Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 08:43

Loin de moi l'intention d'ouvrir le débat sur la fameuse question du boycott...

p-kin-boycott.jpg

En effet, bien qu'ayant mon propre avis sur la question, je n'en ferai pas étalage sur ce blog au risque de soulever les tempêtes et de nourrir un débat qui pourrait rapidement s'avérer stérile....

Je ne peux simplement que m'attrister de voir à quel point le sport et l'esprit olympique se voient utilisés à des fins politiques et guerrières. L'Histoire ne serait-elle donc vraiment qu'un éternel recommencement? Mais que devient l'exploit sportif dans tout ça?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Ok, S'il est possible de laisser un commentaire a ce sujet... Je pense que comme l'a suggere le Dalai Lama, la ceremonie d'ouverture ne devrait pas etre boycottee, au contraire... Car ce boycott deviendrai alors politique. Il serait inadequat de boycotter les J.O, ne serait-ce pour les valeurs sportives et populaires de cet evenement. Cependant, il semble important de faire pression (par differents moyens) sur le gouvernement Chinois, afin qu'il prenne en sorte les revendications Tibetaines. Cet evenement Olympique ne doit pas etre dicte ni utilise par les simples politiques, il doit etre facteur de tolerance et de paix. Ainsi profitons en(sans boycott) pour rendre a chacun ce qui de droit en revient. Plutot idylique...mais possible!Tibet libre, mais a quel prix? Bless
Répondre
E
Bonjour Caro,Justement, j'aurais souhaité que tu puisses aborder cette question du boycott, puisque tu te trouves (en + de ton avis perso) au contact de candidats à l'olympisme 2008... Sont-ils finalement "perturbés" par le tapage actuel (je ne l'espère pas), y a-t-il eu des avis de la fédé? Personellement, je ne pense pas qu'il soit efficace de demander un tel sacrifice aux athlètes alors que leur responsabilité n'est pas engagée dans le ou les conflits qu'on se plaît à couvrir pour l'occasion.Les précédents ne vont pas non plus dans ce sens.
Répondre
C

Salut Elsa!
Bien contente de voir que la Dubouloz family fréquente mon blog de façon régulière! Pour répondre à ta question, à l'approche (imminente) des JO, je ne pense pas qu'il soit de très bon augure pour
les sportifs sélectionnés de se préoccuper des questions politiques soulevées par les émeutes au Tibet et la possibilité d'un boycott.
De son côté,  JC semble prendre un certain recul face à tout ce remue ménage pour ne rester concentré que sur son objectif sportif. Non pas qu'il se désintéresse du malheur et de la pauvreté
de tous ces gens opressés, mais plutôt pour mettre toutes les chances de son côté et ne pas s'éparpiller. Après tout, les sportifs n'y sont pour rien dans le choix de la ville organisatrice? Côté
fédé, je ne peux malheureusement pas te donner un quelconque son de cloche, étant plus souvent dans les montagnes qu'au bord d'un plan d'eau... Peut-être pourra-t-on pêcher quelques échos sur la
berge à Cazaubon? A moins que quelqu'un puisse y répondre sur ce blog?


J
Puisque tu en parles, mon avis est qu'il serait indécent  de participer à la cérémonie d'ouverture des JO à Pékin, dans l'état actuel de la situation au Darfour
(http://autourdelaliberte.blogspot.com/2006/08/au-darfour-le-lotus-un-got-de-ptrole.html)
et au Tibet.Tu disais regretter que l'histoire se répète: qu'aurait fallut-il faire en 1936 quand une autre grande puissance de l'époque opprimait déjà d'autres peuples pacifiques ? Une petite fiesta sons et lumières ?Evidemment, nos sportifs se sont entraînés durs et se doivent de participer aux épreuves sportives sans se poser de question: l'essentiel reste de participer et de s'être bien battus. Oui, là est l'esprit olympique !
Répondre