Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 08:47

Petit regard dans le rétroviseur de JC après sa belle 2è place au Trail du Sancy…


Comment s’est passée la course le week-end dernier dans le Sancy ? Tu étais en forme ?

Je me sentais pas trop mal avant le départ.



Même pas un peu la pression ?

Non, par contre, j’appréhendais la difficulté physique par rapport aux conditions météos car il est tombé 30cm de neige pendant la nuit !


Justement la nuit … une bonne nuit ?

Oui, on était bien installés avec Raph et Elie dans le mobilhome. On s’est tenu chaud à 3 parce que ça caillait un peu mais on au final on a très bien dormis... Bon, heureusement qu’Elie avait pris les « p’tits déj de Lu », sinon le matin, on serait partis le ventre vide …



Raconte nous un peu le déroulement de la course…

Au départ, tout le monde était impatient d’entendre le coup d’envoi parce que l’arche de départ était à l’ombre. On se caillait bien ! Une fois le départ lancé, c’est parti sur un bon rythme. J’étais plutôt bien placé sur la ligne, donc j’ai pu rejoindre le groupe de tête dès les 100 premiers mètres.

Dès la 1ère bosse, ca s’est vite décanté : on était un groupe de 5/6 coureurs un peu détaché. On a commencé à attaquer la 1ère montée jusqu’au lac de Guéri ensemble, sauf le 1er qui lui,  est parti devant et on ne l’a jamais revu ! Une vraie gazelle !

Ensuite vers le 8ème km, il y avait le 1er ravito. A cause de petites erreurs d’inexpérience, je me suis fait distancé. J’ai alors du faire l’effort pour revenir. Heureusement, c’était un peu plus plat… J’étais 5è à ce moment là.


C’est quoi ces petites « erreurs » dont tu parles ?

Et bien, par exemple, la façon de m’habiller. En fait, je suis partie avec un coupe vent, et bien sûr… j’ai eu trop chaud au bout de 10mn de course. Quand il a fallu que je l’enlève, j’ai galéré !


Autre exemple : les barres et gels. Je n’ai pas l’habitude de m’alimenter en course. Du coup, là, je n’arrivais pas bien à ouvrir les emballages et pour couronner le tout : tout avait gelé ! Impossible de manger ma barre qui était dure comme du béton…



Et en ce qui concerne les conditions de course, comment as-tu géré la neige ?

La 1ère partie de la course c’était de la poudreuse donc cela demandait pas mal d’efforts physiques pour avancer.  Comme tout le monde dans le groupe avait la caisse, on continuait tous à courir dans les montées.

Après le 1er ravito, le parcours était plus vallonné. On a attaqué la montée sur les 3 puits et à partir de là, les conditions de neige étaient très changeantes. On pouvait aussi bien s’enfoncer dans la poudreuse que trouver un appui sans problème selon les endroits.

Les points de vue étaient vraiment magnifiques en haut de ces puits... Ca donne envie d’y retourner pour se balader…



Bon, ensuite, j’ai eu quelques soucis avec mes yaktracks (sortes de chaînes qu’on attache aux chaussures pour courir dans la neige)… J’ai dû m’arrêter pour les remettre plusieurs fois, ce qui m’a valu de perdre le contact avec le groupe de tête.

Mais à partir du 1er sommet, on est restés en altitude avant d’enchaîner sur une longue descente où j’ai réussi à rattraper l’écart qui s’était creusé.

Au 2èmeravito aux environs du 15èkm, j’ai pris la 4ème position et j’ai suivi le 3ème coureur qui s’est trompé ! Donc un gars de l’organisation nous a sifflés… En faisant ½ tour, on s’est bien sûr fait rattrapés … On a couru à 3 pendant un petit moment avant d’attaquer la seconde difficulté du parcours. L’émulation nous a permis de rattraper le 2ème(Christophe Basson, ancien pro de vélo de l’équipe Festina)

Une montée difficile en sous bois avec parfois des passages de poudreuse au dessus du genou ! A ce moment là, j’ai creusé l’écart en compagnie du 2ème qui s’est pris de belles gamelles devant moi dans les descentes.

A la mi-descente on a rattrapé le parcours du 20km. Pour moi, c’était bien appréciable parce que le parcours était tracé par les coureurs. La descente m’ayant permis de récupérer, j’ai pu accélérer le rythme sachant qu’il restait environ 6km de course.

Sur les conseils de Yann, j’ai attaqué à ce moment là. C. Basson ne m’a pas suivi.

La dernière partie m’a paru quand même assez longue … C’était une montée dans la boue et les pierres. Mais comme j’ai entendu le speaker dans les 2 derniers km, ça m’a motivé pour la dernière descente… Bien content de finir à cette 2ème place !


Et le 1er tu penses, que tu aurais pu le rejoindre en gérant différemment ?

Pendant la course, j’ai eu des infos sur le 1er, j’ai vite compris que ce n’était pas jouable de le reprendre… Il me met quand même 18mn !


Ton bilan côté alimentation ?

Je n’ai pas réussi à m’alimenter correctement, parce que je me suis mal organisé

Mauvais choix d’aliments : ex le powerbar était gelé donc top dur, impossible a manger…

Mauvais choix de lieu de stockage : j’avais pris trop d’aliments, et je les ai mis dans le sac… Pas d’accès, pas le temps…

 


Et concernant la boisson ?

J’ai du boire en tout et pour tout 200ml sur les 1,5l ! Je n’avais pas l’occasion, j’étais trop essoufflé pour boire et je n’ai vraiment pas l’habitude. Malgré tout, je n’ai pas senti de baisse de forme à cause de ça. La prochaine fois, je sais que je prendrais beaucoup moins de boissons si je connais les même conditions de course et je ne prendrai pas de camelback non plus, seulement une ceinture porte gourde.


Côté ambiance entre les coureurs ?

C’était sympa parce qu’on a même pu parler un peu avec les coureurs pendant la course. L’ambiance était vraiment fairplay, si l’un d’entre nous chutait, on vérifiait que tout allait bien. Et puis après la course, il y avait une bonne ambiance dans la salle pendant le repas. Tout le monde discute avec tout le monde, c’est chouette.




Tu as des choses à dire sur l’organisation ?

Rien à redire sur le repas de la veille, les ravitos, le balisage, le repas de course….Seul reproche : la remise des prix car elle a eu lieu tard et beaucoup ont dû partir… C’est dommage de ne pas profiter du pic d’arrivée des coureurs pour faire la remise.


En tous cas un grand merci à Yann de nous avoir accueillis et renseigné sur tout le long du week-end. Et à Michel Delaunay pour la gestion de son événement ! On reviendra avec plaisir !


Merci pour ce compte-rendu détaillé. RV dans quelques jours pour les Drayes Blanches, où tu devrais encore nous épater...

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Fastoche le Jc !! Félicitations !! bon, pour l'hydratation et la nourriture, là, je suis un cador et si tu veux les produits Inkospor pour être un cador, pas de soucis !!
Répondre
A
Le coup du coupe vent m'a bien fait marrer ... On a tous du faire l'erreur un jour ... et s'en mordre les doigts ! Pas génial le sauna quand on gambade.
Répondre