Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 09:23
La Petite Trotte à Léon, vous connaissez?


Sous ce nom sympathique se cache en fait, une redoutable épreuve de l'extrême...
En marge de l'Ultra Trail du Mont Blanc, ce parcours hors compétition et en autonomie complète (pas de classement a l'arrivée) totalise pas moins de 220 km pour environ 17 000 mètres de dénivelé positif!!!
Partis hier par équipes de 3 personnes (dont au moins 2 finishers de l’UTMB), les coureurs ont l'obligation d'arriver ensemble à l'issue de ce parcours 100% nature, et ce avant dimanche 31 aout à 12H.

Pour situer un peu l'ambiance, voici les consignes de départ des organisateurs...

Tous les coureurs qui s’engageront sur la Petite Trotte doivent être conscients que :
- Les sentiers empruntés sont nettement plus difficiles que ceux de l’UTMB et peuvent présenter des dangers objectifs (pentes très raides, risque de chutes de pierres, sentiers très étroits, traversée d’éboulis, risque de s’égarer sur des sentiers peu visibles…)
- Que le parcours se situe souvent à plus de 2500 mètres d’altitude, loin de tout refuge et que, en cas de mauvais temps, les conditions peuvent donc être extrêmement difficiles
- Qu’il n’y aura pas d’autre assistance sur le terrain que celle fournie par les refuges

Un PC Course sera installé à Chamonix durant toute la durée de l’épreuve et suivra en permanence la progression des équipes. Il sera l’interlocuteur unique des coureurs qui s’adresseront à lui pour tout problème rencontré durant l’épreuve. En cas de nécessité, il alertera les secours publics et assurera la coordination. Il pourra également mettre en relation tout coureur blessé ou malade avec un médecin pour un diagnostic et des conseils à distance.

 
En cas d’accident :
- les coureurs devront utiliser leur trousse de secours pour les premiers soins
- en cas de nécessité de consulter physiquement un médecin, ils devront gagner le village le plus proche
- en cas d’urgence ou d’impossibilité de se déplacer, ils alerteront le PC Course 

En cas d’abandon, il n’est pas prévu de rapatriement : les coureurs devront emprunter les transports en commun

 

Bref, un truc de dingue auquel notre Christophe national a décidé de participer après avoir bouclé sans encombres l'UTMB l'année dernière ... Toujours plus haut, toujours plus fort!!


On pense bien à toi et que l'aventure extrême te soit belle...


Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Je savais pas que les conditions étaient si extrèmes!!Bonne chance aux courageux!
Répondre