Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 11:03
Le Grand Raid 73 m'a permis de découvrir le monde de l'ultra... un univers qui porte vraiment bien son nom!

gr-raid-73-1.jpg
Mon carton de validation des points de contrôle


Une impression domine à l'issue de cette aventure: c'est un peu comme un mariage ... "Pour le meilleur comme pour le pire".


Le pire:


En effet, cette course m'a fait souffrir physiquement :

- Pendant l'ascension des Monts Charvet et Pelat puis, dans la montée du Colombier, 2043m, quand mes pulsations sont montées à 180 et que mes jambes commencaient déjà à me rappeler à leur bon souvenir, alors que nous n'étions qu'au 28è km,

- Dans la grimpée qui nous a conduit au Chalet de la Buffaz (km 42) ou j'ai dû descendre l'eau de mon Camelback plus vite que mon ombre,

- Pendant l'ascension de la pointe de la Galoppaz au 50è km, où bon nombre d'entre nous ont eu LE coup de bambou (c'est ici que j'ai cédé ma deuxième position sans pouvoir réagir)

- Dans la dernière montée, celle du Col du Mont, glissante et paraissant bien longue quand on a déjà 60km de montagne derrière soi,

- Et ... dans l'interminable dernière descente jusqu'à Cruet (6km), où les muscles des cuisses vont chercher les dernières ressources, là où on se soupçonne même pas qu'elles existent, pour résister à la chute et arriver coûte que coûte.

Mais c'est aussi le mental qui prend des coups...

Quand le corps dit "stop", il faut résister dans la tête, se dire que ça va passer.

Pendant 3 ou 4h, même 6, c'est possible... Mais au bout de 8 ou 10h d'efforts, quand on ne peut plus mettre un pied devant l'autre, même sur les faux plats, quand on trébuche sur chaque cailloux, que les genoux sont usés, les jambes tremblantes, qu'on est seule depuis le départ... Là ça devient un combat de tous les instants entre le corps et l'esprit!

Une seule chose comptait pour moi après le dernier ravitaillement... Arriver au terme de cette course et maintenir ma place sur le podium dans les 15 derniers km.

C'est chose faîte... Mission accomplie après plus de 11h d'efforts.

Le meilleur:

- Faire corps avec la nature, évoluer au milieu des montagnes avec des vues magnifiques, et ça... je vous assure que ça vaut tout l'or du monde!

- Se promettre de passer la ligne d'arrivée et y parvenir malgré les difficultés,

- Partager cette expérience avec des potes à l'arrivée: Flo, Lo, Laurent, Jean Michel.

J'en profite pour féliciter Flo pour sa magnifique 3è place derrière le célèbre Dawa Sherpa, Bravo à Laurent, 4è et à Jean Michel, 9è à l'arrivée! Lo n'ayant pas récupéré du Raid Edhec a dû abandonné, faute de jus, à 38km.

- Avoir la bonne surprise d'avoir la visite d'Arlette et Pierrot, les parents de Fabien, venus spécialement assister au podium (heureusement que je suis dessus dis donc...)

- Avoir la chance et l'honneur de taper la discute avec son idole...car parler avec "Dawa Sherpa",maître incontesté de la discipline, c'est recevoir une vraie leçon d'humilité et de simplicité. Un garçon abordable malgré sa notoriété, qui ne se prend pas la tête ... comme j'aime quoi!

Voilà mon histoire... celle d'une fille ordinaire qui essaie de vivre des choses "un peu" extraordinaires!
gr-raid-73-2.jpgDonnées GPS: L'altitude (en vert) et mes pulsations (en rouge)
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Mince! Grillée!!!! Comment t'as su??
Répondre
S
salu caro, t'as FC te trahi, tu as fait 5 poses bierre...
Répondre
S
Tu vois Maïté : ...elle avait raison de "chouchouter" ses belles chaussures rouges !...
Répondre
C
Que de compliments! Je vous remercie tous... C'est vraiment sympa! a me motiverait presque pour.... recommencer...
Répondre
T
BRAVO ! Félicitations, tu es une sacrée battante...Quelle course ! Quand je serai capable de faire ça...Je sens que je vais revenir souvent sur ton blog pour lire de beaux CR !
Répondre