Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 16:18
Il est parfois dur d'admettre qu'on n'est pas infaillible. Et il est encore plus difficile de laisser tomber son coéquipier.



Alors forcément, cet abandon au Saucona me reste en travers de la gorge et me laisse perplexe.

Une crise d'allergie couplée à la chaleur est à l'origine de cet incident.

1ère section - trail: la chaleur nous étouffe déjà mais nous prenons notre train jusqu'à la balise de pointage.
2ème section - CO au score: j'ai très chaud et mes doigts gonflent à vue d'oeil, c'est désagréable mais j'ai l'habitude. Flo me tracte et nous parvenons a progresser dans les bois bien que pentus et très glissants. Une balise oubliée et une autre bien cachée nous font perdre un temps précieux. J'en profite pour égarer un verre de lunettes auxquelles je tenais vraiment... Dommage mais tanpis, on continue.
3ème section - trail court où je sens déjà que je ne suis plus en possession de tous mes moyens. Je serre les dents et fais en sorte que ça passe.
La 4ème section - CO me sera fatale. Après avoir jardiné et joué les sangliers dans les orties, les ronces et autres herbes folles, me voilà bien mal en point. Je suis bouillante, j'ai le souffle coupé et irrégulier, mes jambes me brûlent et en jetant un petit coup d'oeil, je constate qu'elles ont doublé de volume. ... 16, 17, 18ème balise... Me voilà en train de ralentir le pas, j'ai des vertiges et des crampes d'estomac... à cet instant, nous voilà partis depuis 3 heures environ et je m'en veux à mort de faire subir ça à mon coéquipier.

La suite, c'est l'arrivée au stade de Fontaine, où je m'écroule.

Un petit tour au poste de secours où les infirmières sont impressionnées du volume de mes jambes, de mes joues et de mes bras... Le doc m'administre "une dose de cheval" de cortisone selon ses termes et d'anti-istaminiques, en me précisant une fois tout cela avalé, que je n'ai pas intérêt à me faire contrôler anti-dopage avec ce que je viens de m'enfiler....

L'histoire s'arrête là, je n'ai plus le goût ni la force de continuer. Il reste toute une nuit de trail, VTT, canoé et le lendemain s'annonce encore plus rude. Alors je décide d'arrêter là, hyper décue de moi-même et vraiment désolée pour Flo qui avait, lui, une patate d'enfer....

La chaleur? Cette foutue rétention d'eau qui me handicape à chaque fois? Les allergies? Ou alors, pas le goût pour me remettre une dose après le Grand Raid 73?? Peut-être un peu de tout ça.... Espérons en tous cas que le jus va revenir vite et que Flo acceptera de recourir avec moi...Moi-5.jpg
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Je vois que lolo a des idées de génie !!!! Allez allez y en a tous les weekend des raids et des trails . Faut y allez maintenant
Répondre
C
Yepp! Vivement vendredi soir, que je me rattrape!
Répondre
L
Salut Caro,rien de mieux qu'un bon raid urbain de saint priest entre potes pour se remettre dans le bain et pour effacer ce week end... T'inquiète pas, ça va revenir... A vendredi, ça va être trop bienBisesLolo
Répondre
P
Sur que tu vas rebondir ! C'est pas Caro qui va se laisser aller juste parce qu'elle a triplé de volume !!!!Reposes toi bien surtoutBiz
Répondre
B
il aurait été inconcient decontinuer et de bousiller ta saison soigne toi et reprends de plus belle penses aux prochaines courses j'ai pensé a toi car cette nuit nous avons eu un orage et cet après midi après un 6 heure d'endurance nous avons eu un petit ouragan même les tentes deux secondes se sont envolées  salut au tandembob
Répondre