Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 14:00
7H... Le réveil sonne... une torture...

Impossible de me lever ce matin après la soirée d'hier ! Je remets la couette sur ma tête et je lance un grognement accompagné d'un "J'bouge pas... trop cassée... Tu vas courir sans moi JC". Puis, j'entend la lumière s'allumer, le volet s'ouvrir... JC qui s'habille puis va préparer le café... Mais comment fait-il??
Moi j'ai dû boire au moins 1L d'eau cette nuit à cause du mélange Cerdon / Vin du Bugey / Saucisson... J'ai encore le goût du ramequin dans la bouche... Et en plus, j'ai des courbatures de la veille à avoir couru avec les gazelles!

Je réfléchis dans le brouillard de mon cerveau : Trail du Val Cottey.... Impossible de manquer ça : un trail qui passe au pied de la maison! Et puis bon... Si JC y va, je dois pouvoir y aller aussi! Sans compter que j'ai ma victoire d'il y a 2 ans à défendre...

Ah là là...trop dur ! Je sors la tête de la couette et tente de m'extirper de la douce chaleur de mon lit.
Les yeux encore fermés, j'enfile mon collant , un t-shirt, j'attrape un aspegic dans le placard, je me lave les dents et je saute dans la voiture. Ah elle va être belle la carotte, au milieu de tous les coureurs affûtés comme des lames!

Une fois sur place, on retrouve nos compères de la veille Flo et Franck.
Petit échauffement histoire de vérifier que je suis bel et bien fracassée et hop, c'est parti!

Premiers km, je trébuche sur tout ce qui se présente... La cata.
Rien ne s'arrange quand on passe le long du Val Cottey, c'est-à-dire à 200m de la maison! J'ai une irresistible envie de bifurquer discrètement pour aller sous la couette... La moindre petite côte me parait insurmontable. Je jète un coup d'oeil au GPS environ tous les 200m, histoire de vérifier que les km ne défilent vraiment pas ce matin ...
Ils vont être longs, TRES longs, ces 23km !

J'arrive au ravito du 16è km en première position et décide de ne pas m'y arrêter. Après avoir jeté un oeil en arrière quelques km plus tôt, je sais être suivie d'assez près par la deuxième. Le terrain est roulant ce qui me permet de courir sans trop réfléchir et surtout, sans trop lever les pieds! Je prends mon premier aliment de la journée : un gel... en espérant qu'il arrivera à passer dans mon estomac !

Une grosse bosse droit dans la pente pendant 200m environ puis la même chose en descente et j'atteins les deux derniers km à plat. La route, un virage et me voilà sous l'arche d'arrivée du gymnase de Dagneux sous le regard moqueur de Franck qui m'avait parié ce résultat le bougre...


Ouf!!! Une bonne chose de faite! Une douche, le podium et... hop le dodo tout l'après-midi!!!!!!!!


Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Et ben, je vais essayer la technique "Bringue la veille" pour ma prochaine échéance Bravo à toi en tous cas, quel début de saison
Répondre
F
La prochaine fois que je te croise au départ d'une course et que tu m'annonce être diminuée par ta bringue de la veille je m'estimerai heureux de finir dans tes temps ... et je renonce à te suivre si tu es en pleine forme !!A bientôt sur les sentiers du Val Cottey...Bises
Répondre
Y
Emmène aussi ta brosse à dent Pascaloup si tu prends du ramequin ...
Répondre
P
... je vais peut-être prévoir du Cerdon et du ramequin dans mes provisions de course pour la prochaine ! Ca a l'air de marcher grave ! ... ou alors ça vient plutôt de la Carotte ? Bref, Bravo une nouvelle fois.Du côté du Trail Defi Vellave, c'était pas mal non plus. Que 35 km... mais ça déchire méchant quand même ! 
Répondre
A
Les bras m'en tombent ... Purée, t'as vraiment la santé !!! Toutes mes félicitations.
Répondre