Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 21:42

Ma victime du jour est un garçon fort sympathique que j'ai eu la chance de rencontrer cet hiver lors de la semaine du sport olympique à l'Alpe d'Huez... Quelques jours m'ont suffi a vraiment apprécier Christophe: des valeurs de partage et de respect de la nature, une vie faite d'aventure, du ski à gogo, des raids, des trails, une enfance à la "Rosière"...  il ne m'en fallait pas plus pour me lier d'amitié avec un tel individu!

Qui ne connaît pas Christophe Aubonnet? Skieur, Kayakiste, Traileur.... Notre homme multiplie les expériences sportives depuis son enfance. Une jeunesse que j'envie plus que tout, puisque comme je l'ai dit, le bougre a eu l'immense chance de grandir dans les montagnes de la Rosière, "mon petit paradis" comme j'aime tant la nommer.

Mais aujourd'hui, c'est sa casquette de raideur que j'ai eu envie de soulever pour voir quel personnage s'y cache vraiment! Alors mon cher "Xtof", après t'avoir rapidement présenté, je te laisse la parole du sage.

Christophe Aubonnet

37 ans, 1m86 / 93kg  /  110-60-90 (de véritables mensurations de mannequin dites moi!)

Responsable marketing produit (chaussures Trail Running) chez SALOMON

 PALMARES:

Raid Aventures :C.-Aubonnet-2.jpg

 

18ème aux Championnats du monde 2006 –The RAID- Quebec

2ème et 3ème du Corsica Raid 2006 et 2005 (1er raid européen)

Raids Gauloises 2002 et 2003  (Kirghizstan et Vietnam – 800 à 1000 km non-stop – 7 à 9 j) - 

Capitaine de l’équipe.

 

Ski : 20 années de compétition en Ski Alpin

 

48ème mondial  / 4ème français en descente  (1995)  -  Coupes d’Europe saison 88/89 puis 94/95 et 95/96       

Vainqueur de la Coupe du Monde de Ski Citadin 1995

 

Kayak : 10 années de compétition en Kayak

 

Vice-Champion de France (2ème division en 1991 et par Equipes en 1992)

 

Autres expériences sportives :

 

Trail Running :    UTMB 2005 & 2006, Diagonale des Fous 2003, Sainté-Lyon 2001,

Ski-Alpinisme :   Pierra-Menta 2007 & 2003

 

 

A voir ton palmarès, il semble que tu aies un peu touché à tout avant de te lancer dans les raids non?

 

J’ai toujours pratiqué plusieurs sports et aimé la polyvalence.

J’ai pu toucher finalement aux sports de glisse, aux sports d’endurance, aux sports de balle (tennis puis basket) et aussi un peu aux sports d’équipe.

 

Et aujourd'hui, si tu devais résumer ce qui te plait dans les raids, ce serait... 

 

Avec des gens ordinaires ( !) vivre des instants extraordinaires !

L’aventure au bout du monde mais aussi et beaucoup près de chez soi.

Le partage humain et des contacts avec les populations inattendus et inoubliables

En raid, on ne triche pas !

L’éveil et l’utilisation des 5 sens.

 

Y a-t-il quelque chose que tu détestes, qui t’agasse dans ce milieu?

 

Oui une chose: Le manque de respect :

à Manque de respect des personnes

à Manque de respect de la nature

à Manque de respect des valeurs

 

Tu as participé à beaucoup d'épreuves, qu'est-ce qui reste ton meilleur souvenir ?

 

Je dirais que je n'en ai pas un qui soit au dessus des autres. Mais deux catégories de souvenirs ressortent très forts :

1. Des contacts avec des personnes au bout du monde : exemple = à 2h du mat’ au fond d’une vallée vietnamienne, des personnes qui nous offrent l’hospitalité, leur matelas et leurs couvertures alors qu’ils n’avaient quasi rien pour eux. Simplement par générosité absolue.

2. Des sensations uniques lorsque qu’on claque un résultat en compèt’ après une préparation de longue haleine

 

Et le plus mauvais ?

 

Les abandons. Je ne vis jamais bien un abandon, même si c’est parfois un mal nécessaire.

 

Est-ce que tu t’es déjà fait de grosses frayeurs ?

 

Je n'ai pas souvenir de frayeur.  On prend des risques mais je les analyse comme étant des risques calculés.

 

Est-ce que tu as des petits rituels, des objets fétiches que tu emmènes partout?

 

Rituels? non plutôt une préparation minutieuse. Elle représente une somme d’éléments, d’outils, d’astuces qui sont nécessaires et "en prévision de".  Donc, ce sont des rituels car répétés systématiques mais ce ne sont pas des manies.

Objets fétiches, oui: mon appareil photo (presque partout !)…et pour l’assistance…le doudou que ma fille me confie !

 

The Raid 2006 est une des grosses épreuves auxquelles tu as participé l'année dernière. Quel est ton retour d’expérience sur cette aventure?

 

Je retiendrais

- le voyage,

- une aventure entre hommes (et femme !),

- de nouveaux acquis sur l’adaptation aux challenges, à la nature

- et une connaissance de soi un peu meilleure encore.

 C.-Aubonnet-5.JPG

 

Pendant un raid long comme celui là, on pense à quoi ?

 

La concentration dans l’instant occupe beaucoup la tête (orientation, gestion de l’effort, de la nourriture, de la boisson, observation mutuelle des équipiers…). Mais on prend aussi le temps de lever les yeux, de vivre ses sensations, de se nourrir de ses émotions. Dans des moments forts, on pense à ceux qui nous sont chers, on s’évade. Et on se surprend parfois à penser à des épisodes de vie qui n’ont rien à voir avec là où on se trouve. Des émotions du passé ressortent.

 

Avec du recul qu’est-ce que tu en retiens?

 

D’avoir vécu en 15 jours (voyage inclus) un concentré de ce qu’on vit normalement en plusieurs mois.

 

Est-ce qu’il t’es déjà arrivé d’avoir envie d’abandonner une épreuve (ou de le faire) ? Comment tu arrives à gérer ces périodes difficiles ?

 

Que l’abandon soit basé sur des éléments rationnels ou sur un instinct très fort, il faut savoir renoncer parfois. C’est possible si la décision est bien pesée et comprise par le reste de l’équipe. C’est en revanche beaucoup plus dur si ce n’est pas compris et partagé par tous.

Je vis intensément tout abandon, je n’aime pas ça du tout mais je positive en comprenant que ce sont les abandons d’un jour qui donnent encore plus de valeur aux projets qui aboutissent d’autres jours.

 

A ton avis, quels sont tes points forts ?

 

Passion, Adaptation, Polyvalence, Envie de transmettre…

En fait j’en ai plein !!!

 

J'en profite pendant qu'on y est... tu dois bien avoir quelques points faibles?

 

Heuuu ! …en fait, j’en ai plein aussi !

Le premier : mes 94kg…il faut les trainer !!!

Mon exigence : je le suis avec moi. Je vais beaucoup demander aux autres.

 

C.-Aubonnet-3.JPG 

 

Le raid est un sport d’équipe, tu as déjà connu des périodes de conflits pendant une épreuve?

 

Souvent et inévitablement.  Mais je crois avoir toujours avancé à partir des conflits plutôt que d’être allé au blocage.

 

"Avancer à partir des conflits"...Comment ça se gère ?

 

En écoutant, en acceptant que d’autres puissent vivre les choses différemment et enfin en décidant pour avancer.

 

La grande question : quelles qualités (et défauts s’il y en a) les raids ont-ils développé chez toi et quelle influence cela a-t-il sur ta personnalité/ta vie de tous les jours/ ton boulot?

 

Alors... en ce qui concerne les qualités :

-         l’endurance : avec un passé de skieur alpin et kayakiste, je viens de loin !!!

-         l’adaptation : le corps s’adapte de manière étonnante, si le mental suit, on fait tomber beaucoup de barrières

-         l’humilité : il y a toujours plus fort et plus faible que soit. Le résultat n’est pas tout, la manière compte beaucoup

-         apprécier l’instant présent, savourer ce qu’on a et ne pas tomber dans la fuite en avant perpétuelle du toujours plus, toujours demain.

Et les défauts :

-         une détermination totale: on est CAPABLE !... ce qui signifie que quand je suis parti à fond sur quelque chose, me suivre demande de l’énergie

-         un peu maniaque dans l’organisation

 

Je veux bien croire que te suivre demande de l'énergie... Alors justement, est-ce que tu as déjà fait des raids avec Flo, parce que elle... question énergie, elle en a à revendre! (sous entendu Florence Masnada, sa femme)?

 

On a déjà couru ensemble 2 ou 3 fois. Elle a aussi géré notre assistance sur des raids internationaux. Et puis on vadrouille régulièrement ensemble à l’entraînement. Mais elle a des genoux usés  (7 opérations pendant sa carrière sportive = ça use !) alors elle ne peut pas abuser des descentes à pied trop longtemps, ses genoux enflent et lui font mal.

C.-Aubonnet-4.JPG 

 

Moi qui aimerais progresser, quels conseils aurais-tu à me prodiguer pour que je devienne un jour une féminine qu’on ait envie d’emmener? En gros, qu’est-ce que tu apprécies chez une fille qui court dans ton équipe?

 

La passion : si tu as la flamme, il faut la nourrir et alors tu peux aller très loin.

L’ambition : d’un côté il faut construire son capital expérience et pour cela ne pas griller les étapes (être patiente) mais d’un autre côté, il faut aussi se jeter et oser.

La polyvalence : continuer de découvrir et d’apprendre. Il faut une sacrée dose d’humilité pour accepter d’être débutant dans un domaine ou une activité. Mais vivre ces apprentissages apporte tant de satisfactions.

 

Merci Christophe, je tâcherai de m'en souvenir! De ton côté, quels sont tes prochains gros objectifs?

 

Le premier c'est : Continuer d’aller un cran plus loin dans les sensations

Ensuite il y a le Corsica Raid 2007 (juin), Mountain X-Race (juillet)…  qui remplace le championnat du Monde des raids, le Raid In France (septembre)

… tous des raids internationaux qui seront préparés via l’UTMB par exemple.

 

Avant d'en finir avec toi, j'aurais juste quelques petites questions à 2 euros:

 As-tu des idoles dans la vie?  --> ???  rien, personne ne me vient en tête.

 Quel est ton moment préféré de la journée? --> le réveil au petit matin, le soir, la nuit pour jouer avec, le moment de s’endormir…  réponse non valable n’est ce pas ! On a dit LE moment !

 Ton petit peché mignon? --> les pâtes !!!  

(quelle imagination culinaire débordante ces sportifs....pfff)

 Une bonne adresse, un bon plan à nous faire partager ?  --> La Rosière… et là je te vois sourire mais oui, 26 années de ma vie là haut, ça compte 

 Allez! et pour finir.... Le dicton du jour par Xtof :  --> « pour que chaque jour compte »   qui a largement remplacé mon ancien dicton « on ne naît pas tous égaux devant le sport mais chacun à le droit de devenir plus fort »

Merci à toi, et vivement les prochaines descentes dans la "peuf"!! (à la Rosière bien sûr!)

C.-Aubonnet.jpg 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
sacré tempérament ce christophe...Il aurait du aussi te parler de ses défis fou furieux en roller....comme descendre des pistes de bob!!!!Je l'ai toujours défini comme un grand dur (corpulance impressionante) au coeur mou (il avait une montagne de peluche sur son lit...)
Répondre