Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 09:45
6H15, 1700m+, 30km et....
2 barres de céréales"Grany"

Voilà comment se résume notre balade "trail" au dessus des nuages samedi, en quelques chiffres .
 

Tout commence avec une matinée bien brumeuse le petit village de Crest Voland, désertique en ce mois de novembre. Il est temps d'enfiler gants et bonnets et de se munir de la carte IGN du coin pour aller explorer les forêts alentours.


Nous atteignons le village de Cohennoz à travers les bois, traversant les torrents chargés d'eau, au pas de course.



Encore quelques km et nous entamons une belle grimpée jusqu'à la Croix de Coste, où les nuages laissent place à un grand soleil. La neige est au rendez-vous, masquant les sentiers pour ne nous laisser que les traces de lièvres variables et autres chevreuils comme points de repères.
 
Une belle mer de nuage s'étend à perte de vue,


Nous atteignons le sommet du Mont Bisanne avant de redescendre tout schuss à travers les pistes de ski jusqu'aux Saisies au point d'en perdre haleine... Que du bonheur!

(Attention cette vidéo peut heurter la sensibilité des personnes en manque de neige...
et peut accessoirement donner mal au coeur!!)


P1030579
envoyé par carottef

La pause déjeuner tant attendue à la Station se termine en queue de poisson... Voilà 4H que nous crapahutons, il est 13H30 et il n'y a pas un chat dans la rue principale... pas une superette, pas une boulangerie, pas même un resto pour soulager nos estomacs!
Nous déballons 2 pauvres barres de céréales esseulées dans nos sacs, pour éviter l'hypo et repartons aussi secs pour ne pas trop penser à la faim. C'est reparti pour une grimpette en trace directe dans un champ de neige vierge sous le télésiège du Chard du Beurre pour atteindre le sommet et rejoindre le sentier du Tour du Beaufortain.

Une belle descente "freeride" dans la poudre à travers les sapins nous attend, suivi d'un long single forestier à flanc de montagne au dessus d'un torrent. Nous avons la chance d'y croiser une harde de 4 magnifiques chamois.

Je me sens bien faible et il fait froid dans ces sous bois. Il est temps d'arriver...
C'était sans compter sur une rencontre impromptue avec quelques magnifiques chanterelles... Arrêt obligatoire pour remplir un petit sac ! 10mn de cueillette et c'est reparti pour 45 mn de crapahute. J'apprécie la session "tractage", activité que découvre JC.


16H30, nous sortons de la forêt et arrivons pile poil au pied de la résidence... Quel bonheur de mettre les pieds au sec de de boire un thé chaud accompagné de tartines de fromage! Le brouillard et la nuit tombent déjà sur le village tandis que nous sommes bien au chaud affalés sur le canapé... hmmm, belle récompense!



Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Que c'est beau cette nature ou nous sommes de si petits figurants.Félicitations au caméraman pour ce film sans chute.Je ne connais pas ce circuit mais je demande à voir pour cet été.
Répondre
S
cela donne envie... mais moi je partirai avec un jambon dans le sac... 
Répondre