonction de la course, qui ne se passe jamais dans les mêmes conditions que la précédente, ou la suivante... et encore moins que les conditions travaillées pendant les entraînements  ! (décidément, je ne serai jamais un triathlète ! )..."Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse" : et là, j'ai l'impression que l'objectif était atteint à 100 %  !  Bravo pour avoir tenu le coup malgré tout... Sinon, j'ai trouvé un sac marqué 89 : si c'est à l'un d'entre vous, me faire signe !  
Répondre
B
Désolé si je t'ai froissé, telle n'était pas mon intention, évidemment.Pour ce qui est de mes écrits, il faut pour certains les prendre au 15ème degré, concernant l'aspect festif et autre de ce genre. J'en suis la première victime, alors oui, j'aurais dû ne pas l'écrire et même pas le penser, une nouvelle fois, je n'ai qu'à apperndre à fermer ma gueule finalement, c'est moi dans mes excèsj'ai écris comme parfois trop vite sans réfléchir, bin oui, j'ai un petit cerveau qui parfois en plus, ne fonctionne pas pour le mieuxalors mes excuses et promis, PLUS JAMAIS CA !!très bien le fait de ne pas se laisser faire, je suis adhérent au même partiBises et amitiés les plus sincères
Répondre
B
Fioooooooooooooooooouuuuuuuu c'est bien la peine que je vous donne des produits Inko !!Eo Carotte, pour le coup, tu me déçois, car ne pas s'alimenter avant deux heures de course et de pareilles difficultés, ça frôle l'insoucience et tu joues avec ta santé !! je veux bien te donner des cours, car moi, jamais eu de souci sur mes Ironmans !! manger boire en petite quantité tous les 15mn, c'est impératif !!Bon, en tout cas, bravo à vous deux et à toi pour ta ténacité, mais remets toi bien, car tu as laissé des plumes !! pense à tes réels et gros objectifs !! cela passe par une bonne gestion de ce type d'effortBises, repos !!
Répondre
C

Droit de réponse:
Bilbo, désolée de t'avoir déçu. Cette fois-ci je me permettrai de répondre puisqu'il semble que mes problèmes de "nutrition" et d'hygiène de vie te préoccupent beaucoup depuis quelques
semaines!
Un 1er message sur mon blog (07/02/09) pour dire que je suis du genre "à démonter le buffet d'arrivée"; très plaisant et flatteur pour une fille ...
Un 2è message (24/03/09) me disant "que je suis une pro des 3è mi-temps", ce qui ne me parait pas justifié étant donné que je ne sors jamais et que je suis généralement sous la couette avant 22H...
Et aussi pour me lancer "que j'ai fort à apprendre en terme de nutrition de l'effort"  propos quelque peu infondé sachant que j'ai tout de même passé une petite dizaine d'années dans la
catégorie poids léger en aviron avec des régimes draconiens pour gérer le couple état de forme / perte de poids et que j'ai été suivi par des nutritionnistes du sport pour ces problématiques,
Un 3è aujourd'hui pour me dire que je frôle l'insouciance et que j'ai besoin de cours...

Alors aujourd'hui, je prends quelques minutes pour te répondre et te rappeler que:
1. Cela fait 2 ans maintenant que je pratique le trail et les raids. Au vu du nombre de courses que j'ai pu faire depuis mes débuts, je me permettrais de dire que 3 hypo ... ce n'est tout de même
pas la mort! Je pense que certains en ont souffert beaucoup plus souvent que moi...
2. Rassure toi, même sans tes cours, nous avons tout de même analysé nos erreurs. Ca va sans doute te surprendre mais j'ai pensé à manger dès la 1ère demi-heure...(comme à chaque fois), sauf que
là, j'étais trop dans l'effort pour avaler même une petite quantité. Je savais très bien que j'allais tout vomir... Mon erreur a été de ne pas retenter une demi-heure plus tard d'avaler quelque
chose, quand on est partis pour le canoé (moins de chocs pour l'estomac). Une fois dans le canoé, impossible de manger car nous avions les mains prises.
3. A te lire, tout parait si simple : "manger et boire toutes les 15mn". Dans la réalité du trail et des raids, contrairement au triathlon, ce n'est pas si simple! Il y a des phases de montées très
raides (pierriers, etc), des descentes techniques qui ne laissent pas de place à la mastication ou a quoique ce soit d'autre que concentration ou respiration! Alors OUI tu as raison, il faut manger
régulièrement. Je tâche de le faire aussi bien que possible mais l'effort dans ces disciplines est fractionné. Il faut donc faire avec cette particularité!!
4. Pour terminer, je préciserai que je t'ai déjà fait une "spéciale dédicace nutrition" il y a déjà quelques semaines suite à tes derniers commentaires. Tu peux aller jeter un oeil dans la rubrique
fils rouge ambassadeurs du Merrell Oxygen Challenge (interview croisée). J'y explique ma conception de l'alimentation en course. Ce ne sera sans doute pas partagé par tous, mais c'est mon avis et
c'est tout!

Désolée Bilbo, mais j'avais besoin de répondre à tous tes propos car à te lire, on a l'impression que je suis une "débutante, inconsciente, fêtarde alcoolique et grosse bouffe" qui cours sans
réfléchir et qui joue avec sa santé. Alors que c'est totalement l'inverse et que ces questions me préoccupent vraiment...
Eh non Bilbo, la carotte ne se laisse pas faire ...
Avec toute mon amitié bien sûr!